28/03/2016

Tournai : la lente évolution de la Grand-Place.

Tournai le Beffroi.jpgAprès la rue Perdue, la place de Lille, la rue Saint-Martin, la place Reine Astrid, la place Paul Emile Janson, la rue de la Tête d'Or, la rue de l'Yser, la rue de l'Hôpital Notre-Dame, la rue du Cygne et la rue Garnier, nous poursuivons notre visite de la rive gauche de l'Escaut en nous intéressant à l'évolution de notre forum : la Grand-Place.

Situation géographique.

La place principale d'une ville représente le plus souvent le centre géographique de celle-ci. Ce n'est pas le cas à Tournai où celui-ci se situe plus au niveau de l'Escaut qui divise la ville en deux parts pratiquement égales. Chez nous, la place est excentrée vers le Sud.

Une longue histoire.

On s'est longtemps interrogé sur la forme triangulaire de la Grand-Place, son origine la plus souvent admise proviendrait de la convergence de voies romaines qui se rejoignaient, à peu près, à l'endroit où sera érigé, bien plus tard, le beffroi. La première suivant le parcours place de Lille, rue Dorez, rue des Maux venait de Cassel, l'autre venant de Boulogne suivait l'axe de l'actuelle rue de l'Yser.

A l'époque gallo-romaine, le terrain sur lequel elle apparaît était situé en dehors de la ville, au-delà de la première enceinte gallo-romaine. La preuve en a été apportée par les nombreuses fouilles qui y furent effectuées au travers des siècles et qui permirent de découvrir l'existence d'une vaste nécropole qui s'étendait jusqu'à l'actuelle rue Perdue. On sait qu'à cette époque, on enterrait les morts en dehors de l'enceinte. Ce qui fait dire, à Bozière, que les festivités d'aujourd'hui se déroulent sur un cimetière où se dressaient les bûchers funèbres, il y a un peu moins de deux mille ans.

La Grand-Place apparut durant le premier millénaire. On sait qu'au Moyen-Age on y tenait marché au blé, aux pommes, au poisson et que les fripiers y étalaient des hardes et des ustensiles de toutes sortes. Ce marché prit peu à peu le nom de "Marché de l'Empereur". Même s'il n'est plus souvent utilisé, ce nom officiel existe encore de nos jours.

En 1806, un décret impérial autorisa la ville de Tournai à y ouvrir deux foires annuelles, la première, le jeudi le plus proche du 15 mai, la deuxième, le plus proche du 15 septembre. Ces dates évoluèrent pour désormais voir la foire de Mai se dérouler la semaine de l'Ascension et celle de septembre débuter le dimanche le plus près du 6.

On y trouvait un puits public, de trois mètres de diamètre, face à l'église Saint-Quentin et un pilori au pied du beffroi. Une des maisons les plus anciennes qui s'y dressait était le Porcelet ou Hôtel du Porc, elle aurait été construite à l'emplacement d'une habitation d'un préfet romain, à proximité de l'église. Lors de sa reconstruction, en 1755, elle fut ornée de bustes d'empereur et prit le nom de Maison des douze Césars. On dit qu'elle accueillit, une fois par semaine, les réunions organisées par Henri VIII lors de sa présence à Tournai. Au XIXe siècle, elle fut habitée par un certain du Mortier qui possédait une importante collection de tableaux.

En 1331 fut organisée sur le forum tournaisien, la fête des Trente-un rois à laquelle furent invités les notables de toutes les villes voisines afin de participer à un grand Tournoi.

En 1422, la Grand-Place fut envahie par de très nombreux Bohémiens ou Egyptiens qui commençaient à se répandre dans tous les états d'Europe. Les hommes exerçaient la profession de maquignon et les femmes disaient la bonne aventure. On dit que la foule se pressait en masse pour voir leurs moeurs étranges et licencieuses.

Au début du XVIe siècle, à l'angle de la place et de la rue des Orfèvres se dressait une maison dont la façade était surmontée d'une tribune destinée au chef de la magistrature tournaisienne qui y faisait publier ses ordonnances. Depuis cette tribune appelée "brétèque", en 1521, le représentant de Charles-Quint y fit serment, au nom de l'empereur, de maintenir les libertés communales. Comme l'avait fait, quelques années auparavant, le roi Henry VIII, confirmant les privilèges de la cité.

Entre 1567 et 1570, lors de la présence en Belgique du sanguinaire duc d'Albe, cinquante-six personnes y furent pendues, trente-six brûlées vives, deux subirent le supplice de l'estrapade (NDLR : supplice qui consister à hisser la personne condamnée à une certaine hauteur et à la laisser chuter jusqu'à quelques centimètres du sol, plusieurs fois de suite), une personne y fut étranglée, onze furent battues de verges, quatre durent y faire amende honorable, le flambeau à la main.

Le 8 février de l'an 1600, sur un trône dressé contre la Halle-aux-Draps, l'Archiduc Albert et l'Infante Isabelle, souverains des Pays-Bas, jurèrent, la main sur l'Evangile, de maintenir intactes les constitutions de la cité.

Egalement à proximité de l'église Saint-Quentin se trouvait "l'Hôtel Saint-Georges". En 1668, celui-ci accueillit des marchands marseillais qui apportèrent les germes de la grande peste, fléau qui coûta la vie à un cinquième de la population tournaisienne.

En 1792, un marchand de drap nommé Mathon, habitant de la Grand-Place donna asile à Madame Adelaïde d'Orléans, à sa gouvernante, Madame de Genlis et à une nièce Paméla Sims dont fut épris un lord irlandais, Fitzgerald, fils du duc de Leicester qui la maria en l'église Saint-Quentin en présence de Louis-Philippe Egalité, duc de Chartres.

Durant la Révolution, c'est sur la Grand-Place qu'on plantait l'arbre de l'Aigle.

Le 28 septembre 1830, la foule envahit la place et partit attaquer les casernes hollandaises.

Le 30 septembre 1860, le roi Léopold Ier assista à un défilé qui dura près de deux heures.

En 1863, on inaugura la statue de Christine de Lallaing, princesse d'Espinoy, une de ces héroïnes dont se glorifie l'Histoire tournaisienne, une œuvre du sculpteur tournaisien Aimable Dutrieux.

Avant le premier conflit mondial, on trouvait, au n°12, la maison de Jules Pipart, professeur de coiffure, membre de l'académie de coiffure de Bruxelles, au n°49, le Garage du Centre tenu par Alphonse Dochy qui faisait aussi la location d'automobiles, la bijouterie de Victor Thiefry au n° 8, la Maison Charles Gisler également bijoutier au n°10 et 11...

1952 Tournai la Grand'Place.jpgEn mai 1940, tous les bâtiments de la Grand-Place furent détruits par les bombardements allemands, seules les façades remarquables entourant la Halle-aux-Draps furent préservées. Aux cours de ceux du 16 mai, une personne y trouva la mort, le typographe Victor Dellouvre était âgé de 58 ans. La guerre terminée, on érigea, au centre de la place, des constructions provisoires sur lesquelles veillait la statue de Christine de Lallaing épargnée, elles étaient destinées à accueillir, durant la période de reconstruction, les commerçants sinistrés (voir ci-contre). Le dernier édifice reconstruit sera l'église Saint-Quentin terminée en... 1968 (vingt-trois ans après la fin du conflit).

