19/04/2016

Tournai : Quand des élèves de l'Athénée Royal se font passeurs de mémoire.

2016.04.14 Athénée Royal Jeunes en Guerre (9).jpg2016.04.14 Athénée Royal Jeunes en guerre (7).jpgUn travail d'une haute portée pédagogique.

Ce jeudi 14 avril, la chapelle de l'Athénée Jules Bara de Tournai a attiré un grand nombre de spectateurs venus découvrir le travail de mémoire réalisé par les élèves de 6e "Option de Base Histoire", un spectacle intitulé "Jeunes en guerre", écrit et interprété par eux-mêmes et par leurs condisciples de 5e dans la même option, sous la direction de leur professeur Sabrina Decuyper.

Dans le cadre de la commémoration du 100e anniversaire du premier conflit mondial, les élèves de la promo 2015 s'étaient investis dans un long travail de recherches afin de mieux appréhender cette période sombre de notre Histoire, afin de mieux cerner une guerre qui a coûté la vie à des millions de personnes parmi lesquelles des jeunes de leur âge, également anciens élèves de l'Athénée Royal.

A long cheminement, un travail minutieux !

2016.04.14 Athénée Royal Jeunes en Guerre (5).jpgAu sein de l'établissement scolaire de la rue Duquesnoy se trouve une stèle en hommage aux élèves et anciens élèves, morts pour la patrie. Parmi les noms qui y figurent, trois ont particulièrement retenu leur attention, ceux d'Oscar Godart, de Georges Demets et d'Arthur Sénéchal. Le premier nommé, né en 1890, demeurait au n° 2bis du boulevard Bara, il était le frère d'Edmond Godart (1893-1973), un homme bien connu dans la cité des cinq clochers, journaliste au quotidien "L'Avenir du Tournaisis" et membre de la Royale Compagnie du Cabaret Wallon Tournaisien (voir l'article qui lui a été consacré sur le présent blog). Le second, né en 1895, habitait au n° 17 de la chaussée de Willemeau, il s'était engagé comme volontaire pour la durée de la guerre au service actif au Centre d'Instruction. Quant au troisième, né en 1892, fils unique d'un employé et d'une ménagère, il vivait au n° 22 de la rue des Croisiers et appartenait à la levée de milice de 1912. Au cours de leurs différentes recherches vont également apparaître les noms de Jean Agache, âgé de 22 ans lorsqu'éclate la guerre, originaire de Templeuve et élève en théologie au Séminaire de Tournai, de William Mitschké, lui aussi séminariste et des cousines de Jean Agache, Clotilde, Marie-Thérèse et Simone Desprets, à peine sorties de l'enfance à cette époque.  

Les carnets laissés par Jean Agache ont permis, dans un premier temps, à nos historiens en herbe de monter une exposition didactique appréciée des connaisseurs qui se tint en novembre 2015 au Centre de Tourisme sur la place Paul Emile Janson.

En cette année 2016 dont le thème est "la Résistance", ils ne pouvaient omettre d'évoquer également le visage de cette héroïne tournaisienne que fut Gabrielle Petit, espionne sous le nom de Mademoiselle Legrand, née en 1893 au Luchet d'Antoing et fusillée à Bruxelles en 1916. (voir l'article qui lui a été consacré précédemment dans ce blog)

De l'exposition au théâtre.

2016.04.14 Athénée Royal Jeunes en Guerre (6).jpgAinsi, après l'exposition, les élèves ont tenu a donner vie à ces personnages en les faisant évoluer sur la scène d'une salle de théâtre improvisée au sein de la chapelle de l'établissement scolaire. Afin de sensibiliser les jeunes générations à cette tourmente connue par leurs aïeux, le spectacle a été présenté aux classes primaires des écoles de Tournai ainsi qu'aux élèves de 3e et 4e de l'Athénée Royal Jules Bara. Le 14 avril, en soirée, le public était invité à venir découvrir le fruit de leur travail.2016.04.14 Athénée Royal Jeunes en Guerre (4).jpg

Disons le, de suite, personnellement j'ai été été surpris, subjugué et... déçu. Surpris par la richesse de la documentation retrouvée qui a permis de mettre sur pied pareille représentation historique, subjugué par la mise en scène et le jeu de ces acteurs, non professionnels, qui ont mis tout leur cœur et tout leur talent afin de nous faire passer un message tellement important à une époque où l'Homme n'a pas encore acquis la sagesse qui lui permettrait d'enfin vivre en paix. La déception ne leur est pas imputable, loin de là, elle provient de l'absence de personnalités de divers horizons qui auraient pu, par leur présence, montrer que le soutien aux jeunes d'aujourd'hui est plus qu'un discours électoraliste, plus que des belles paroles, que le devoir de mémoire est important aux yeux de tous et en premier lieu dans le chef même de ceux qui sont appelés à œuvrer pour éviter de commettre à nouveau pareilles erreurs. J'ai remarqué beaucoup plus les quelques chaises vides que toutes celles qui étaient occupées. Ne venons pas nous plaindre de ne plus voir les jeunes assister en masse, comme jadis, aux différentes cérémonies du souvenir.

2016.04.14 Athénée Royal Jeunes en Guerre (10).jpgBasée sur un fil rouge, les recherches effectuées par trois étudiants afin de connaître ceux qui donnèrent leur vie pour la patrie, la pièce permit de suivre les héros de l'Histoire, tout d'abord durant les années qui précédèrent la guerre, de les entendre dans leur classe au sein de l'Athénée évoquer des sentiments patriotiques mais aussi des réactions parfois antimilitaristes, de partager leurs inquiétudes face aux alliances qui se mettaient en place, de les accompagner lors de la mobilisation, de leur départ en gare de Tournai, d'être à leurs côtés sur le front de l'Yser ou à l'hôpital de La Panne, de partager la douleur des familles après l'armistice lorsque celles-ci apprirent qu'ils ne reviendraient pas. On assista au procès de Gabrielle Petit, un féroce combat oral qu'elle mena avec l'occupant refusant de donner les noms de ses collaborateurs, une lutte héroïque qui eut pour conséquence sa condamnation à mort et son exécution le 1er avril 1916.

A l'un ou l'autre moment, certains eurent un léger "trou de mémoire", qu'ils sachent cependant que ceci arrive également aux comédiens confirmés, aux acteurs de métier.2016.04.14 Athénée Royal Jeunes en Guerre (1).jpg

Tous méritent nos applaudissements.

Dans des décors et sous un éclairage créés par eux, soutenus par les remarquables musiciens que sont les élèves Fanny Clinquart et Pierre Van Lancker, encouragés par leur professeur Mme Decuyper qui a mis tout le dynamisme qu'on lui connait au service de ses élèves, les vingt-six comédiens (parmi lesquels Mr. Bonvarlet) donnèrent le meilleur d'eux-mêmes. Nous attribuerons cependant une mention toute spéciale à Océane qui avait repris le rôle de Gabrielle Petit, deux semaines seulement avant les représentations et qui fit preuve d'un charisme extraordinaire. Elle qui fêtait, le jour même, son anniversaire connut un grand moment d'émotion lorsque le gâteau arriva, à la fin du spectacle, sur l'air de circonstance repris en chœur par ses condisciples et le public.

2016.04.14 Athénée Royal Jeunes en Guerre (12).jpgUne soirée comme celle que nous avons eu l'occasion de partager est nécessaire, car entretenir la mémoire, rappeler les périodes troubles 2016.04.14 Athénée Royal Jeunes en Guerre (11).jpgde l'Histoire, montrer le sacrifice de ceux qui ont combattu jusqu'à la mort contre l'envahisseur pour notre liberté, c'est amener ceux qui participent au travail tout comme ceux qui les regardent à penser :

"Plus jamais cela" et pourtant...

(photos transmises par Mme S. Decuyper que je remercie)

 

S.T. avril 2016.

Avis aux nouveaux et anciens lecteurs.

Créé à la mi-avril 2008, le blog a enregistré près de 825.000 visites et reçu près de 1.300 commentaires sans compter les nombreux mails qui m'ont été adressés pour des demandes de renseignements.

Si vous souhaitez découvrir ou relire un des 1.756 articles parus, à ce jour, sur le blog, il vous suffit d'aller dans la colonne de droite au niveau de la case : "rechercher" et d'y taper un nom, une date, un mot en rapport avec votre recherche, d'envoyer la demande en cliquant sur OK et vous découvrirez tous les articles dans lesquels ce sujet apparaît.

