15/05/2017

Tournai : Froyennes la sérénité à proximité de la cité (2)

Nous poursuivons la balade que nous avons entamée au sein du tranquille petit village de Froyennes !

Froyennes la place communale.JPG

Sur la place communale, deux rangées de grands arbres (récemment élagués) semblent former une haie d'honneur aux fidèles qui se rendent à l'église. Sur l'autre partie de la place, on jouait jadis à la balle pelote. Ce sport encore fort pratiqué dans la seconde partie du XXème siècle a, peu à peu, été délaissé par les amoureux de la petite balle blanche, les jeunes se tournant vers d'autres activité moins sportives. Dès lors, le ballodrome qui y était tracé a disparu et avec lui les quelques cafés qui faisaient le plein aux jours de rencontres.

Froyennes plaque commémorative abbé Nestor Frère.JPG

Derrière l'église, sur le mur fermant le jardin de l'ancienne cure, on peut découvrir la plaque commémorative en hommage à l'abbé Nestor Frère, curé du village au moment où éclate le premier conflit mondial. Ardent patriote, il fera partie du service de renseignement "Biscops" qui tissa, à la demande de l'armée britannique, un réseau d'observateurs des mouvements ennemis dans notre région. Arrêté en mai 1918, l'abbé Nestor Frère fut transféré à la prison de Loos (Lille). Il vivra jusqu'au 11 novembre dans des conditions inhumaines. Torturé, sous-alimenté, il revint à Froyennes mais, affaibli et miné par les mauvais traitements dont il fut victime, il mourut le 19 août 1920. C'est en août 1927 que ce mémorial a été apposé sur le mur du presbytère. 

Froyennes parc entourant l'église.JPG

Face à l'ancien presbytère, on peut se balader dans le parc entourant l'église. Il est, depuis longtemps, le lieu de rendez-vous des amoureux, des mouvements de jeunesse, des personnes âgées et de tous les amateurs de calme. Le silence propice à la rêverie ou à la méditation est uniquement troublé lorsque se mettent à cancaner les canards de l'étang probablement nourris de morceaux de pain jetés par un enfant en promenade. 

Froyennes grotte rue abbé Nestor Frère.JPG

La grotte Notre-Dame de Lourdes et, au fond, l'ancienne cure.

A proximité de l'ancien presbytère, la grotte de Notre-Dame de Lourdes est toujours fleurie et des mains anonymes y allument régulièrement des bougies. En tenant compte de cette grotte, le village de Froyennes compte pas moins de huit lieux de recueillement. Des chapelles se dressent, en effet, à la chaussée de Lannoy (4), au chemin des Nonettes, au chemin Royer et à la rue de Fléquière. Tradition bien établie, au mois de mai, le Rosaire y est récité par les croyants. Si après la guerre ils étaient plusieurs dizaines à participer à ces rendez-vous vespéraux, le temps passant, ils sont de moins en moins nombreux. 

Froyennes le moulin à eau (1).JPG

Le moulin à eau

Au bas de la rue Abbé Nestor Frère, à l'extrémité de l'étang, se dresse un moulin à eau dont on nous dit que son origine remonte au-delà du XIIIème siècle. Il a été reconstruit au XVIIème siècle et restauré en 1967. Il forme un carré d'environ 6m75 de côté et ses murs ont une épaisseur de 70 cm. Il servait à moudre le grain, sa meule étant entraînée par la roue alimentée par l'eau du grand vivier. Il a cessé de fonctionner en 1962 (toutefois, il avait cessé de moudre du grain en 1935 et avait servi par la suite à la fabrication de chocolat et même de peinture). Il est le seul qui soit complet et en parfait état dans la région. 