Des "golden sixties" à la crise économique actuelle.

tournai,grand-place, léopold Ier, duc d'Albe, henri VIII, archiducs albert et isabelle, charles-quint, halle-aux-draps, princesse d'espinoy, christine de lallaing, saint-quentin, Peu, à peu, le forum tournaisien retrouva son animation d'antan. Les foires de mai et de septembre, le rondeau final des Quatre Cortèges du mois de juin, la braderie de septembre, le marché du samedi matin, la foule de spectateurs venus assister, en la Halle-aux-Draps, aux opérettes et opéras, aux foires commerciales ou aux représentations de la Revue annuelle du Cabaret Wallon et du Théâtre Wallon, les passages du Tour de France (en 1966, elle vit le départ de l'étape Tournai-Dunkerque) firent rapidement oublier les cinq années qui marquèrent toute une génération. D'abord pavée, elle fut asphaltée à la fin des années cinquante et on créa un grand parking en son centre pour accueillir les visiteurs de plus en plus nombreux. A cette époque, le "bureau de Tourisme" était logé dans une annexe de la Halle-aux-Draps.

1965 Tournai Tour de France (1).jpg

1965 Tournai Tour de France (3).jpg

 

1965 Tournai Tour de France (2).jpg

Les trois photos du Courrier de l'Escaut prises lors du passage du Tour de France à Tournai en 1965 permet de voir les immeubles à l'arrière-plan. Ci-dessous, le passage en 1967.

1967 Tournai Tour de France (1).jpg

Parmi les commerces qui s'y installèrent, si on découvrit, comme il se doit sur un lieu touristique, des cafés et restaurants, il y eut une grande variété d'enseignes dans des domaines bien différents :

La Maison Amelinck-Lenoir, tout pour la couture et ouvrages dames (au n°1), le magasin Exclusif, tout pour la couture (au n°4), le magasin de vêtements Prestige (au n°8), les chaussures Alky, le coiffeur Henry, la boulangerie pâtisserie Bruynhooge qui avait succédé au pâtissier Marcel, le magasin Tentation, Henrion, horloger, bijoutier, orfèvre (au n°10 et 11), A la Bourse, lainages, soieries, velours, dentelles (au n° 13 et 14), la bijouterie Thiefry, Luxeuil lingerie (au n°17), la maison Decallonne, librairie-papeterie (au n°18), Duhaubois-Sports (au n°19), la Maison Simon, tout pour le baptême (au n°23), Inedit Couture (à l'angle de la rue des Orfèvres), le magasin Lara, vêtements pour dames (au n°25), les assurances PS (au n°27), la maison De Ruyck, audio-visuel (au n°30), Tournai Disques Eric Genty (au n°34), la droguerie "Au Gros Chien" située entre le terrain vague des douze Césars et l'église Saint-Quentin, le garage Van Peteghem, concessionnaire Austin et Morris, la friterie de la Place sur l'emplacement occupé aujourd'hui par le restaurant italien, la boucherie-charcuterie Lyonnaise Manche, les bureaux et ateliers du journal l'Avenir du Tournaisis, la Société Générale de Banque (au n°54), la Banque de Bruxelles (au n°61), la chapellerie Lecat (au n°67), l'épicerie Warny, la boulangerie pâtisserie Jacques qui avait succédé au pâtissier Albert, la Maison Lezaire, vins et spiritueux (au n°72), la maison Duhaubois, télévisions, radio (au n°74)...

L'Horéca était représenté, entre autres, par le Dragon, le Fil à Car, le Charles-Quint, le Beffroi, le Grand Bockle Central (au N°24), le Soleil, l'Europe (au n°36), le Trou Normand, l'Ecu de Francele café d'Espinoy chez Julien Ochain (n°60), la Taverne de l'Aigle tenue par Denise Delannoy, le Carillon, le Baillagele Tip-Top tenu par Jean-Pierre De Stommeleire (au n°65)...

Dans les années nonante, les organismes financiers fleurirent sur le forum tournaisien, aux deux banques déjà citées viendront s'ajouter la banque Ippa (au n°43), le Crédit Général (au n°58), le Crédit Communal (au n°64), la COB...

Et aujourd'hui ?

2006 Tournai la Grand'Place.JPGIl y a déjà une vingtaine d'année, le visage du forum tournaisien a été profondément modifié. L'asphalte qui recouvrait la voirie autour du parking central formant un immense giratoire a fait place à un revêtement fait de pavés sciés, la circulation a été modifiée, les zones de stationnement ont été réduites, des jets d'eau sont venus agrémenter le paysage, la statue de Christine de Lallaing a également subi un profond lifting lui redonnant son lustre d'antan. Sur le terrain vague situé à proximité de l'église Saint-Quentin (voir photo plus haut), dernier vestige des bombardements de la seconde guerre mondiale, un immeuble avec rez-de-chaussée commercial et appartements de standing à l'étage a été érigé. La façade de la Halle-aux-Draps a été nettoyée en profondeur et ses dorures refaites lui rendant ainsi l'aspect qu'elle présentait jadis. Les kermesses de mai et de septembre ont émigré vers la plaine des Manœuvres, désormais intitulée "Esplanade de l'Europe". A la belle saison, la Grand-Place est le lieu de départ du petit train touristique emmenant les visiteurs à la découverte des plus beaux coins de la cité des cinq clochers. Le forum tournaisien qui ronronnait depuis la guerre s'est vu insuffler un dynamisme nouveau, promesse de lendemains qui chantent au niveau touristique. Les terrasses se sont étendues doublant, triplant même la capacité d'accueil des cafés, brasseries et restaurants et, sous le soleil, elles affichent le plus souvent "complet". Seul son éclairage est un peu mièvre et totalement indigne de sa splendeur !

tournai,grand-place, léopold Ier, duc d'Albe, henri VIII, archiducs albert et isabelle, charles-quint, halle-aux-draps, princesse d'espinoy, christine de lallaing, saint-quentin, La plupart des enseignes que nous avons énumérées ont, peu à peu, disparu. Elles ont été remplacées par d'autres mais, au cours de ces dernières années, des vitrines se sont éteintes définitivement et cherchent un éventuel repreneur : la Taverne de l'Aigle, l'Ecu de France, le Charles-Quint et tout récemment le "Resto à côté du Dragon". A d'autres commerces plus sélects, ayant pignon sur rue, ont malheureusement succédé les éternels "magasins de nuit" gérés par des ressortissants pakistanais qui offrent alcools, tabac, cigarettes... à ceux dont l'envie prend au beau milieu de la nuit, un contraste saisissant avec ce qu'on trouvait auparavant ! On a aussi vu apparaître des vitrines ouvertes offrant glaces, gaufres, beignets. Dix enseignes semblent défier le temps : De Ruyck, le Soleil, les PS Assurances, le Central, le Beffroi, Henrion,  le Dragon, le Tip-Top, le Carillon la Banque de Bruxelles devenue BBL et ensuite ING mais toujours présente au n° 61 de la Grand-Place et la Générale devenue BNP Paribas..