Le blog reprend l'actualité des années 1849 à 1869 et 1900 à 2010 à partir de la lecture des journaux de l'époque, les portraits de personnes connues à Tournai, contemporaines ou décédées, les carnets du Général Antoine de Villaret décrivant presque minute par minute la journée du 24 août 1914, le récit du Major-Médecin Léon De Bongnie allant de la mobilisation d'août 1914 jusqu'à son décès sur le front de l'Yser en octobre de la même année, deux visions inédites de la guerre. "Visite Virtuelle de Tournai" traite également de sujets d'actualité : les chantiers en cours, l'élargissement de l'Escaut, la venue d'artistes dans la cité des cinq clochers, les faits divers marquants, le compte-rendu de spectacles. Il présente les différents monuments et musées. Des articles sont consacrés à la lente évolution des rues de la cité et, chaque samedi, un article est consacré à "l'expression tournaisienne", une façon amusante de se familiariser avec le patois tournaisien. Bonne lecture aux nouveaux venus !

01/01/2015

Tournai : les festivités de janvier 2015.

Une page est tournée, l'année 2014 s'en est allée, comme toutes celles qui l'ont précédée, elles restera marquée par ses bons et ses mauvais souvenirs, par le bonheur et le malheur qu'elle a engendrés dans notre quotidien. Après la parenthèse des fêtes de fin d'année, le calendrier culturel reprend son rythme habituel et le mois de janvier qui vient juste de s'installer est riche en événements.

Avant de détailler le programme des festivités, l'Optimiste souhaite à ses lecteurs, une : bonne année 2015.

Au delà de ses inévitables aléas, l'année sera ce que nous voulons qu'elle soit. Profitez des beaux jours, vivez à fond les moments de bonheur, étouffez autour de vous les sentiments de haine et de jalousie, remplacez-les par des gestes d'Amour et d'Amitié, ne snobez pas les plus malheureux, ne toisez pas les plus faibles, ils sont peut-être le reflet d'un possible avenir !

En route pour cette nouvelle année, voici l'agenda des festivités de ce mois de janvier.

 

Dimanche 4, Au départ de la Vieille Guinguette, chaussée de Willemeau : "Marches des Etrennes", circuit de 6 kilomètres pour éliminer les toxines accumulées en décembre.

Mardi 6 et mercredi 7, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 20h : "J'habitais une petite maison sans grâce, j'aimais le boudin " pièce d'après Spoutnick de Jean-Marie Piemme, réalisée par Philippe Jeusette, avec Virginie Thirion, Eric Ronsse, Philippe Jeusette, spectacle nominé "Meilleur acteur" aux Prix de la Critique 2014.

Mercredi 7, Hôtel de Ville, salon de la Reine, 18h :"Comment perdre du poids sans régime" par Anne Marrez et Aline Baudimont, psychologues au Centre d'Ortho-nutrition du CHWApi.

Jeudi 8, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 14h30 : "La route de la soie : transfert d'hommes, d'objets et d'idées" conférence par Laurence Bernard, Historienne de l'art, dans le cadre de l'Université du Temps Disponible.

Dimanche 11, Ere, Centre culturel et sportif, 15h : "Quoi ça est ?" comédie patoisante par la Relève Saint-Eloi.

Lundi 12, en famille ou au restaurant : "Lundi Perdu", le troisième réveillon des Tournaisiens.

Mardi 13, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 20h : Et avec sa queue, il frappe", de Thomas Gunzig et David Strosberg, avec Alexandre Trocki, spectacle programmé dans le OFF du Festival d'Avignon 2014, nominé à la "scénographie" et au "meilleur acteur seul en scène" du Prix de la Critique 2014.

Jeudi 15, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 14h30 : "La politique extérieure russe", conférence par Jean-Pierre Arrignon, Historien spécialiste de la Russie, dans le cadre de l'Université du Temps Disponible.

Samedi 17, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 16h : "Miss Ouifi et Koubrev font des expériences", de Dirck Opstaele, par la Compagnie des Mutants avec Fanny Hanciaux et Marc Weiss, spectacle tout public à partir de 4 ans.

Samedi 17, Créa-Théâtre, 20 h : "La roue de l'Infortune" par l'ATI.

Samedi 17 (20h) et dimanche 18 (18h), salle La Fenêtre : "L'humoriste anonyme", One Man Show de Mathieu Debaty, dans le cadre du Samedi des Planches.

Samedi 17, dimanche 18, lundi 19, Tournai-Expo : salon "Batirama", le salon de la construction et de l'aménagement de l'habitat.

Mardi 20, Grand Auditoire du Séminaire, 14h : "Retour sur les printemps arabes", conférence par Joseph Maïla, professeur à l'ESSEC à Paris, dans le cadre du cycle 'Connaissance et Vie d'Aujourd'hui".

Du mardi 20 au mardi 27, cinéma Imagix : "Le Ramdam Festival", le festival du film qui dérange, en invités d'honneur, les Frères Dardenne.

Mercredi 21, Maison de la Culture, 20h : "Quelle planète laisserons-nous à nos enfants ?" conférence par Pierre Rhabi, organisée par le Rotary.

Jeudi 22, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 14h30 : "Fabuleux trésors archéologiques de l'Iran" conférence par Alexandre Tourovets, Docteur en archéologie orientale et Chercheur à l'Institut Orientaliste de Louvain.

Vendredi 23, Halle-aux-Draps, 20h, "Petit cabaret" de la Royale Compagnie du Cabaret Wallon Tournaisien.

Samedi 24, église Notre-Dame de la Tombe, 18h30 : "Concert de Sainte-Cécile de la MusiKaine".

Samedi 24, Froyennes, Foyer Saint-Eloi, 19h30 : "Quoi ça est ?", comédie patoisante par la Relève Saint-Eloi.

Samedi 24, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 20h30 : Marianne James dans "Miss Carpenter".

Samedi 24 et dimanche 25, Tournai-Expo : salon "Batirama".

Dimanche 25, Mont Saint-Aubert  :"Trail hivernal du Mont".

Dimanche 25, Froyennes, Foyer Saint-Eloi, 15h : "Quoi ça est ? ", comédie patoisante par la Relève Saint-Eloi.

Mardi 27, Grand Auditoire du séminaire, 14h : "L'autoritarisme russe, un défi pour l'Europe", conférence par Marie Mendra, Professeur à Sciences Po à Paris, dans le cadre du cycle "Connaissance et Vie d'Aujourd'hui".

Jeudi 29, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 14h30 : "Climat et météorologie" conférence par Francis Meilliez, professeur émérite de l'Université de Lille 1 dans le cadre de l'Université du Temps Disponible.

Jeudi 29, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 20h : "Vania" d'après l'œuvre d'Anton Tchékov, "Oncle Vania" par la Compagnie du Vendredi-Christophe Sermet. Avec : Philippe Jeusette, Anny Czupper, Sarah Lefèvre, Sarah Messens, Yannick Renier...

Vendredi 30 et samedi 31, Halle-aux-Draps, 20h : "Petit Cabaret " de la Royale Compagnie du Cabaret Wallon Tournaisien.

Samedi 31, Tournai-Expo, de 9 à 19h "13èmes journées internationales de l'élevage et de l'agriculture", agri-days, expositions bovines, porcines et ovines, matériel agricole, mini-ferme, marché des produits de la ferme"

Samedi 31, salle La Fenêtre, 20h : "Les Pi-Menteurs" avec en invité l'imitateur Fabian le Castel, l'actualité, locale, belge et étrangère passée à la moulinette par Anne Simon, Loulou Godet, Dominique Watrin, Jean-Michel Briou et Renaud Ziegler.

Samedi 31, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 20h : "soirée Hip-Hop", Lezarts Urbain et I rap Belgium avec notamment Swatt's, le rappeur tournaisien.

Pour les amateurs d'expositions :

Deux expositions importantes se terminent le dimanche 4 janvier :

au Musée des Beaux-Arts : "Martine, une amie pour la vie", l'héroïne de Marcel Marlier et Gilbert Delahaye.

au Musée militaire : "Tournai, août 1914, une ville plongée dans la guerre".

Jusqu'au 11 janvier :

Rasson Art Gallery : "œuvres d'Antoine Graft et Thierry Dubrunfaut".

A partir du 17 janvier :

Rasson Art Gallery : "œuvres de Pascal Bernier".

Du 17 au 30 janvier :

Maison de la Laïcité : "Tournai, les acteurs du quartier cathédral", rencontre photographique. 