Froyennes le moulin à eau (2).JPG

En évitant soigneusement la poubelle qui dénote quelque peu dans ce lieu idyllique, combien de photographes professionnels ou amateurs, combien de couples de mariés ont été séduits par ce cadre enchanteur 

Froyennes maison de la Sainte Union.JPG

Face au moulin, au milieu d'un vaste parc sur lequel veille une statue de la Vierge, se dresse l'ancien couvent des religieuses de la Sainte-Union. Devenue maison de retraite, cette vaste demeure est destinée à accueillir des religieuses de différentes communautés. Le domaine est devenu, il y a quelques années, la propriété de l'association "ACIS" qui lui a adjoint, dernièrement, un bâtiment de résidence-services ouvert aux laïcs qui en font la demande.

Froyennes la P'tite Fabriek façade principale.JPG

Lorsqu'il y a quelques années, la ferme de Beauregard a cessé ses activités, les vastes bâtiments ont été rénovés et transformés par un couple néerlandophone qui en a fait un lieu d’événements, de réunions et de festivités. Dénommé "La P'tite Fabriek", cet endroit est connu dans le Tournaisis et au-delà pour l'organisation de réunions d'entreprises ou familiales, de spectacles, d'expositions ou de conférences. Des artistes y sont accueillis en résidence car on y pose un regard sur la culture de Flandre, de Wallonie tout comme sur celle d'autres régions européennes. 

Froyennes la p'tite Fabriek vue latérale.JPG

Notre promenade se termine. Il y a encore d'autres lieux à découvrir mais il faut laisser au visiteur le soin de quitter le centre du village et de s'aventurer dans les nombreux petits chemins qui sillonnent Froyennes. Nous voici revenu à notre point de départ !

tournai,froyennes,abbé nestor frère,ferme de beauregard,la p'tite fabriek,couvent de la sainte-union

 

S.T. mai 2017.

05/10/2016

Tournai : un mois d'octobre riche en expositions (2)

Si le mois de septembre est, pour le Tournaisien, synonyme de fête avec la kermesse, les cortèges, la procession historique ou la braderie, le mois d'octobre présente un visage culturel car, en plus de l'exposition consacrée, par le Musée des Beaux-Arts, à Emile Verhaeren dont nous avons parlé précédemment, les amateurs d'Art vont être comblés durant les semaines à venir.

2. L'Art dans la Ville

Du 1er au 30 octobre se tient la vingt-quatrième édition de "l'Art dans la Ville". Jeunes créateurs contemporains à la recherche de reconnaissance ou artistes confirmés, étudiants présentant des projets novateurs ou artistes professionnels soucieux de trouver une vitrine accessible à un maximum de visiteurs, ils seront plus de 250 à occuper l'espace de la cité, composé de 52 lieux du plus conventionnel au plus insolite, le tout abritant 56 expositions.

Durant un mois, l'Art va se décliner sous toutes ses formes. Si on pense, bien sûr en premier lieu, à la peinture et la sculpture, la photographie, le dessin, la vidéo, les recherches sur le textile, le design, la tapisserie et même à l'art funéraire seront également présents.

Il est impossible de citer les différents lieux de rendez-vous.

Il y a les sites officiels : les églises Saint-Piat et Saint-Jacques, l'Académie des Beaux-Arts et le Cimetière du Sud.

Il y a les institutions parmi lesquelles l'Hôtel des Anciens Prêtres, la Maison de la Laïcité, le Musée des Arts de la Marionnette, la Direction des voies hydrauliques, le Tamat et les ateliers tournaisiens de la tapisserie.

Il y a les lieux insolites comme la Halle-aux-Draps, l'école de danse "Danse et Cie", le local des Locos, les vitrines du quartier Saint-Piat, des maisons particulières ou le Fortin n°1.

Il y a, bien entendu, les galeries artistiques : l'Art est création, Rasson Art Gallery, The Drawing Box, Autour du feu et l'Atelier 13.

Quoi de plus normal que d'y retrouver les ateliers d'artistes ouverts à cette occasion au public dont celui du Collectif 14, d'Aurélie Billemont et Grégory Delescolle, d'André De Brouwer et Damien Chapelier, celui de Véronique Poppe, de Christian Rolet ou de Jean-Paul Bol, des visites qui vous mèneront du Quai Taille-Pierre à la rue Pierre Caille en passant par le Chevet Saint-Pierre.