Comme on peut le constater la Grand-Place est en pleine mutation, elle peut retrouver sa richesse du début du XXe siècle comme elle peut, tout aussi bien, se paupériser rapidement. L'avenir nous le dira !

(sources : "Tournai, Ancien et Moderne" de A.F.J. Bozière, ouvrage paru en 1864 - presse locale notamment le Courrier de l'Escaut et le Nord-Eclair pour les documents photographiques - recherches personnelles).

S.T. mars 2016.

30/09/2015

Tournai : les festivités d'octobre 2015

Voici de retour l'agenda des festivités du mois.

Du samedi 3 au dimanche 25 : "L'Art dans la Ville", 54 lieux, 61 expositions, près de 300 artistes à découvrir lors de parcours dans la cité.

 Samedi 3 et dimanche 4, Tournai Expo : "Salon du Bien-Etre+".

Dimanche 4, boulevard des Nerviens : arrivée de la dernière étape de "l'EuroMétropole Tour", course par étapes pour coureurs cyclistes professionnels.

Mardi 6, Grand auditoire du Séminaire : "L'âge des transitions", conférence par Pascal Chabot, philosophe, professeur à l'IHECS, dans le cadre du cycle "Connaissance et Vie d'Aujourd'hui".

Mercredi 7, Hôtel de Ville, Salon de la Reine, 18h : "Ostéoporose, le mal silencieux qui fracture", conférence par les Docteurs Yves Pottiez et Jean-Pierre Langhendries, radiologues au CHWapi, organisée dans le cadre du cycle des "Conférences-Santé".

Mercredi 7, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 20 h : "Arno" en concert.

Vendredi 9, samedi 10 et dimanche 11, Esplanade de l'Europe : " le rallye de Tournai"

Samedi 10, salle La Fenêtre, 20h : "Les Pi Menteurs reçoivent Alex Boyon", le Franco-Tournaisien de France 2, avec Christophe Bourdon, Loulou Godet, Anne Simon et Dominique Watrin.

Samedi 10 et dimanche 11, Halle-aux-Draps : "Tournai Gourmande", salon des Producteurs et des produits de bouche, ateliers cuisine, bar à champagne, dégustations, une organisation des Amis de Tournai.

Mardi 13, Grand auditoire du Séminaire, 14h : "Pourquoi l'Europe ne comprend pas la crise grecque" conférence de Sophia Mappa, consultante internationale dans le cadre du cycle "Connaissance et Vie d'Aujourd'hui".

Mercredi 14, Centre de la Marionnette, 15h : "Les Mains Arc-en-Ciel" par le Créa-Théâtre, à 17 h ouverture du festival "Découvertes, Images et Marionnettes".

Mercredi 14, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 20h : "Hullu" par le Blick Théâtre (F) dans le cadre du festival "Découvertes, Images et Marionnettes".

Jeudi 15, Halle-aux-Draps, 19h : "A House in Asia" par Agrupacion Senor Serrano (E) spectacle en anglais sur-titré en français dans le cadre du festival "Découvertes, Images et Marionnettes".

Jeudi 15, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 21h : "Manger des épinards, c'est bien, conduire une voiture, c'est mieux" par Eline Schumacher et la Cie Féconde (B), dans le cadre du festival "Découvertes, Images et Marionnettes".

Vendredi 16, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 20 h "The Writer" par Ulrike Quade Company (NL), spectacle en anglais sur-titré en français, dans le cadre du festival "Découvertes, Images et Marionnettes".

Vendredi 16 et samedi 17, salle de l'EH-ISEP (école normale de Tournai), 20h : "Les Précieuses Ridules" par l'Atelier Techniques du Spectacle du Conservatoire de Tournai de Marie-Christine Degraeve (avec la complicité de Philippe De Smet).Samedi 17, au départ du Centre de la Marionnette, 14h30 : "Parcours découvertes dans des lieux insolites" dans le cadre du Festival "Découvertes, Images et Marionnettes".

Samedi 17, Maison de la Culture, 20h : "Les Inouïs" par le Théâtre d'Un jour (B) dans le cadre du Festival "Découvertes, Images et Marionnettes".

Samedi 17, Centre de la Marionnette, 21h30 : "Feux Follets" par la Compagnie Monotype (F) dans le cadre du festival "Découvertes, Images et Marionnettes".

Samedi 17 et dimanche 18, Tournai Expo : "Salon du Cheval, du Poney et de l'Ane".

Dimanche 18, Centre de la Marionnette, 14h30 "Contes Urbains" par le collectif 6.35 (B), à 15h15 : "Le Canard de Zanzibar" par la Cie des Chemins de Terre (B), 16 h "Hands Up !" par Lejo (NL) dans le cadre du festival "Découvertes, Images et Marionnettes". 

Dimanche 18, Halle-aux-Draps, 18h : "Il y a quelque chose de pourri" par la Cie eLvis AlaTac (F) dans le cadre du festival "Découvertes, Images et Marionnettes".

Mardi 20, Grand auditoire du Séminaire, 14h : "Métamorphoses de la famille et de la filiation" conférence par Nicole Gallus, Professeur à l'Université libre de Bruxelles, dans le cadre du cycle "Connaissance et Vie d'Aujourd'hui".

Mardi 20 et mercredi 21, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 20h : "Going Home" de et avec Vincent Hennebicq.

Jeudi 22, Maison de la Culture, salle Frank Lucas : "Crise ou changement du monde, à l'aube d'une transition fulgurante" conférence par Pierre Giorgini, Président-Recteur de l'Université catholique de Lille. Séance inaugurale de la saison 2015-2016 de l'Université du Temps Disponible.

Jeudi 22, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 17h et 20h : "L'Afrique du Sud" par Pierre Réjior dans le cadre du cycle "Exploration du Monde".

Samedi 24, Eglise Saint-Quentin, 20h : "Voix italiennes hier et aujourd'hui" avec Marie-Noëlle de Calatay, soprano et Eunice Arias, mezzo-soprano, spectacle inaugural de la saison 2015-2016 de la Chapelle musicale de Tournai (direction : Philippe Gérard).

Samedi 24, Halle-aux-Draps, 20 h : "Les Deux Pianistes" récital à quatre mains, dialogue musical entre pianos de Philippe De Smet et Patrick Salmon au profit de l'asbl Ensemble d'Orcq.

Samedi 24 à 20h et dimanche 25 à 18h, salle La Fenêtre : "La vie sinon rien", pièce d'Antoine Raul avec Eric Décarpentrie.