Jusqu'au 15 février :

Maison de la Culture, Espace bis : "Delphine Le Lay et Alexis Horelou, Plogoff".

Jusqu'au 1er mars :

Maison de la Culture : "Teinturières du Mali, des dames de couleurs".

Jusqu'au 9 mars :

Musée de la tapisserie : "Artnimal, le zoo de l'imaginaire".

Jusqu'au 16 mars:

Musée d'Archéologie : "Le Kemmelberg, des premiers chasseurs aux princes Celtes".

Jusqu'au 4 novembre :

Musée d'histoire Naturelle et Vivarium : "Les animaux et la guerre".

Programme susceptible d'ajouts et/ou de modifications

S.T. janvier 2015.

   

 

 

29/12/2013

Tournai : les festivités de janvier 2014

Après la trêve des confiseurs, les réveillons et les repas de famille, la saison culturelle reprend son cours normal et le programme de janvier présente un menu copieux et varié.

 

Samedi 4, Maulde, Salle Socio-Culturelle, "Winter-Party".

Dimanche 5, Vieille Guiguette, chaussée de Willemeau, inscriptions et premiers départs à 9h30,  "Marche des étrennes".

Dimanche 5, Ere, Foyer Socio-Culturel, "Les Péqueux du diminche" pièce patoisante par la Relève Saint-Eloi.

Mercredi 8, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 20h, "Fear and Desire", projet théâtral initié par l'actrice italienne Gaia Saitta et la danseuse et chorégraphe américaine, Julie Anne Stanzak.

Jeudi 9, Maison de la Culture, 14h30, "les enjeux de la crise globale pour l'Europe", conférence par Jean Christophe Defraigne, professeur à l'Université Saint-Louis de Bruxelles dans le cadre du cycle de conférences de l'Université du Temps Disponible.

Samedi 11, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 16h, "Nox" par le théâtre L'Anneau, avec R-Gaël Maleux et Bertrand Kahn, spectacle familial à partir de 4 ans.

Samedi 11, salle La Fenêtre, 20h, "Working progresse Duo Gama", spectacle burlesque.

Lundi 13, partout en ville, "Lundi Perdu", le troisième réveillon des Tournaisiens, en famille, au resto, le lapin "aux preones et aux rogins" est le roi de la fête.

Mercredi 15, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 20h, "La Nostalgie de l'Avenir", d'après la Mouette de Tchekov, adaptation de Myriam Saduis. Prix de la Critique 2012 "Meilleure mise en scène" et "Meilleur espoir féminin" pour Aline Mahaux.

Jeudi 16, Maison de la Culture, 14h30, "Euthanasie, douze ans après la loi de dépénalisation conditionnelle, quels enseignements ?" conférence par Jacqueline Herremans, présidente de l'ADMD, dans le cadre du cycle de conférences de l'Université du Temps Disponible.

Vendredi 17, Halle-aux-Draps, 20h, "Petit Cabaret" de la Royale Compagnie du Cabaret Wallon Tournaisien 

Samedi 18, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 16h, "Snacks" par la Compagnie Héliotrope, de et par Bernard Senny, spectacle familial dès 4 ans.

Samedi 18, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 20h "Keskiditlepetitlapin", fantaisie burlesque pour deux clowns et deux primates, compagnie Les Nouveaux nez et Cie-Petr Forman, théâtre, cirque, clowns, marionnettes et vidéo.

Samedi 18, Ere, Foyer Socio-Culturel, "Legend Night".

Du samedi 18 au lundi 20, Tournai-Expo "Bâtirama", le 25e salon de la construction et de la rénovation.

Mardi 21, Auditoire du Séminaire, 13h45, "L'entrée en vigueur de la sixième réforme de l'Etat", conférence par Christian Behrendt, Professeur de Droit à l'Université de Liège, dans le cadre du cycle de conférences "Connaissance et Vie d'Aujourd'hui".

Du mardi 21 au mardi 28, cinéma Imagix, "Ramdam, le festival du film qui dérange", fictions et documentaires, en avant-première avec la présence des équipes de films, des rétrospectives, des ateliers...

Jeudi 23, hôtel de Ville, Salon de la Reine, 18h "La fibromyalgie : un syndrome partiellement expliqué" par le Docteur Etienne Masquelier, médecine physique et de réadaptation aux cliniques universitaires Saint-Luc à Bruxelles et à Mont-Godinne et Nadine Chard'homme, infirmière ressource douleur chronique à l'UCL Saint-Luc à Bruxelles, dans le cadre du cycle "Conférences santé 2014".

Vendredi 24 et samedi 25, Halle-aux-Draps, 20h, "Petit Cabaret" de la Royale Compagnie du Cabaret Wallon Tournaisien.

Du vendredi 24 au dimanche 26, Tournai-Expo, "Bâtirama", le 25e salon de la construction et de la rénovation.

Samedi 25, Maison de la Culture, 16h, "Indiens", spectacle du Foule Théâtre avec Philippe Léonard, dans une mise en scène de Pierre Richard, spectacle familial dès 4 ans.

Dimanche 26, Mont Saint-Aubert, "6e trial hivernal du Mont". 

Dimanche 26, Eglise Saint-Jacques, 17h, "Concert Franz Schubert" avec Julie Payez, soprano, Caroline Dutilleul, mezzo, Lionel Couchard, ténor et Xiaozbong Wang, baryton, la chorale "A Travers Chants" et l'Ensemble vocal du Conservatoire de Tournai sous la direction de Michel Jacobiec, l'orchestre de la Chapelle Musicale de Tournai sous la direction de Philippe Gérard. Une organisation de la Chapelle Musicale de Tournai.

Mardi 28, Auditoire du Séminaire, 13h45, "Belgique, où vas-tu ?", conférence par Dave Sinardet, politologue, Professeur à la V.U.B et à Saint-Louis, dans le cadre du cycle de conférences "Connaissance et Vie d'Aujourd'hui".

Mercredi 29, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 20h, "Trac", le nouveau one-man show de Bruno Coppens dans une mise en scène d'Eric de Staercke.

 

Les expositions :

 

Jusqu'au 12 à la Rasson Art Gallery, rue de Rasse, "Arman Christo, Jeanne Claude/Volz, Claude Gilli exposent.

A partir du 17, à la Maison de la Culture, Espace bis, "Photomaton", les œuvres de Damien Verhamme.

A partir du 17, Maison de la Culture, les œuvres de "Jean-François Van Haelmeersch".

A partir du 17, Maison de la Culture, "Images d'un projet" photographies de Xavier Cornu.

programme susceptible d'ajouts et/ou de modifications

S.T. décembre 2013

31/12/2012

Tournai : les festivités de janvier.

Au moment d'ouvrir ce nouvel agenda, l'Optimiste tient à vous présenter ses meilleurs voeux pour l'année nouvelle. Il remercie ses lecteurs pour leur fidélité qui s'est traduite par un peu plus de 96.000 visites cette année et plus de 500.000 visites pour les 1.310 articles postés depuis la création du blog en avril 2007 !

Ses voeux vont aussi à ceux qui lui laissent régulièrement ou occasionellement des commentaires (près de 750), à tous ses amis dont les blogs sont repris en liens et à ceux qui découvrent ce blog, pour la première fois, aujourd'hui...

Le mois de janvier 2013 sera riche en évènements et le choix sera, une fois encore, difficile. 


Jusqu'au 6 janvier, Esplanade du Conseil de l'Europe, le cirque Franco-Canadien présente son spectacle de Noël

Dimanche 6, Vieille Guinguette, 9h30, "Marche des Etrennes" organisée par le Cercle d'Histoire de la Vallée du Rieu de Barges.

Dimanche 6, Eglise Saint-Quentin, 17h, "Concert Italien" par l'Orchestre de la Chapelle Musicale de Tournai sous la direction de Philippe Gérard, l'ensemble vocal du Brabant Wallon sous la direction de C. Messiaen et l'ensemble vocal du Conservatoire de Tournai sous la direction de Michel Jakobiec, dans des oeuvres de Vivaldi, Respighi et Rota, une organisation de la Chapelle Musicale de Tournai.

Lundi 7, en soirée, en famille ou au restaurant, repas du "Lundi Perdu", le 3e réveillon des Tournaisiens. 

Mardi 8, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 20h, "Madriguera" par Estelle Delcambre et Ivan Fatjo sur une musique originale d'Akosh S.

Jeudi 10, Maison de la Culture, conférence "Les transformations sociales, politiques et identitaires dans la Russie d'aujourd'hui" par Aude Merlin, professeur à l'ULB, dans le cadre du cycle de l'Université du Temps Disponible.