De plus en plus de restaurants s'inscrivent dans cette démarche artistique annuelle : l'Escaudoir, le Giverny, la Petite Madeleine, les Enfants terribles et Moment gourmand. 

L'Art dans la ville essaime également dans les villages voisins puisqu'on retrouvera les œuvres des artistes du groupe "Capharnaüm" à l'Arrêt 59, le centre culturel de Péruwelz. Des êtres hybrides issus d'un monde ambigu investiront la verrière et la halle urbaine. Des créations mystérieuses nées des mains de Jean-Claude Saudoyez rejoint par Camille Nicole, Hugo Fontaine et Jean-François Saudoyez.

A Hollain, le "Magasin de Maman" est une ancienne épicerie transformée en un écrin ponctuel destiné à accueillir des créations contemporaines de Mailys Lecoeuvre qui y présente ses broderies, photographies, dessins et vidéos. Dans le même village d'Hollain, les Ateliers 13-14 sont envahis par un collectif d'artistes issus, pour la plupart, de l'Académie des Beaux-Arts de Tournai qui y exposent peintures et sculptures.

Pour terminer, évoquons deux événements qui prendront place dans le cadre de cette grande vitrine consacrée à l'art et dont l'accès est totalement gratuit :

le Cimetière du Nord décoré d’œuvres de Maurice de Korte, Emile Desmedt, Denis Meyers et Luc Navet et l'inauguration, le samedi 22 octobre à 11h, de la sculpture "Trait d'union pour un quartier" de Bruno Magda au "Courtil du Faubourg". Celle-ci prendra, en effet, place dans ce petit jardin situé à l'angle de la chaussée de Lille et de l'avenue Minjean, né d'une collaboration entre le service communal des plantations et la Maison de Jeunes Port'Ouverte au moment de la parution, en 2012, du livre des Ecrivains publics consacré à la mémoire de ce quartier. 

Au musée d'Archéologie.

A partir du 15 octobre jusqu'au 17 avril 2017 se tiendra dans le musée de la rue des Carmes, à l'initiative de son conservateur Mme Marianne Delcourt-Vlaeminck, une exposition consacrée au "Révérend Père Camille de la Croix, un Tournaisien archéologue en Poitou". 

Au Musée de Folklore.

Jusqu'au 27 novembre se tient l'exposition organisée dans le cadre du centenaire de la mort de l'héroïne tournaisienne, intitulée : "Gabrielle Petit, lettres manuscrites".

A la P'tite Fabriek.

Ce lieu récent consacré à l'organisation d'événements culturels ou festifs qui a pris place dans une ferme entièrement rénovée de Froyennes organise de vendredi 21 au dimanche 23 octobre une exposition consacrée à "Rudy Trouvé", l'artiste anversois, fondateur du collectif "Heavenhotel".

Pour les amateurs d'art, pour ceux qui veulent découvrir les nouvelles créations, en ce mois d'octobre, un petit détour par la cité des cinq clochers s'impose. 

S.T. octobre 2016.

02/11/2015

Tournai : les festivités de novembre 2015

De nombreux événements culturels ou festifs vont encore marquer cet avant-dernier mois de l'année 2015. Novembre est traditionnellement le mois des Grands Cabarets de la Royale Compagnie du Cabaret Wallon Tournaisien, des Salons des Amis de Tournai ou du "Next Festival" à la Maison de la Culture

 

Dimanche 1er, Tournai-Expo : salon "Antiquités, Brocantes et Collections".

Dimanche 1er, Maison de la Culture, 16h : "Tournai in Fiête", revue-spectacle de la Royale Compagnie du Cabaret Wallon Tournaisien.