Mardi 27, mercredi 28 et jeudi 29, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 20h : "Pigeons" de Thierry Lefèvre, par Kevin Defossez

Jeudi 29, Maison de la Culture, salle Frank Lucas : "Picasso et l'Art contemporain", conférence par Sylvie Esteve, dans le cadre du cycle de l'Université du Temps Disponible.

Vendredi 30 et samedi 31, Tournai Expo : "Salon Antiquités, Brocante et Collections" .

Samedi 31, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 20h : "Grand Cabaret" de la Royale Compagnie du Cabaret Wallon Tournaisien.

Samedi 31, cathédrale Notre-Dame, 20h, "Le Fantôme de l'Opéra", projection du film muet sur des improvisations à l'orgue par Etienne Walhain, organiste de la cathédrale. Une expérience originale dans un lieu qui s'y prête !   

(agenda susceptible d'ajouts et/ou de modifications)

S.T. septembre 2015.

    

30/04/2015

Tournai : les festivités de mai 2015

Tout aussi chargé qu'en avril, l'agenda de mai offre un panel d'activités pour petits et grands !

 

Vendredi 1er et samedi 2 : Halle-aux-Draps, "Tournoi International d'Improvisation " avec la participation des équipes de France, Italie, Suisse et Belgique. Le 2 mai, en clôture : Bruno Coppens.

Dimanche 3, sur les quais Notre-Dame et du Marché au Poisson, de 8h à 18h, "Les Chiffonnades", le grand marché textile de seconde main.

Dimanche 3 : Vieux Marché aux Poteries, de 10h30 à 18h30, "le Petit Montmartre", artistes- peintres, dessinateurs... se donnent rendez-vous au pied des cinq clochers.

Dimanche 3 : Café des Etats-Unis, 13h30, départ du "Relais des Trésors", une découverte originale de la ville dans le cadre d'une noble cause "Le relais pour la vie" au profit de la Fondation contre le Cancer.

Dimanche 3 : Office du tourisme, 14h45, départ de la "Visite de la cathédrale Notre-Dame et de son trésor".

Dimanche 3 : 15h30, "Concert de Carillon" par Pascaline Flamme, à l'occasion de ces concerts, le Musée de Folklore ouvre son jardin aux mélomanes afin d'apprécier les mélodies dans la plus grande quiétude.

Mercredi 6 : Hôtel de Ville, Salon de la Reine : "La Dégénérescence maculaire liée à l'âge, un petit coup d'œil s'impose...", conférence par le Dr. Frédéric Hautenauven, ophtalmologue au Chwapi dans le cadre des Conférences Santé 2015.

Jeudi 7 : Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 14h30 : "Abeilles sauvages de Belgique, biologie et causes de leur régression" par Michaël Terzo, Maître assistant à la Haute Ecole de Bruxelles dans le cadre de l'Université du Temps Disponible.

Jeudi 7 : Notre Maison, av. des Etats-Unis, 19h, "Les convictions dans le monde d'aujourd'hui" par Paul Scolas, théologien et Jean-Jacques Wyseur, homme politique, une organisation de l'Aumônerie près des Mouvements d'Action Sociale en Hainaut Occidental.

vendredi 8 mai Water Moulin "Calibro 35" et "Little Legs" en concert. 

Du vendredi 8 au dimanche 17 : Esplanade du Conseil de l'Europe, "Foire aux Manèges".

Samedi 9 : église Notre-Dame Auxiliatrice, 20h, "Oser l'espérance" conférence par le Père Guy Gilbert invité par le CRP Les Marronniers.

Samedi 9 : Hall des Sports, 20h, "New Talents" compétition de Boxe Thai et de kick Boxing.

Samedi 9 : plaine des Manœuvres, "Feu d'artifice" dans le cadre de la foire de Mai. 

Samedi 9 (20h) et Dimanche 10 (18h) : salle La Fenêtre, "Continuez tout droit", un spectacle de et avec Christelle Delbrouck (Fritkot) et Patrick Spadille dans le cadre des Samedis des Planches.

Dimanche 10 : 15h30, "Concert de Carillon" par Thierry Bouillet.

Mercredi 13 : Esplanade du Conseil de l'Europe, "Spectacles de clowns et de magiciens" dans les allées du champ de foire.

Mercredi 13 : Froyennes, la petite Fabriek, 19h, "La Notte de la Rumba Tarentella", soirée musicale et dansante sur des rythmes catalans et sardes.

Vendredi 15 : quartier Saint-Pierre, à partir de 19h45, l'annuelle grande nuit "L'Accordéon, Moi j'aime", le rendez-vous incontournable des amoureux du piano à bretelles dans tous ses états.

Samedi 16 : de 18 à 24h, " La Nuit des Musées", voir ou revoir les huit musées tournaisiens sous... un jour différent ! 

Dimanche 17 : place Saint-Pierre, 10h, départ de "La Caravane Vanne", randonnée cyclo familiale en musique reliant Tournai à Baisieux avec pique-nique à la frontière dans le cadre du week-end Franco-Belge de l'Accordéon.

Dimanche 17 : 15h30, "Concert de Carillon" par François Clément.  

Du jeudi 21 au lundi 25 : Esplanade du Conseil de l'Europe, "Euro C.C.", concentration européenne des passionnés de Motor-Home.

Vendredi 22 : Grand-Place, 20h, "L'Envol des Cités" concerts par des artistes et groupes de la Province du Hainaut, à 22h, "Quentin Mossiman" dans le cadre de Tournai en Fête.

Samedi 23 : Parc communal, de 11 à 19h, "Tournai Kids Festival", jeux anciens, "accrobranches", spectacles déambulatoires, sculptures de ballons, atelier "Cup Cake", musique et danses africaines, animations diverses pour toute la famille.

Samedi 23, Faubourg de Lille, au Vieux Moulin, "Les Prometteux d'Bieaux Jours" en concert dans le cadre de "Saint-Lazare en Fête".

Samedi 23 : Grand-Place, 20h, "La Folie des Années 80" avec Jean-Pierre Mader, Cookie Dingler, Début de Soirée, Desireless... dans le cadre de Tournai en Fête.

Dimanche 24, Faubourg de Lille, "inauguration de la ruelle Riquet  rénovée" avec la  participation de la musique des Rigolos de Templeuve, animations musicales, sortie du nouveau géant de quartier Grand'Zof, dans le cadre de "Saint-Lazare en Fête".

Dimanche 24 : 15h30, "Concert de Carillon" par Pascaline Flamme.

Dimanche 24 : Grand-Place, 16h, animation par des artistes de rue.

Dimanche 24 : cathédrale Notre-Dame, 16h, "Trompette et Orgue" concert avec le trompettiste Christian Chuffart et l'organiste Etienne Walhain dans le cadre du "Festival d'Orgue" organisé par l'asbl Syrinx.  

Dimanche 24 : Grand-Place, 19h, concert par le groupe cover tournaisien "Patchwork".

Lundi 25, Faubourg de Lille : annuel marché aux puces, concerts, grimages, course de brouettes et en attraction : "Marco chante Johnny" dans le cadre de "Saint-Lazare en Fête".