Jeudi 10, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 20h, "Good Mourning", spectacle en américain, sous-titré français avec Florence Minder, une production du Théâtre National de Belgique.

Samedi 12, Conservatoire de Musique, 11h00, rencontre autour de "l'écrivain public" et projection du documentaire "Do the writing" de Valérie Vanhoutvinck. 

Samedi 12, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 16h, "Zoro et Jessica" par les Ateliers de la Colline, une création collective visible par les familles avec enfants de plus de 6 ans.

Dimanche 13, Eglise Saint-Brice, 11h, Sainte-Cécile de la chorale Tornacum.

Dimanche 13, Musée de la Tapisserie, 16h, "Quatuor Elias" de Grande-Bretagne, dans des oeuvres de Purcell, Britten et Chostakovitch. Un concert organisé dans le cadre du 11e festival européeen du Quatuor à Cordes "Les Voix Intimes" de Tournai. 

Dimanche 13, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 18h, "Un stylo dans la tête" comédie de Jean Dell avec Francis Perrin et Anne Canevas, une organisation du Club Soroptimist de Tournai.

Mardi 15, Auditoire du Séminaire, 13h45, conférence "Les Congolais racontent le Congo Belge de 1940 à 1960" par François Ryckmans de la RTBF dans le cadre du cycle "Connaissance et Vie d'Aujourd'hui". 

Du Mardi 15 au Mardi 22, cinéma Imagix, "RamDam Festival", le festival du Film qui dérange.

Jeudi 17, Maison de la Culture, conférence "Moïse et l'exode, l'opinion des égyptologues" par Claude Obsomer, professeur à l'UCL, dans le cadre de l'Université du Temps disponible.

Samedi 19, salle La Fenêtre, 20h, "Clara 69" Samedi des Planches avec Julie Ragain.

Samedi 19, Halle-aux-Draps, 20h, "Petit Cabaret" de la Royale Compagnie du Cabaret Wallon Tournaisien. 

Samedi 19, dimanche 20 et lundi 21, Tournai-Expo "Salon Bâtirama 2013". les nouveautés en matière de construction et de l'aménagement intérieur. 

Mardi 22, Auditoire du Séminaire, 13h45, conférence "L'Europe et l'avenir du monde" par Michel Foucher, géographe et diplomate, dans le cadre du cycle "Connaissance et Vie d'Aujourd'hui". 

Jeudi 24, Maison de la Culture, conférence "Confucius, l'homme et son temps" par Catherine Noppe, historienne de l'art, conservatrice au Musée de Mariemont (collection d'Extrême-Orient) dans le cadre de l'Université du Temps Disponible.

Jeudi 24, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 17h et 20h, "Russie de Moscou à Saint-Petersbourg", conférence par Michel Drachoussoff, dans le cadre du cycle "Exploration du Monde".

Vendredi 25, Centre de la Marionnette, "Hamlet froid" par la Compagnie Paropticum et tétra lyre (à partir de 14 ans).

Vendredi 25, Halle-aux-Draps, 20h, "Petit Cabaret" de la Royale Compagnie du Cabaret Wallon Tournaisien. 

Vendredi 25, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 20h, première journée du "Tournai Jazz Festival" avec Boyan Vodenitcharo et Steve Houben et en seconde partie Richard Galliano

Vendredi 25, samedi 26 et dimanche 27, Tournai-Expo "Salon Bâtirama", le salon des nouveautés dans le domaine de la construction et de l'aménagement intérieur. 

Samedi 26, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 16h, seconde journée du "Tournai Jazz Festival" avec le "Jazz Music Orchestra" sous la direction de Charles Michiels.

Samedi 26, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 20h, Manu Katché et le trompettiste Nils Peter Molvaer, à 21h30 Ibrahim Maalouf en clôture du "Tournai Jazz Festival".

Samedi 26, Halle-aux-Draps, 20h, "Petit Cabaret" de la Royale Compagnie du Cabaret Wallon Tournaisien. 

Dimanche 27, Froyennes, Foyer Saint-Eloi, 16h, "L'Carnaval" par la Relève Saint-Eloi au profit du SAJ La Marelle de Tournai. 

Dimanche 27, salle La Fenêtre, 18h, concert, "Yanu", groupe musical mélangeant la musique du monde et la chanson française. 

Mardi 29, Auditoire du séminaire, 13h45, conférence "Qui doit gouverner ?" par Pierre-Henri Tavoillot, philisophe, professeur à la Sorbonne. 

Mardi 29 et Mercredi 30, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 20h, "Heroes (just for one day)",  pièce de Vincent Hennebicq avec Jean Pierre Baudson, Olivia Carrère, Lucie Debay, Greg Rémy, Raven Ruell, François Sauveur et Laura Sépul, une production du Théâtre National de Belgique. 

Mercredi 30, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 16h, "Îlo" par la Compagnie Chaliwaté avec Sandrine Heyraud et Sicaire Durieux, spectacle familial à partir de 6 ans. 

Jeudi 31, Maison de la Culture, "Roméo et Juliette de Prokofiev" par Antoine Didry-Demarle pianiste, dans le cadre de l'Université du Temps Disponible. 


Expositions :

jusqu'au 14 janvier, "Infiniment Fil, Domaine de la Lice 1981-2011" au Musée de la tapisserie

jusqu'au 20 janvier "Contemporary Fine Art - salon divers" différents artistes à la Rasson Art Gallery.

Du 12 janvier au 17 février : "Roland Denayer et Colette Van Poelvoorde - inventions à deux voix" à la Maison de la Culture. 

Du 19 janvier au 1er février, Maison de la Laïcité, exposition de photos de la ligue de l'enseignement.

Du 31 janvier au 24 février : Phil, Portrait d'une serial killer au repos" à la Maison de la Culture.

En permanence : "Marionnettes du Monde entre Ciel et Terre" , au Centre de la Marionnette. 

 

N.B. ce programme est susceptible d'ajouts ou de modifications.  S.T. décembre 2012.

19/12/2012

Tournai : on a retrouvé la rue... Perdue !

Voici quelques semaines que la rue Perdue est à nouveau accessible à la circulation automobile, cela faisait trois ans qu'elle était fermée en raison de la construction d'un parking souterrain sur deux étages. Il n'a pas fallu longtemps pour que les automobilistes tournaisiens et autres se réapproprient cet important axe de traversée de la ville, une des deux branches de l'axe nord-sud menant de la gare à la place de Lille. 

Comme chaque année, le Marché de Noël a amené des milliers de visiteurs à Tournai et la rue Perdue rénovée a été envahie par les véhicules au point de voir les conducteurs stationner, sans respect pour le code de la route, sur la voie cyclable et les trottoirs, au grand dam des piétons obligés d'emprunter le milieu de la rue.

L'aspect de cette ancienne rue de Tournai édifiée sur les remparts de la première enceinte communale a été modifié en profondeur. Paradoxalement, la partie la plus étroite de la voirie qui débute à la rue Piquet est appelée "placette aux Oignons", c'est au moment où elle devient plus large qu'elle prend le nom de "rue Perdue".

Si la placette aux Oignons a pratiquement conservé l'aspect qui était le sien après la seconde guerre mondiale (si on excepte une nouvelle résidence construite il y a peu sur un ancien terrain vague jadis fermé par un mur), celui de la rue Perdue a été modifié, au fil du temps, au cours de ces cinquante dernière années.

Une série de petites maisons parmi lesquelles un café à l'enseigne de "la Contrebasse" ont été rasées dans le courant des années soixante afin d'édifier une première résidence à appartements, ensuite, l'hôtel des pompiers a été érigé à la fin des années soixante et a permis à ceux-ci de quitter la place Saint-Pierre, le 11 juillet 1970. les hommes du feu y sont restés durant un peu plus de trente six avant de rejoindre une nouvelle caserne à l'avenue de Maire en 2006. La caserne abandonnée par ses occupants a été transformée, dès 2008, en divers appartements. Entre la résidence et l'ancienne caserne des pompiers, on a par la suite construit un énorme bâtiment siège d'un organisme financier, le CPH. Entre les pompiers et le café de la Parenthèse qui fait le coin avec la rue Dorée, un petit terrain a encore permis l'édification du siège d'un syndicat. On peut donc dire que ce côté de la rue possède des immeubles qui datent d'à peine une cinquantaine d'années à usage d'habitations ou de bureaux. 