Mercredi 4, Hôtel de Ville, Salon de la Reine, 18h : "Les Soins Palliatifs, un idéal de soins, une certaine vision de l'humain, historique et évolution" par le Docteur L. Desplanque, gériatre, Président du Comité d'Ethique du CHWApi dans le cadre des Conférences-Santé.  

Jeudi 5, Imagix, 20h00, projection en avant-première d'un "film surprise" dans le cadre de la soirée de lancement du Ramdam Festival 2016 en présence des acteurs et réalisateurs.

Jeudi 5, Froyennes, la Petite Fabriek, 20h : "Roly Barrionuevo" et "Amparo Sanchez" en concert.

Du jeudi 5 au dimanche 15, Grand'Place, 20h : la Boite Noire présente "le Cinéma d'époque" avec Jean-Pierre Castaldi et Pauline Brisby, du muet en noir et blanc à la superproduction en couleurs.

Vendredi 6, Froyennes, la Petite Fabriek, 20h : "Roly Barrionuevo" en concert.

Samedi 7 et dimanche 8, Maison de la Culture, 16h : "Tournai in Fiête", revue-spectacle de la Royale Compagnie du Cabaret Wallon Tournaisien.

Le samedi 7, Halle-aux-Draps, 20h, "70e anniversaire du Royal Cercle Choral Tornacum", concert avec la participation de la MusiKaine, de Christiane Diricq (violoncelle), Julie Prayez (soprano), Christian Chuffart (trompette), Philippe De Smet (piano), Michel Jakobiec (baryton) et de la Royale Compagnie du Cabaret Wallon Tournaisien.  

Dimanche 8, Tournai-Expo : "Poussy Cat" le salon du chat.

Dimanche 8, salle Saint-Lazare, 15h : "Cha, ch'est l'comble !", pièce  patoisante interprétée par la Relève Saint-Eloi.

Dimanche 8, Halle-aux-Draps, 16h : "70e anniversaire du Royal Cercle Choral Tornacum" avec la participation de la MusiKaine, Danse et Cie, Marie-Chantal Caufriez (piano), Virginie Malfait (soprano), Eric Dujardin (baryton), Patrick Salmon (piano), Régis Willem (ténor) et le Royal Cercle Choral Tornacum.

Mardi 10, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 20h : "Lettre à D.", d'André Gortz avec Dirk Roothoofft, l'histoire d'amour de l'auteur et de sa femme Dorine.

Mardi 10, mercredi 11 et jeudi 12, Froyennes, la Petite Fabriek, 20h : "l'Orchestre international du Vetex" en concert.

Jeudi 12, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 14h30 : "L'albinisme, un autre regard sur la différence", conférence par Annie Mokto et Mwimba Texas de la Fondation Albinos Mwimba Texas de la République Démocratique du Congo, dans le cadre de l'Université du Temps Disponible.

Samedi 14, Maison de la Culture, 20h : concert "Al Mamara", groupe de musiciens belgo-palestiniens dirigé par Ramzi Abourewan et Eloi Baudimont ponctué par des textes du poète palistinien Mahmou Darwich.

Samedi 14, aux Maisons romanes, 20h : "Jesu, meine Freude" de Schütz à Bach, chorals et motets par le Petit Chœur d'Ath et l'ensemble baroque sous la direction de Yves Wuyts. 

Samedi 14 et dimanche 15, Halle-aux-Draps : "Tournai la Page", le salon annuel du Livre et de l'Edition organisé par les Amis de Tournai.

Dimanche 15, Templeuve, église Saint-Etienne, 10h30 : "Sainte-Cécile de la Royale Union Musicale de Templeuve", centre culturo-sportif, 13h30 : repas festif et variétés.

Mardi 17, Grand Auditoire du Séminaire, 14h : "Bien soigner l'arthrose : un enjeu capital", conférence par Yves Henrotin, Professeur à l'Université de Liège dans le cadre du cycle "Connaissance et Vie d'Aujourd'hui".

Mardi 17, Hôtel de ville, Salon de la Reine, 18h : "L'évolution du phénomène des sectes en Belgique" conférence par André Frédéric, Président de l'Aviso, Association d'Aide aux Victimes des Sectes.