Mercredi 27 : Hôtel de Ville, Salon de la Reine, 18h30, "L'Avenir de la Belgique" conférence par Pierre Vercauteren, Politologue, Professeur en Sciences Politiques à l'UCL Mons, Consultant pour les chaînes radio, TV et la Presse belge... une organisation du Cercle des Officiers et des Sous-Officiers de Tournai.

Samedi 30 : au Roy Childéric, rue de Pont, "Mort et Renaissance en Egypte ancienne", conférence organisée par le Cercle d'Egyptologie.

Samedi 30 (19h) et dimanche 31 (16h) : Halle-aux-Draps, "Le Karaoké au Camping du Paradis", l'annuel karaoké des personnalités locales et régionales organisé en faveur de projets pour personnes handicapées.

Samedi 30 : Haute Ecole Condorcet, rue Paul Pastur, 19h, "La Royale Cie du Cabaret Wallon Tournaisien chante pour les enfants du Mali", soirée philanthropique.

Dimanche 31 : 15h30, "Concert de Carillon" par Thierry Bouillet.

Dimanche 31 : cathédrale Notre-Dame, 16h : "concert d'orgue" par Etienne Walhain, organiste de la cathédrale dans le cadre du "Festival d'Orgue" organisé par l'asbl Syrinx.

Dimanche 31, église de Templeuve (B), "Printemps de la Musique" deux concerts par la Royale Union Musicale de Templeuve sous la direction de Mathias Desferet et l'Orchestre à Vent du Conservatoire de Tournai sous la direction de Daniel Buron.

Les expositions :

Jusqu'au 24 mai 2015 : "Les œuvres du photographe anversois Marc Lagrange" au Domaine de Graux à Béclers.

Jusqu'au 8 juin 2015 : "aRTnimal, les tissus de nos démons" au Tamat, place Reine Astrid.

jusqu'au 4 novembre 2015 : "Les animaux et la guerre" au Musée d'Histoire Naturelle.

A partir du 9 mai : exposition de "Manu Tension (Emmanuel Bayon)", le réparateur des chancres urbains, le soigneur des rues des cités qui a officié à Tournai mais aussi à Lille, Lyon, Valence, Mons, Béthune, Ath, Bruxelles, Saint-Quentin en Yvelines, Bully les Mines...).

A partir du 9 mai jusqu'au 31 janvier 2016 : "De Fontenoy à Waterloo" au Musée d'Histoire Militaire de la rue Roc Saint-Nicaise.

(programme susceptible d'ajouts et/ou de modifications).

S.T. avril 2015.

25/02/2015

Tournai : les festivités de mars 2015

Mars est le mois durant lequel se déroulent deux événements importants : la Piste aux Espoirs,  le 23e Festival international d'Artistes de Cirque et le Carnaval de Tournai.

 

Dimanche 1, Bourse aux Livres, avenue de Maire, 15h et 16h15, "Mini-Contraste ", concert pour les bébés et leurs parents (20 participants maximum), l'éveil à la musique chez les petits, par Clément Holvoet (violon/alto), Simon Diricq (saxophone) et Romain Dhainaut (violoncelle). 

Mardi 3, Grand Auditoire du Séminaire, 14h : "W.A. Mozart, voyage au cœur de l'Homme" conférence par Jean-Marie Onkelinx, Musicologue, dans le cadre du cycle "Connaissance et Vie d'Aujourd'hui".

Mardi 3, plaine des Manœuvres, sous chapiteau, 20h : le "Circus Marcel" présente son nouveau programme dans le cadre de la Piste aux Espoirs.

Mercredi 4, plaine des Manœuvres, sous chapiteau, 10h : le "Circus Marcel", en matinée scolaire, dans le cadre de la Piste aux Espoirs.

Mercredi 4, Hôtel de ville, Salon de la Reine, 18h : "Apprivoiser le stress par la pleine conscience" conférence par Anne Marrez, psychologue au centre d'orthonutrition du CHwapi.

Mercredi 4, plaine des Manœuvres, sous chapiteau, 20h : "Maintenant ou Jamais" par le Circa Tsuica-Cheptel Aleikoum dans le cadre de la Piste aux Espoirs.

Jeudi 5, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 13h30 : "Le Poivre Rose" par la Compagnie du Poivre Rose, matinée scolaire, dans le cadre de la Piste aux Espoirs.

Jeudi 5, plaine des Manœuvres, sous chapiteau, 19h : le "Circus Marcel" présente son nouveau programme dans le cadre de la Piste aux Espoirs.

Jeudi 5, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 20h30 : "Cordes" spectacle visuel et poétique d'Alexis Rouve présenté dans le cadre de la Piste aux Espoirs.

Vendredi 6, salle Saint-Lazare, 19h30 : "Toudis dins l'vint", cabaret patoisant par l'Bistreot Tournisien.

Vendredi 6, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 19h30 : "Le Poivre Rose" par la Compagnie du Poivre Rose, spectacle présenté dans le cadre de la Piste aux Espoirs.

Vendredi 6, Halle-aux-Draps, 22h : "Fanfare Circa Tsuica", spectacle gratuit proposé dans le cadre de la Piste aux Espoirs suivi d'une soirée festive.

Samedi 7, Grand-Place, sur le marché, 11h et 14h30 : "L'Arbre Nomade", à 12 h : "Les Insubmersibles", spectacles gratuits présentés par la Cie des Quatre Saisons, dans le cadre de la Piste aux Espoirs.

Samedi 7, place de Marquain, 14h : le "9e Carnaval des Pires Ratés", rondeau final à 18h30.

Samedi 7, Plaine des Manœuvres, sous chapiteau, 14h30 : "Carte blanche à Mômes Circus", l'école de cirque tournaisienne présente son spectacle dans le cadre de la Piste aux Espoirs.

Samedi 7, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 15h : "O temps d'O" par la compagnie française Barosolo, dans le cadre de la Piste aux Espoirs.

Samedi 7, Halle-aux-Draps, 15h et 18h : "Chez moi Circus", spectacle de l'artiste français Didier André, jongleur, acrobate et poète, dans le cadre de la Piste aux Espoirs.

Samedi 7, au départ de la Maison de la Culture, à 15h30 et à 19h, la fanfare "Conjunto Afro" rejoint la Halle-aux-Draps dans le cadre de la Piste aux Espoirs.

Samedi 7, Halle-aux-Draps, 16h : "Petit Frère" et "Entre Nous", deux spectacles présentés par la compagnie Franco-Belge Un de ces 4, dans le cadre de la Piste aux Espoirs.

Samedi 7, plaine des Manœuvres, sous chapiteau, 17h30 : "Maintenant ou Jamais" par le Circa Tsuica-Cheptel Aleikoum dans le cadre de la Piste aux Espoirs.

Samedi 7, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 20h30 : "Extension" spectacle par le cirque Inextremiste dans le cadre de la Piste aux Espoirs.