De l'autre côté, à l'angle de la rue des Maux, la résidence "le Théâtre" a pris la place de l'ancien théâtre communal, inauguré le 11 septembre 1854 en présence de la famille royale et disparu lors des bombardements de 1940. 

Bozière nous donne une description de ce bâtiment :

"sa façade, d'une lourdeur choquante, se compose d'un porche à trois arcades, posées sur des degrés et surmontées d'un balcon. L'étage est cerné de colonnes corinthiennes engagées, et exhaussées par un attique couronné de vases et de figures symboliques de la Belgique et de l'Escaut tenant l'écusson de la ville. Dans la partie qui forme arrière-corps, il y a des fenêtres à fronton. On y trouve encore de groupes de génies, armés du poignard tragique et de la verge comique. Ces figures soutiennent des cartouches sur lesquels on a tracé les noms des plus fameux musiciens et auteurs dramatiques. Les macarons qui ornent les clefs de voûte du porche, complètent la décoration sculpturale du frontispice". 

Un style qu'on qualifierait aujourd'hui de pompeux, de délirant voire de rococo bien dans l'esprit du XIXe siècle !

Juste à côté de la résidence "le Théâtre", au n°18, une petite maison a été restaurée. Elle faisait jadis partie d'un rang de maisons bâti d'une seul tenant probablement au XVIIe siècle. Peut-on parler d'un sauvetage d'un témoin du passé de la ville ? On parlera plutôt de "façadisme", car seule la façade a été conservée tout en y ajoutant même des éléments modernes. La maison est belle mais n'est plus représentative du passé au contraire de sa voisine au n°16.

Pièce importante du site dit des "Douze Césars", le Fort Rouge a été restauré et remis en valeur, de chaque côté, des nouvelles résidences à appartements ont été construites. Pour les édifier, on a été obligé de démolir les immeubles qui se dressaient auparavant.

Au pied du Fort Rouge, les visiteurs peuvent admirer une statue de "Martine et de son chien Patapouf", en hommage aux dessinateur Marcel Marlier, dessinateur qui, sur des textes de Gilbert Delahaye, a donné vie à cette héroïne tournaisienne de la bande dessinée mondialement connue.

A l'angle de la rue Perdue et de la placette aux Oignons, a disparu, en 1996, "l'Hôtel Saint- Sébastien". Celui-ci fermait le bas de la rue Perdue juste avant le rétrécissement de la placette. Il était nécessaire de le démolir pour des raisons de sécurité mais aussi si on voulait mettre en valeur le "Fort Rouge" car il le dissimulait à la vue des passants. Il avait été acquis par la Ville en 1965 dans le cadre d'une revitalisation du site mais laissé durant un peu plus de trente années à l'abandon tout comme les nombreux projets d'aménagement des lieux qui se succédèrent.

Ni Bozière, ni Soil de Moriamé n'ont évoqué dans leurs ouvrages une description de ce bâtiment. Tout au plus parlent-ils du "fossé Kinsoen" qui se trouvait à cet endroit. Heureusement, Benoit Dochy s'est penché sur cet immeuble et a publié son étude dans la revue de l'asbl Pasquier Grenier. 

Le fossé situé au pied du Fort Rouge, aussi appelé "le jardin des Archers ou de Saint-Sébastier", était affecté à l'entraînement des archers. Une maison voisine servait de logis au valet du serment, de lieu de réunion pour les Confrères et de chambre corporative pour les métiers de la ville. 

Suite à de nombreuses démolitions effectuées en mars 1677, les archers se trouvèrent dépouillés  de leur jardin, ceux de la confrérie de Saint-Sébastien déménagèrent dans un atelier de cordier, acheté par la Ville, situé entre les portes de Morelle et Marvis. 

Le bâtiment resta propriété communale, il hébergea la "Société des Concerts" fondée en 1774, dont les membres appartenaient au clergé, à la noblesse et à la bourgeoisie et assistaient à de nombreuses réunions musicales. En 1782, en raison du nombre de plus en plus important de membres, la société déménagea vers la Halle-aux-Draps et l'immeuble fut loué à la loge maçonnique "les Frères Réunis" au loyer de cent-vingt florins par an. La loge partageait l'immeuble avec un menuisier, le sieur Dumont.

En 1803, la loge quitta l'hôtel des Archers pour une maison située à la rue As-Poids, au pied de l'église Sainte-Marguerite. Un autre menuisier, du nom de Cottignies occupa le n°2 de la rue Perdue. En juillet 1827, l'immeuble fut mis en vente publique par la Ville. C'est un nommé Henry Kinsoen, natif de Bruges, qui s'en porta acquéreur. Veuf, il avait épousé, en seconde noce, une tournaisienne répondant au nom de Marie Sophie Brice en avril 1817. Il se déclarait fournisseur de l'armée hollandaise comme entrepreneur de vivres. L'acquéreur reconstruisit, comme cela était exigé lors de la vente, les façades de la rue Perdue et de la placette aux Oignons. Dans le fossé qui jouxtele bâtiment, il construisit également onze maisonnettes qui seront occupées par la suite par des personnes très modestes, dans des conditions d'hygiène qui laissaient bien souvent à désirer. Cette "courée" prit le nom de "Fossé Kinsoen" (dit plus souvent Kinseon en patois). Après la mort des époux Kinsoen (1866), l'immeuble changera plusieurs fois de mains et deviendra notamment propriété de Barthélémy Noël Dumortier (fils). La Ville le rachètera en 1965 à un couple de médecins. Ce n'est qu'en 1996 après qu'une partie de la rue se soit effondrée en raison de la présence d'une de ses caves sous la voirie qu'on procèdera à sa démolition. 

Rue du centre-ville, au caractère essentiellement résidentiel, séparée de la Grand'Place par le square Delannay et le passage des "Douze Césars", la rue Perdue a retrouvé toute son animation et verra probablement la circulation augmenter dès que la parking sera (enfin) opérationnel ! Pourvu simplement qu'à l'avenir les automobilistes qui désirent y stationner ne le fassent pas en dépit du bon sens mais dans le respect des autres !

(sources : "Au pied du Fort Rouge, l'hôtel Saint-Sébastien" étude de Benoit Dochy, parue dans le n° 93 de la revue trimestrielle de l'asbl Pasquier Grenier en juin 2008, "L'habitation tournaisienne, l'architecture des façades"" de Soil de Moriamé, édition originale parue aux éditions H. et L. Casterman en 1904, "Tournai, Ancien et Moderne" de Bozière, édition originale parue aux éditions d'Adolphe Delmée en 1864 et recherches personnelles).

(S.T. décembre 2012)


26/09/2012

Tournai : les festivités d'octobre

En ce mois d'octobre, la saison culturelle atteint déjà sa vitesse de croisière et les organisations sont nombreuses.

Lundi 1 (caserne Ruquoy) et Mardi 2 (terrain de football du Vert Bocage) : "Garuma" d'Ad de Bondt et Jean Michel Van den Eeyden, théâtre à ciel ouvert de Fernandez Maria Olivare.

Jeudi 4 : Maison de la Culture, salle Jean Noté : rentrée académique de l'Université du Temps Disponible, "De Lens à Abou Dhabi, les déclinaisons du Louvre" par André Gob, professeur à l'Ulg.

Jeudi 4 : 24, quai saint-Brice, 18h45 : "La révolution d'Internet dans les supports publicitaires", conférence. 

Vendredi 5 : Centre Saint-Paul, 19h45 : "1947-1967, vie quotidienne d'une famille tournaisienne au milieu du XXe siècle", conférence par S.Tranchant ("l'Optimiste" du blog Visite Virtuelle de Tournai) au profit de l'asbl Michaël.

Samedi 6, cathédrale Notre-Dame, 20h, "Solistes du Collégium Vocale Gent", concert organisé par l'asbl musiCa. 

Dimanche 7, 10h et 15h : "Le faubourg Saint-Martin, d'hier et d'aujourd'hui"; visite guidée à la découverte du quartier par l'association des Guides de Tournai. 

Dimanche 7, Esplechin, café de la Bascule, 9h15 : "Promenade à la découverte d'Esplechin" organisée par le Cercle d'Histoire de la vallée du Rieu de Barges. 

Dimanche 7, Tournai-Expo : "Mon Chien Etre", salon des amis des chiens organisé par Sandy.

Mercredi 10, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 20h : "récital de Camille" (en première partie Simon Dalmais).

Jeudi 11, Maison de la Culture, 14h00, "La Chine, banquière de l'Europe", conférence par Michel Hermans, professeur à l'Ulg, dans le cadre de l'Université du Temps Disponible. 