Mercredi 18 et jeudi 19, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 20h : "Archive" d'Arkadi Zaides, dans le cadre du Next Festival.

Mercredi 18 et jeudi 19, Maison de la Culture, au Bar : "Islands", spectacle chorégraphique de Salva Sanchis.

Jeudi 19, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 14h30 : Les chemins de l'athéisme" conférence de Johannes Robyn et Patrick Darteville, de l'association belge des Athées, dans le cadre de l'Université du Temps Disponible.

Vendredi 20, Blandain, Club de l'Amitié, 20h : "La tenture des saints Piat et Eleuthère", conférence par le chanoine Navez, conservateur de la cathédrale de Tournai, organisée par Ligne 4.

Samedi 21, Foyer Saint-Brice, 20h : "Skarbone 14" en concert. La toute dernière apparition dans le Hainaut du groupe rock régional avant son départ en tourné (Metz, Genève, Zurich...).

Samedi 21, église du Séminaire, 20h : "Récital de musique de chambre vocale et instrumentale", consacré à l'époque de la Renaissance, avec l'Académie de Musique Saint-Grégoire, Fabienne Alavoine (clavecin), Eric Dujardin (baryton), Virginie Malfait (soprano), Camille Seghers (violoncelle), concert dans le cadre des festivités organisées pour le retour, après restauration, des dix-sept tableaux de Pourbus l'Ancien au Séminaire de Tournai.

Samedi 21 et dimanche 22, Halle-aux-Draps, "Tournai-Toys", le salon du jouet organisé par les Amis de Tournai, bourse d'échange de mini-figurines, marché aux puces des enfants.

Samedi 21 et dimanche 22, salle La Fenêtre, 20h : "Continuez tout droit", pièce de et avec Christelle Delbrouck et Patrick Spadrille, mise en scène par Gille Delvaux, dans le cadre des Samedis des Planches.

Dimanche 22, Blandain, 15h : "Cha, ch'est l'comble", pièce patoisante interprétée par la Relève Saint-Eloi

Mardi 24, Grand Auditoire du Séminaire, 14h : Conseils et bonnes pratiques pour surfer tranquille", conférence par Olivier Bogaert, Commissaire à la Police judiciaire fédérale de Bruxelles dans le cadre du cycle "Connaissance et Vie d'Aujourd'hui".

Mercredi 25 et jeudi 26, Maison de la Culture, 20h : "Human Decision" par la Cie System Failure dans le cadre du Next Festival.

Jeudi 26, vendredi 27 (19h), samedi 28 (14h30 et 17h30) et dimanche 29 (15h), Esplanade du Conseil de l'Europe : "Le Cirque de Saint-Nicolas".

Vendredi 27, salle le Forum, 19h30 : "Marie Heurtin" film de Jean Pierre Améris, bar à vin et mezze dinatoire, soirée organisée par Handicap Liban.

Jeudi 26, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 14h30 : "L'intervention homme-robot pour assister le mouvement " conférence de Bernard Ronsse, chargé de cours à l'UCL dans le cadre de l'Université du Temps Disponible.

Samedi 28, salle La Fenêtre, 20h, cabaret-spectacle "les Pi-Menteurs", reçoivent Marc Sirlereau, journaliste à la RTBf. 

Samedi 28, Maison de la Culture, 20h : "Histoire d'Amour", spectacle théâtral et cinématographique par la Cie Teatrocinema du Chili, spectacle présenté en espagnol, surtitré en français et en néerlandais, dans le cadre du Next Festival.

Samedi 28, Maison de la Culture, 21h30 : "See you next time", fête de clôture du Next Festival. 

Dimanche 29, Templeuve, 15h : "Cha, ch'est l'comble", pièce patoisante interprétée par la Relève Saint-Eloi.    

(le programme est susceptible d'ajouts et/ou de modifications)

S.T. octobre 2015.