Samedi 7, Halle-aux-Draps, 21h30 : concert de la "Fanfare Zebatuca" suivie d'une soirée festive, dans le cadre de la Piste aux Espoirs, entrée libre.

Dimanche 8, plaine des Manœuvres, 11h : "Carte blanche à Mômes Circus" dans le cadre de la Piste aux Espoirs.

Dimanche 8, au départ de la plaine des Manœuvres vers la Halle-aux-Draps, 12 h : "Les éclaireurs", Cie Paris Benares, dans le cadre de la Piste aux Espoirs.

Dimanche 8, Halle-aux-Draps, 12h30 : "Fanfunambule", spectacle gratuit dans le cadre de la Piste aux Espoirs suivi d'un barbecue festif.

Dimanche 8, Grand-Place, 13h : "L'arbre Nomade" par la Cie des Quatre Saisons, spectacle gratuit dans le cadre de la Piste aux Espoirs.

Dimanche 8, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 15h : "Extension" par le cirque Inextremiste dans le cadre de la Piste aux Espoirs.

Dimanche 8, Halle-aux-Draps, 15h : "Chez moi Circus" par l'artiste français Didier André, jongleur, acrobate et poète, dans le cadre de la Piste aux Espoirs.

Dimanche 8, Grand-Place, 15h : "L'arbre Nomade" par la Cie des Quatre Saisons, spectacle gratuit dans le cadre de la Piste aux Espoirs.

Dimanche 8, salle Saint-Lazare, 15h : "Toudis dins l'vint", cabaret patoisant par l'Bistreot tournaisien.

Dimanche 8, Grand-Place, 16h30 : "Le Cirque Démocratique de la Belgique" par la Cie Pol et Freddy, spectacle gratuit dans le cadre de la Piste aux Espoirs.

Dimanche 8, Grand-Place, 17h30 : "Les éclaireurs" par la Cie Paris Benares, spectacle gratuit dans le cadre de la Piste aux Espoirs.

Dimanche 8, plaine des Manœuvres, sous chapiteau, 18h : "Maintenant ou Jamais" par le Circa Tsuica-Cheptel Aleikoum dans le cadre de la Piste aux Espoirs.

Dimanche 8, Halle-aux-Draps, 18h : "Chez moi Circus" par l'artiste français Didier André, jongleur, acrobate et poète dans le cadre de la Piste aux Espoirs.

Dimanche 8, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 20h : "Hom(m)"par l'artiste belge Loïc Faure, jongleur, dans le cadre de la Piste aux Espoirs.

Lundi 9, Maison de la culture, salle Jean Noté, 20h : "Les Chevaliers", spectacle loufoque par les Okidoks, le duo de clowns-acrobates tournaisiens dans le cadre de la Piste aux Espoirs.

Mardi 10, Grand Auditoire du séminaire, 14 h : "L'autoritarisme russe, un défi pour l'Europe" par Marie Mendras, dans le cadre du cycle Connaissance et Vie d'Aujourd'hui. 

Mercredi 11, Maison de la Culture, Salle Jean Noté, 20h : "Sunderland", drame de Clément Koch et Alexis Goslain.

Jeudi 12, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 14h30 : "Femmes de pouvoir, femmes politiques en Hainaut à la fin du Moyen-Age", conférence par Monique Maillard-Luypaert, Conservatrice du séminaire épiscopal de Tournai et Alain Marchandisse, Maître de recherche du FRS-FNRS à l'ULg dans le cadre de l'Université du Temps Disponible.

Vendredi 13, en soirée et samedi 14, après-midi : "Carnaval de Tournai", 35e édition sur le thème "Allez vous faire Fou".

Du vendredi 13 au lundi 16, Tournai-Expo : salon "Déco et Jardins", le salon de la décoration d'intérieur, du jardin et des piscines.

Dimanche 15, salle Saint-Lazare, 15h : "Toudis dins l'vint", cabaret patoisant par l'Bistreot Tournisien.

Mardi 17, Grand Auditoire du Séminaire, 14h : "Art et neuroscience, la représentation de l'espace en peinture" conférence par Marc Crommelinck, dans le cadre du cycle Connaissance et Vie d'Aujourd'hui.

Mercredi 18, Maison de la Culture, 20h : "Hooverphonic" en concert. 

Jeudi 19, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 14h30 : "Problèmes cardio-vasculaires des aînés", conférence par Philippe Van de Borne, Chef de Service du département cardiologie de l'hôpital Erasme ULB à Bruxelles, dans le cadre de l'Université du Temps Disponible.

Jeudi 19, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 20 h : "Luce" et "Mathieu B" en concert.

Vendredi 20, Centre de la Marionnette, 20h : "Soirée Cabaret" dans le cadre de la journée Mondiale de la Marionnette.

Vendredi 20, salle du Forum, 20h : "Silence en coulisses !" pièce par la Compagnie du Cœur au profit de Solidarité Afghanistan-Tournaisis.

Samedi 21, salle Saint-Lazare, 19h30 et dimanche 22, 15h : "Toudis dins l'vint" spectacle de cabaret par l'Bistreot Tournisien.

Samedi 21, Halle-aux-Draps, 20h et dimanche 22, 16h : "Les Filles-Celles Picardes", spectacle 2015.

Samedi 21 et dimanche 22, Halle-aux-Draps : "Festival brassicole"

Mardi 24, Grand Auditoire du séminaire, 14h : "Poèmes à Lou de Guillaume Apollinaire", conférence par Eveline Legrand, récitante et conférencière, dans le cadre du cycle Connaissance et Vie d'Aujourd'hui.

Mardi 24 et Mercredi 25, Maison de la Culture, 20h : "Josephina" par la compagnie Chaliwaté, avec Sicaire Durieux et Sandrine Heyraut.

Jeudi 26, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 14h30 : "Artistes fous, folies d'artistes : de l'expressionnisme au surréalisme" conférence par Donatienne Blanjean, Professeur à l'ULg, dans le cadre de l'Université du Temps Disponible.

Jeudi 26, auditoire du séminaire, 19h30 : "A la découverte des tapisseries de Saint-Piat et Saint-Eleuthère", conférence par le chanoine Pierre-Louis Navez, Conservateur de la cathédrale et Administrateur des Amis de la Cathédrale, présentation de deux œuvres majeures du patrimoine de Notre-Dame.

Jeudi 26, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 17h et 20h : "Les Belges du Bout du Monde" conférence par Adrien Joveneau, reporter à la RTBf, globe-trotter tournaisien dans le cadre du cycle Exploration du Monde.

Vendredi 27, salle La Fenêtre, 20h : "Improvisation" par les Souffleurs de Mots.

Vendredi 27 mars, Halle-aux-Draps, 20h : "Les Filles, Celles Picardes", cabaret patoisant.

Samedi 28, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 16h : "Quoipaspeut", spectacle non verbal par la compagnie 4Hoog/Jelle Marteel, dans le cadre des après-midis des Minis.