Du vendredi 12 au mardi 16 : Ducasse de Kain, spectacles de variétés, concerts, marché au puces, cabaret wallon, feu d'artifice...

Samedi 13 et dimanche 14, Halle-aux-Draps : "la Halle Gourmande", salon des produits de bouche, le plus grand restaurant de l'Eurorégion, 30 restaurateurs présentent leur savoir-faire, 2 pays invités (France et Espagne), une organisation annuelle des Amis de Tournai.

Samedi 13, à 20h, et dimanche 14 à 18h, salle La Fenêtre : "Crise grecque et salade grecque", one man show d'Andreas Ventouras.

Samedi 13, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 20h : "Tremplin Hip Hop".

Mardi 16 et Mercredi 17, Maison de la Culture, salle Lucas, 20h : "Oleanna" de David Mamet par le Théâtre de l'eau qui dort. 

mercredi 17 octobre, Maison de la Culture, salle jean Noté, 20h l'humoriste "Arnaud Tsamère"

Jeudi 18, Maison de la Culture, 14h : "Les Tsiganes, Roms, Gitans, gens du voyage entre enracinement, marginalité et devenir", conférence par Alain Reyniers, professeur à l'UCL, dans le cadre de l'Université du Temps Disponible.

Jeudi 18, Maison de la Culture, à 17 et 20h : "Pays cathare, voyage en Occitanie" conférence par Guy Couteix dans le cadre du cycle "Exploration du Monde"

Du samedi 20 au lundi 22, Tournai-Expo "Salon du Cheval, du Poney et de l'Ane", animations diverses, dressage, haute-école, démonstrations western.

Dimanche 21 octobre, cathédrale Notre-Dame, 16h30 : concert d'orgue par Mathias Lecomte (organiste à Sèvres).

Dimanche 21, Maison de la Culture, salle Lucas, 16h : "le quatuor Coryfeye", en première partie "le quatuor Aramis", concerts dans le cadre du Festival des Voix Intimes. 

Mardi 23, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 20h : "Boubacar Traoré" musicien malien.

Mercredi 24 et jeudi 25, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 20h : "Dehors", pièce d'Antoine Laubin par la Compagnie De Facto.

Jeudi 25, Maison de la Culture, 14h : "Choisissons-nous vraiment ce que l'on mange, les mécanismes psychologiques du choix", conférence par Olivier Corneille, professeur à l'UCL dans le cadre de l'Université du Temps Disponible.

Samedi 27, Maison de la Culture, "Après la mort d'un enfant, oser réapprendre à vivre" conférence-débat par Dominique Davous, auteur de "A l'aube du 8e jour...Capucine", de l'association "apprivoiser l'absence" à Paris.

Samedi 27, salle la Fenêtre, 20h, : "C° et C° Blues - Pistolazer et Zamprem" en concert.  

Samedi 27, 20h et dimanche 28 à 16h, Maison de la Culture, salle Jean Noté : "Grand Cabaret" de la Royale Compagnie du Cabaret Wallon Tournaisien" qui fêtera son 1.000e cabaret depuis sa création. 

Samedi 27, La patinoire : "soirée Halloween".


Expositions :

Musée des Beaux-Arts : "101 chefs d'oeuvre de Manet à Dürer" jusqu'au 21 octobre.

Maison de la Culture : "Bernard Bay" photographe jusqu'au 7 octobre.

Halle-aux-Draps : "Jamais trop d'Art", du 19 au 21 octobre

Maison de la Culture : "Prix artistique 2012 de la ville de Tournai" dans le cadre de l'Art dans la Ville, du 13 octobre au 14 novembre. 

Maison de la Culture : "Sara Conti et Papertom" du 12 octobre au 11 novembre.

Cimetière du Sud, chaussée de Willemeau, : "Couronnes funéraires d'artistes" dans le cadre de l'Art dans la Ville du 12 octobre au 21 octobre. 

Archives de l'Etat, rue des Augustins : "Fonds de documentation et d'archives des personnalités de Wallonie Picarde" dans le cadre de  l'Art dans la Ville du 12 octobre au 24 novembre. 

Fort Rouge, rue Perdue : "Catherine Amathéü-Otto Ganz de Wallonie Picarde", dans le cadre de l'Art dans la Ville, du 12 octobre au 4 novembre.

Cerist, boulevard des Combattants : "Chung-Hee Kim, tapisserie contemporaine" dans le cadre de l'Art dans la Ville, du 12 octobre au 4 novembre.

Bibliothèque de la Ville et Centre de la Marionnette : "Eddy Devolder et Lionel Vinche en duo", dans le cadre de l'Art dans la Ville et du 50e anniversaire de l'Académie d'été, du 12 octobre au 4 novembre. 

Espace "L'Art est création", boulevard Léopold : "Filles et fils du vent et des étoiles", photographies de Damienne Flipo, dans le carde de l'Art dans la Ville, du 12 octobre au 4 novembre. 

Musée de la Tapisserie, place Reine Astrid : "Recherches 2012" dans le cadre de l'Art dan sla Ville, du 13 octobre au 4 novembre. 

Attention : le programme est susceptible d'ajouts et/ou de modifications.

28/11/2011

Tournai : les festivités de décembre.

Dernier des douze mois de l'année, Décembre est le plus festif, aussi l'agenda est-il chargé !

Le jeudi 1er, à14h30, à la Maison de la Culture, conférence de Jacques-Yves Hespel, guide-conférencier, "Lille, histoire d'une capitale régionale" dans le cadre de l'Université du temps disponible.

Le vendredi 2, à 20h, salle Jean Noté de la Maison de la Culture, théâtre, "L'amour avec un Belge" de et avec Michaël Dufour.

Le samedi 3, à 20h en église Saint-Jacques, "Gospel et Spirituals" par The Brown Sisters, concert de Noël organisé par le Rotary Tournai 3 Lys.

Le samedi 3, à20h30, à la Guelière à Froyennes, spectacle "Gens d'à Terre et d'à Bord" avec Daniel Barbez et Bernard Deroissart.

Le samedi 3 décembre, à 20, au Créa-Théâtre, rue Saint-Martin, "Les Comédies Musicales", spectacle d'improvisations théâtrales avec Patrice Verleye, Marie Laurence Jacob, Christophe Bourgois, Nelle De Smed, François Ghislain, Alexis C... 

Du 3 au 30, sur la Grand'Place "Marché de Noël" et animations diverses, concerts, visite du Père Noël, patinoire.

Le dimanche 4, dès 10h, salle de la Bascule à Esplechin, "Marché de Noël" organisé par le club des Jeunes de la Pérote. 

le dimanche 4, Les Pompiers fêtent Sainte Barbe : messe réhaussée de la présence de l'Harmonie à 11h en l'église Saint Quentin, défilé en ville, séance académique dans le salon de la Reine de l'Hôtel de Ville à 12h suivi du traditionnel banquet.

Le dimanche 4, 16h, salle Jean Noté de la Maison de la Culture, "Scala en concert".

Le mercredi 7, à 20h, salle Jean Noté de la Maison de la Culture, "Savannah Bay" d'après Marguerite Duras avec Edwige Baily et Jacqueline Bir.

Le jeudi 8, à 14h30, Maison de la Culture, conférence de Pierre Galand, Président du Centre d'Action Laïque, "De la nécessité d'une vigilance démocratique" dans le cadre de l'Université du temps disponible.

le vendredi 9, à 19h00, beffroi, "concert de carillon".

Du vendredi 9 au dimanche 11, Halle-aux-Draps, "Marché de Noël" organisé par CommerCentre.

Le samedi 10, traditionnelle "Marche des illuminations" parcours entre 7 et 20 km en ville ou vers le Mont Saint-Aubert.

le samedi 10, salle Saint-Eloi à Froyennes, "Marché de Noël".

Le samedi 10, 15h30, beffroi, "concert de carillon".

Le samedi 10, 20h, église de Templeuve, "concert de Noël"

Le samedi 10, à 20h30, à la Guelière à Froyennes, "Gens d'à Terre et d'à Bord" avec Daniel Barbez et Bernard Deroissart.

le dimanche 11, 15h30, beffroi, "concert de carillon".

Le dimanche 11 à 17h00, salle Jean Noté de la Maison de la Culture, traditionnel "Concert Viennois" organisé par la Confrérie des Cinq Clochers.

Le dimanche 11, à 17h00, en l'église Saint-Piat, "Concert de l'Avent" avec Fred Webo, pianiste solo, l'Ensemble vocal du Conservatoire de Tournai dirigé par Michel Jakobiec et en première mondiale, la présentation du Grand Jeu, le plus petit grand orgue de monde.