Samedi 28 mars, église Saint-Quentin, 20h : "Le Requiem de Fauré" avec Marcel Vanaud (baryton), Marie-Noëlle de Calatay (soprano), la chorale A Travers Chants dirigée par Michel Jakobiec, et le "Concerto pour orgue et orchestre" Etienne Walhain (organiste), un concert organisé par la Chapelle Musicale de Tournai.

Samedi 28, Créa-Théâtre, 20h : "Impro(théâtrale)Catch".

Samedi 28 mars, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 20h :  "l'Orchestre à Vent et le Big Band des Jeune du Conservatoire de Tournai" en concert.

Dimanche 29, place Verte, de 10 à 12h : "Rencontres Mains Vertes", échange de plantes, de semences, de graines et de conseils entre amateurs de jardinage.

Dimanche 29, Halle-aux-Draps, 16h : "Les Filles, Celles Picardes", cabaret patoisant.

(agenda susceptible d'ajouts ou de modifications)

S.T. février 2015.

01/01/2015

Tournai : les festivités de janvier 2015.

Une page est tournée, l'année 2014 s'en est allée, comme toutes celles qui l'ont précédée, elles restera marquée par ses bons et ses mauvais souvenirs, par le bonheur et le malheur qu'elle a engendrés dans notre quotidien. Après la parenthèse des fêtes de fin d'année, le calendrier culturel reprend son rythme habituel et le mois de janvier qui vient juste de s'installer est riche en événements.

Avant de détailler le programme des festivités, l'Optimiste souhaite à ses lecteurs, une : bonne année 2015.

Au delà de ses inévitables aléas, l'année sera ce que nous voulons qu'elle soit. Profitez des beaux jours, vivez à fond les moments de bonheur, étouffez autour de vous les sentiments de haine et de jalousie, remplacez-les par des gestes d'Amour et d'Amitié, ne snobez pas les plus malheureux, ne toisez pas les plus faibles, ils sont peut-être le reflet d'un possible avenir !

En route pour cette nouvelle année, voici l'agenda des festivités de ce mois de janvier.

 

Dimanche 4, Au départ de la Vieille Guinguette, chaussée de Willemeau : "Marches des Etrennes", circuit de 6 kilomètres pour éliminer les toxines accumulées en décembre.

Mardi 6 et mercredi 7, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 20h : "J'habitais une petite maison sans grâce, j'aimais le boudin " pièce d'après Spoutnick de Jean-Marie Piemme, réalisée par Philippe Jeusette, avec Virginie Thirion, Eric Ronsse, Philippe Jeusette, spectacle nominé "Meilleur acteur" aux Prix de la Critique 2014.

Mercredi 7, Hôtel de Ville, salon de la Reine, 18h :"Comment perdre du poids sans régime" par Anne Marrez et Aline Baudimont, psychologues au Centre d'Ortho-nutrition du CHWApi.

Jeudi 8, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 14h30 : "La route de la soie : transfert d'hommes, d'objets et d'idées" conférence par Laurence Bernard, Historienne de l'art, dans le cadre de l'Université du Temps Disponible.

Dimanche 11, Ere, Centre culturel et sportif, 15h : "Quoi ça est ?" comédie patoisante par la Relève Saint-Eloi.

Lundi 12, en famille ou au restaurant : "Lundi Perdu", le troisième réveillon des Tournaisiens.

Mardi 13, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 20h : Et avec sa queue, il frappe", de Thomas Gunzig et David Strosberg, avec Alexandre Trocki, spectacle programmé dans le OFF du Festival d'Avignon 2014, nominé à la "scénographie" et au "meilleur acteur seul en scène" du Prix de la Critique 2014.

Jeudi 15, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 14h30 : "La politique extérieure russe", conférence par Jean-Pierre Arrignon, Historien spécialiste de la Russie, dans le cadre de l'Université du Temps Disponible.

Samedi 17, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 16h : "Miss Ouifi et Koubrev font des expériences", de Dirck Opstaele, par la Compagnie des Mutants avec Fanny Hanciaux et Marc Weiss, spectacle tout public à partir de 4 ans.

Samedi 17, Créa-Théâtre, 20 h : "La roue de l'Infortune" par l'ATI.

Samedi 17 (20h) et dimanche 18 (18h), salle La Fenêtre : "L'humoriste anonyme", One Man Show de Mathieu Debaty, dans le cadre du Samedi des Planches.

Samedi 17, dimanche 18, lundi 19, Tournai-Expo : salon "Batirama", le salon de la construction et de l'aménagement de l'habitat.

Mardi 20, Grand Auditoire du Séminaire, 14h : "Retour sur les printemps arabes", conférence par Joseph Maïla, professeur à l'ESSEC à Paris, dans le cadre du cycle 'Connaissance et Vie d'Aujourd'hui".

Du mardi 20 au mardi 27, cinéma Imagix : "Le Ramdam Festival", le festival du film qui dérange, en invités d'honneur, les Frères Dardenne.

Mercredi 21, Maison de la Culture, 20h : "Quelle planète laisserons-nous à nos enfants ?" conférence par Pierre Rhabi, organisée par le Rotary.

Jeudi 22, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 14h30 : "Fabuleux trésors archéologiques de l'Iran" conférence par Alexandre Tourovets, Docteur en archéologie orientale et Chercheur à l'Institut Orientaliste de Louvain.

Vendredi 23, Halle-aux-Draps, 20h, "Petit cabaret" de la Royale Compagnie du Cabaret Wallon Tournaisien.

Samedi 24, église Notre-Dame de la Tombe, 18h30 : "Concert de Sainte-Cécile de la MusiKaine".

Samedi 24, Froyennes, Foyer Saint-Eloi, 19h30 : "Quoi ça est ?", comédie patoisante par la Relève Saint-Eloi.

Samedi 24, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 20h30 : Marianne James dans "Miss Carpenter".

Samedi 24 et dimanche 25, Tournai-Expo : salon "Batirama".

Dimanche 25, Mont Saint-Aubert  :"Trail hivernal du Mont".

Dimanche 25, Froyennes, Foyer Saint-Eloi, 15h : "Quoi ça est ? ", comédie patoisante par la Relève Saint-Eloi.

Mardi 27, Grand Auditoire du séminaire, 14h : "L'autoritarisme russe, un défi pour l'Europe", conférence par Marie Mendra, Professeur à Sciences Po à Paris, dans le cadre du cycle "Connaissance et Vie d'Aujourd'hui".

Jeudi 29, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 14h30 : "Climat et météorologie" conférence par Francis Meilliez, professeur émérite de l'Université de Lille 1 dans le cadre de l'Université du Temps Disponible.

Jeudi 29, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 20h : "Vania" d'après l'œuvre d'Anton Tchékov, "Oncle Vania" par la Compagnie du Vendredi-Christophe Sermet. Avec : Philippe Jeusette, Anny Czupper, Sarah Lefèvre, Sarah Messens, Yannick Renier...

Vendredi 30 et samedi 31, Halle-aux-Draps, 20h : "Petit Cabaret " de la Royale Compagnie du Cabaret Wallon Tournaisien.