Le mercredi 14, à 20h, salle Jean Noté de la Maison de la Culture, "Une laborieuse entreprise" d'Hanokh Levin, mise en scène de Christophe Sermet, avec Anne-Claire, Philippe Vauchel et Benoit Van Dorslaer.

le jeudi 15, à 14h30, à la Maison de la Culture, conférence d'Arnaud Zacharie, Secrétaire général du CNCD-11.11.11 "Globalisation, migrations et relations Nord-Sud", dans le cadre de l'Université du temps disponible.

Les vendredi 16, samedi 17 et dimanche 18, Marquain "Marché de Noël".

Les vendredi 16, samedi 17 et dimanche 18, Quartier Saint-Pierre, "Tarti Fêtes" avec marche au flambeau, concert pour enfants et adultes, théâtre par les ateliers de la Maison de la Culture.

Le vendredi 16, à 19h00, sous chapiteau, Esplanade du Conseil de l'Europe, Bernard Minet et CAD'80, "Le Père Noël a un grand coeur" dans le cadre du Winter Festival.

Samedi 17 et dimanche 18 à 15h, 16h30 et 18h, Centre de la Marionnette, rue Saint Martin, spectacle déambulatoire, "Le Super Jardin du Père Noël".

Le samedi 17, à 21 h00, sous chapiteau, esplanade du Conseil de l'Europe, "concert de STROMAE" dans le cadre du Winter Festival.

Le samedi 17, à 15h et 17h30, salle C de la Maison de la Culture, "Le Grand Saut" par le théâtre de la Guimbarde.

le samedi 17 décembre, Maison de la Culture, salle jean Noté, "Virginie Hocq" dans son nouveau spectacle

Le samedi 17, à 20h00, en l'église Saint-Quentin, "Concert Spirituel" avec Thomas Blondelle, ténor, lauréat du concours Reine Elisabeth 2011, organisé par La Chapelle Musicale de Tournai.

Le dimanche 18, à 15h00, sous chapiteau, Esplanade du Conseil de l'Europe, "Music Hall Romantique" avec le duo Stevy, Yvan Cevic, Les Chocolat's et Alain Delorme dans le cadre du Winter Festival.

Le mercredi 21, 16h, Centre de la Marionnette, rue Saint Martin, spectacle déambulatoire, "Le Super Jardin du Père Noël".

Le mercredi 21, 20h00, Masion de la Culture, salle Jean Noté, théâtre : "Le Président, sa femme et moi" avec Alexandra Vandernoot (spectacle annulé)

Le jeudi 22, à 14h30, Maison de la Culture, conférence de Sébastien Polet, historien, orientaliste  "Les jardins suspendus et les murailles de Babylone, deux merveilles du monde antique" dans le cadre de l'Université du temps disponible.

le samedi 24, 17h00, beffroi, "concert de carillon".

le samedi 24, minuit, catéhdrale Notre-Dame, "Messe de la Nativité".

le mercredi 28, à 16h00, salle Jean Noté de la Maison de la Culture, "Dérange ta chambre" de et avec Guillaume Ledent, spectacle musical pour les jeunes à partir de 6 ans. 

Jusqu'au 18.12, expositions des oeuvres du peintre Pat Andréa et du sculpteur Hughes Dubuisson à la Rasson Art Gallery, rue De Rasse.

Jusqu'au 18 décembre, poursuite de l'exposition "You Art" à la Maison de la Culture (voir prgramme des festivités de novembre).

Ce programme est susceptible d'évoluer !

13:27 Écrit par l'Optimiste dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tournai, théâtre, concerts, conférences, marché de noël, marche |

31/10/2011

Tournai : les festivités de novembre

Voici les festivités, représentations théâtrales, les expositions et les conférences organisées durant le mois de novembre. 

Vendredi 4, Maison de la Culture, 20h30, "l'Orchestre international du Vetex"

Les Vendredi 4, Samedi 5 à 20h et dimanche 6 à 16h, salle Jean Noté de la Maison de la Culture : " 22, nous ov'là", revue annuelle de la Royale Compagnie du Cabaret Wallon Tournaisien.

Le dimanche 6 novembre, hall Tournai-Expo, " "Salon Pussy Cat", le salon du chat.

Les mardi 8 et mercredi 9, salle Frank Lucas de la Maison de la Culture, à 20h "Couturière" avec Jean Marie Pétiniot, Didier Laloy et Pascal Chardome dans une mise en scène de Fabrice Murgia.

Du mercredi 9 au dimanche 13, sous chapiteau, sur l'Esplanade du Conseil de l'Europe : "2eme Grande Fête du Cirque de Tournai". Une sélection des plus grands numéros qui se produisent actuellement sous les chapiteaux les plus connus du monde entier. Du cirque traditionnel, un spectacle qui fait rêver petits et grands (vendredi, samedi et dimanche, représentations en matinée et en soirée).

Le jeudi 10, en la salle Jean Noté de la Maison de la Culture, à 20h, "Ballaké Sissoko et Vincent Ségal", un duo complice et harmonieux entre un joueur africain de kora et un violoncelliste.

Vendredi 11, samedi 12 et dimanche 13, hall Tournai-expo, "Grande Foire de la Moto". 

Les samedi 12 et dimanche 13, en la Halle-aux-Draps, les Amis de Tournai organisent le salon "Tournai la Page", le traditionnel salon littéraire à la rencontre des auteurs et des éditeurs. 

Le mardi 15, en la salle Jean Noté de la Maison de la Culture, à 20h, "Le Malade imaginaire" de Molière, dans une mise en scène de Daniel Hanssens, une pièce classique mais pas démodée.

Les vendredi 18, samedi 19 et dimanche 20, en la salle Jean Noté de la Maison de la Culture, à 20h, "Kiss and Cry" sur une idée originale de Michèle Anne De Mey et Jaco Van Dormael dans le cadre du Next Festival.

Samedi 19, Salon de la reine de l'Hôtel de Ville : "Concert hommage à Glenn Miller" avec le Nato Shape Alliance.

Samedi 19 également, Conservatoire, salle des concerts : "Quatuor Parker" (USA) dans le cadre des "Voix intimes 2011-2012", 10e Festival Européen du Quatuor à Cordes de Tournai.

Samedi 19 et dimanche 20, en la Halle-aux-Draps, "Tournai Toys", le salon du jouet et des collectionneurs de jouets organisé par les Amis de Tournai.

Jeudi 24 et vendredi 25, à 20h, en la salle Jean Noté, "Habit(u)ation", deuxième volet de la trilogie d'Anne Cécile Vandalem, dans le cadre du Next Festival.

Mercredi 30, à 20h00, salle Jean Noté de la Maison de la Culture "Yael Naim" en concert

Du 11 au 20 novembre, Maison de la Culture, exposition "Rencontre, Connivences autour du Design".

Les 12 et 13 novembre, en la Halle-aux-Draps, dans le cadre du salon "Tournai, la Page", exposition "Le Livre au féminin".

Du 18 novembre au 18 décembre dans l'Espace bis de la Maison de la Culture, "You Art présente" avec Burt, Chap's, Mélody Lambert, Raphaël Kirkhove et Lucie Vanroy, toute la vitalité de la scène graphique liégeoise. 

Ce programme est susceptible d'évoluer au fur et à mesure que des informations me parviennent. 

13/10/2011

Tournai: Anne Carpriau, une grande dame du théâtre

Pour inaugurer cette toute nouvelle présentation du blog "Visite Virtuelle de Tournai" due au talent des graphistes de Skynet, l'Optimiste souhaite rendre un hommage à cette grande dame du théâtre que fut Madame Anne Carpriau. Si celle-ci est décédée le 9 juin 2011 à Etterbeek après avoir vécu la plus grande partie de sa vie à Bruxelles, c'est dans le petit village carrier de Vaulx, aux portes de la cité des cinq clochers, qu'elle a vu le jour, le 12 décembre 1923 (certaines biographies que nous avons consultées renseignent 1922).

Diplomée du Conservatoire Royal de Bruxelles, Premier Prix en Art Dramatique et déclamation, possédant un diplome supérieur de déclamation, c'est à l'âge de vingt ans que sa carrière de comédienne débuta, à la fin de la seconde guerre mondiale. De 1947 à 1949, elle interpréta des rôles dans des pièces telles que "Coeurs enchantés", "la charrette de pommes ", "l'habit vert"...

On la retrouve ensuite au Rideau de Bruxelles dans "Mon père avait raison", "Amphytrion 34", "La farce de Maître Patelin"..., au Théâtre du Parc dans "Le distrait", "L'Aiglon", "Les femmes savantes", "Le Maître de Forges"... mais aussi à la Compagnie des Galeries, au Vaudeville, au Théâtre du Nord-Pas-de-Calais, au Théâtre de la Communauté française de Belgique, au Théâtre du Méridien, au Théâtre de Poche ou avec la Compagnie 9/Théâtre de la Balsamine.

Durant une longue carrière, elle joua dans pas moins de 183 pièces mais le rôle qui la fit connaître et apprécier du grand public fut celui de Madame Bossemans dans la pièce "Bossemans et Coppenolle" de Joris d'Hanswyck et Paul Van Stalle, un rôle qu'elle tint durant près de vingt ans. 

Elle fut aussi appelée sur les plateaux de cinéma et les cinéphiles se rappeleront l'avoir vue dans "Rue Haute" en 1976, un film dans lequel les rôles principaux étaient tenus par Annie Cordy et Mort Shuman, en 1978 dans "Démon de Midi" avec Pierre Mondy dans le rôle principal, en 1984 dans "Madame P...", en 1991 dans "Le jour du chat" avec cette autre comédienne belge, Anne Coesens, en 2001 dans "Tous à table", en 2002 dans "Petites misères", en 2005 dans "Ordinary Man" et en 2010 dans "Tableau de chasse". Peu avant son décès, elle était encore apparue dans "Potiche" de François Ozon, adaptation cinématographique d'une pièce de Barillet et Grédy avec Gérard Depardieu, Catherine Deneuve et Fabrice Lucchini. 

A la télévision on la vit dans quelques télé-films dont "Mini-trip" en 1981 ou "Les scrupules de Maigret" en 2004.

Cette dame de théâtre a transmis son expérience à de nombreux jeunes comédiens, elle fut chargée de cours pendant 22 ans au Conservatoire Royal de Bruxelles dans la section "art dramatique", elle fut également professeur aux Académies d'Uccle (de 1957 à 1987) d'Etterbeek et de Forest. Nous profitons de l'occasion pour rappeler que de nombreux Tournaisiens ont élu domicile dans la capitale bien souvent parce qu'il y travaillaient et que certains de ceux-ci sont regroupés dans l'association "Les Tournaisiens de Bruxelles" afin de conserver intactes leurs racines.

31/08/2011

Tournai : festivités de septembre

Dès demain, une nouvelle saison recommence. Désormais, vous trouverez le dernier jour du mois, le programme des festivités du mois à venir.

Septembre est un mois de fêtes à Tournai, celui de la "Kermesse".

Le vendredi 2 à 19h, en la chapelle du Séminaire épiscopal, rue des Jésuites, dans le cadre de l'introduction au festival les "Inattendues" qui aura lieu en 2012, "Les sept dernières paroles du Christ en croix" de Joseph Haydn, oeuvre interprétée par le quatuor à cordes franco-autrichien "Mosaïque", dont les membres jouent des instruments d'époque. Spectacle mis en scène par Mr. Zo, avec l'intervention du philosphe Michel Serres.

Les vendredi 2, samedi 3 et lundi 5, traditionnel "Jeu de boules à la platine" sur différentes bourloires situées en ville, durant la journée.

Le samedi 3, à 20h, en la cathédrale Notre-Dame, l'ensemble Scherzi Musicali dirigé par Nicolas Acthen, interprétation d'oeuvre de Gianni Battista Pergolesi, Stabat Mater, Salve Regina... concert organisé dans le cadre de "Musique à la cathédrale".

Le dimanche 4, à 15h30, concert de carillon par Pascaline Flamme.

Le vendredi 9 et le samedi 10, au bar de la Maison de la Culture, One Man Show de Vincent Brackelaere : "J'aime me faire des amis".

Le samedi 10, à 14h30, concert de carillon par Kristiaan Van Ingelgem et en soirée, concert d'ouverture de la kermesse par la royale Harmonie communale des Volontaires Pompiers tournaisiens.

Le vendredi 9, en la salle Saint-Lazare, chaussée de lille, la Royale Compagnie du Cabaret Wallon Tournaisien présente une séance de cabaret au profit de "l'asbl Porte Ouverte".

Les samedi 10 et dimanche 11, sous chapiteau, au coeur des attractions foraines, esplanade du Conseil de l'Europe, "37e tournoi de jeu de boule carreaulée".

Le samedi 10 et dimanche 11, visites guidées et animations pour enfants dans le cadre des "Journées du Patrimoine".

Du samedi 10 au 25 octobre, exposition des oeuvres de Véronique Poppe à la Rasson Art Gallery, rue De Rasse (du jeudi au dimanche, l'après-midi).

Du 10 au 25 septembre, sur l'esplanade du Conseil de l'Europe, "foire aux attractions".

Le dimanche 11, à 14h30, concert de carillon par Dominique Wybraeck.

Le dimanche 11, 15h, 918e sortie de la "Grande Procession de Tournai".

Les dimanches 11 et 25 septembre, à 15h, rue de la Citadelle, visite des souterrains de la ville.

Le lundi 12, de 9 à 18h, "Grande Braderie annuelle" des commerçants de Tournai.

Le samedi 17, à 16h, sur la Grand'Place, concert par la fanfare Union Musicale de Maulde et à 17h, par la fanfare la Trinité de Mont Saint-Aubert.

Le samedi 17, à 20h, en la cathédrale Notre-Dame, l'ensemble "Il Fondamento" dirigé par Paul Dombrecht interprète des oeuvres sur le thème de "Bach et l'Italie" (Bach, Vivaldi, Marcello).

Le samedi 17 et le dimanche 18, sous chapiteau, à la place Reine Astrid, " Le week-end à 2 bals". Au programme du samedi : "Quand la danse de salon rencontre la danse traditionnelle" avec la participation de l'orchestre Mélodian's et de l'ensemble E Saquant Beyau. Le dimanche "Bal guinguette" avec les orchestres "Doris et Momo" et "Si on soufflet un peu".

Le dimanche 18, à 10h, "Fête de la chanson tournaisienne et du Cabaret Wallon", remise des prix du concours Prayez.

Le dimanche 18, à 14h30, concert de carillon par Thierry Bouillet, à 16h, sur la Grand'Place, concert par la Royale Fanfare Sainte-Cécile de Gaurain-Ramecroix et à 17h par l'Ensemble Musical du Plat d'Or de Vezon.

Le vendredi 23, à 20h, en la salle Lucas de la Maison de la Culture, dans le cadre du Festival Wallonie-Hainaut"Les citations Béthovéniennes dans le répertoire d'aujourd'hui" avec la participation du Quatuor Danel, soirée animée par les musicologues Harry Halbreich et Bernard Fournier.

Le samedi 24 , de 10 à 23h, sur les lieux d'exposition de la Triennale de la Tapisserie, "les quatuors de Beethoven, journée jeunes quatuors dans le cadre du Festival de Wallonie-Hainaut.

Le samedi 24 et dimanche 25, de 9 à 21h, en la Halle-aux-Draps, annuel tournoi de Jeu de Fer par paires et, à l'étage, exposition des réalisations de l'Amicale Photo.

Le dimanche 25, à 10h30, "visite du quartier cathédral" par les Guides de Tournai.

Le dimanche 25, à 14h30, concert de carillon par Christian Boon.

Le dimanche 25, à 16h, concert par la choral "Un café, deux, trois chants".

Le dimanche 25, à 18h, en la salle Frank Lucas de la Maison de la Culture : le Quatuor Psophos et la pianiste Sofja Guelbadamova dans des oeuvres de Brahms, Beethoven et Nicolas Bacri, dans le cadre du festival Wallonie-Hainaut.

Le mardi 27, (fête de la communauté française de Belgique), à 15h30, concert de carillon par Jean Claude Molle.

Du 27 septembre jusqu'au 2 octobre, "Festival des Marionnettes", organisé par le Créa-Théatre.

jusqu'au 25 septembre, à la cathédrale Notre-Dame, au beffroi, à la Maison de la Culture, dans la crypte de l'Hôtel de Ville, au Fort Rouge, dans l'église du Séminaire épiscopal, au Musée de la Tapisserie, au Musée des Beaux-Arts et à la Halle-aux-Draps "7e triennale internationale des Arts textiles contemporains" sur le thème des 5 continents-Woven World.