Samedi 31, Tournai-Expo, de 9 à 19h "13èmes journées internationales de l'élevage et de l'agriculture", agri-days, expositions bovines, porcines et ovines, matériel agricole, mini-ferme, marché des produits de la ferme"

Samedi 31, salle La Fenêtre, 20h : "Les Pi-Menteurs" avec en invité l'imitateur Fabian le Castel, l'actualité, locale, belge et étrangère passée à la moulinette par Anne Simon, Loulou Godet, Dominique Watrin, Jean-Michel Briou et Renaud Ziegler.

Samedi 31, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 20h : "soirée Hip-Hop", Lezarts Urbain et I rap Belgium avec notamment Swatt's, le rappeur tournaisien.

Pour les amateurs d'expositions :

Deux expositions importantes se terminent le dimanche 4 janvier :

au Musée des Beaux-Arts : "Martine, une amie pour la vie", l'héroïne de Marcel Marlier et Gilbert Delahaye.

au Musée militaire : "Tournai, août 1914, une ville plongée dans la guerre".

Jusqu'au 11 janvier :

Rasson Art Gallery : "œuvres d'Antoine Graft et Thierry Dubrunfaut".

A partir du 17 janvier :

Rasson Art Gallery : "œuvres de Pascal Bernier".

Du 17 au 30 janvier :

Maison de la Laïcité : "Tournai, les acteurs du quartier cathédral", rencontre photographique. 

Jusqu'au 15 février :

Maison de la Culture, Espace bis : "Delphine Le Lay et Alexis Horelou, Plogoff".

Jusqu'au 1er mars :

Maison de la Culture : "Teinturières du Mali, des dames de couleurs".

Jusqu'au 9 mars :

Musée de la tapisserie : "Artnimal, le zoo de l'imaginaire".

Jusqu'au 16 mars:

Musée d'Archéologie : "Le Kemmelberg, des premiers chasseurs aux princes Celtes".

Jusqu'au 4 novembre :

Musée d'histoire Naturelle et Vivarium : "Les animaux et la guerre".

Programme susceptible d'ajouts et/ou de modifications

S.T. janvier 2015.

   

 

 

28/10/2014

Tournai : festivités et expos du mois de novembre

 

Avant-dernier mois de l'année, novembre préfigure déjà les longues soirées d'hiver, le programme éclectique des festivités permettra de bien les occuper.

Festivités :

Samedi 1, Maison de la Culture, Salle Jean Noté, 20h : "Cha ch'est cirque !", revue 2014 composée et interprétée par les membres de la Royale Compagnie du Cabaret Wallon Tournaisien et leurs amis.

Samedi 1 et dimanche 2, Tournai Expo : "Salon Antiquités, Brocante et Collections"

Dimanche 2, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 16h : "Cha ch'est cirque !", revue 2014 composée et interprétée par les membres de la Royale Compagnie du Cabaret Wallon Tournaisien et leur amis.

Dimanche 2, Froyennes, la Guelière : "spectacle Alphonse Allais"

Mardi 4, Grand auditoire du Séminaire, 14h : Médecine douce et cancer, que peut-on en attendre ? Quels sont les pièges à éviter ?" conférence par le Dr. Didier Vander Stiechel, Directeur médical et scientifique de la Fondation contre le Cancer dans le cadre du cycle "Connaissance et Vie d'Aujourd'hui".

Mercredi 5, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 16h : "Vu d'ici", spectacle familial par la compagnie Les Pieds dans le Vent.

Mercredi 5, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 20h : "Avant que j'oublie" de et avec Vanessa Van Durme.

Jeudi 6, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 14h30 : "Quid du droit social pour une Europe en crise ?" conférence par Pascale Vielle, Professeur à l'U.C.L. dans le cadre de l'Université du Temps Disponible.

Jeudi 6, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 17h et 20h : "Douce France, par canaux et rivières" conférence par Maximilien Dauber, dans le cadre du cycle "Exploration du Monde".

Vendredi 7, Maison de la Culture, Bibliothèque Communale, 18h : "Agatha Christie et le roman policier du 19e siècle à nos jours" conférence par Martine Caudière, dans le cadre du salon "Tournai la Page".

Samedi 8, église Saint-Jacques, 20h : "Artistes en guerre et paix" concert-spectacle organisé au profit de l'APEDAF et d'Espace Sourds".

Samedi 8, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 20h : "Le quatuor Modigliani", lauréat de nombreux prix prestigieux, invité au Carnegie Hall de New-York, à Londres, Amsterdam, Vienne, Sienne et Tokyo..., dans le cadre du 13e festival européen de quatuors à cordes "Les Voix Intimes".

Samedi 8, salle La Fenêtre, 20h : "Zineland ou les angoisses d'une célibataire" de Tsela Ceulemans, spectacle interprété et mise en scène par Cécile Marx.

Samedi 8 et dimanche 9, Halle-aux-Draps, "Tournai la Page" salon du livre organisé par les Amis de Tournai, sur le thème du roman policier.

Dimanche 9, place de Lille, 10h et 15h : "Sainte-Marguerite, un quartier, une église, une vie", une organisation de l'association des Guides de Tournai.

Dimanche 9, salle Saint-Lazare, 15h : "Quoi çà est ?" Vaudeville de Jules Bastide interprété par la Relève Saint-Eloi.

Lundi 10, Froidmont, 18h30, "Marche du souvenir", sur une distance de 2,5 km au départ du monument aux morts.

Lundi 10, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 20h : "The Rinogrades" et "Mountain Bike", deux groupes en concert dans le cadre du festival franco-belge "Tour de Chauffe".

Mercredi 12, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 20h : "Karim Garbi", concert de l'auteur-compositeur-interprète et comédien.

Jeudi 13, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 14h30 : "L'Art égyptien" conférence par Grégory Vroman dans le cadre de l'Université du Temps Disponible.

Vendredi 14, Maison de la Culture, salle Jean Noté : "Deep Dish", spectacle chorégraphique par la compagnie autrichienne "Liquid Loft" dans le cadre de l'ouverture du Next Festival.

Samedi 15, salle la Fenêtre, 20h :"Les souffleurs de Mots", spectacle d'improvisation.

Samedi 15 et dimanche 16, Tournai Expo : "Salon de la Femme".

Samedi 15 et dimanche 16, Halle-aux-Draps : "Tournai Toys", le salon annuel du jouet et des collections de jouets, une organisation des Amis de Tournai

Dimanche 16, Blandain, Club de l'amitié : "Quoi çà est ?" vaudeville de Jules Bastide interprété par la Relève Saint-Eloi.

Dimanche 16, Mourcourt, église, 15h : "Le 7e festival de chorales fête les Droits de l'Homme" avec la chorale de Mourcourt, la chorale de Béclers-Maulde, la chorale "Porte ouverte à qui viendra", la chorale Saint-Amand d'Havinnes, la chorale "Tertous" de Vezon, la chorale "Jour de Joie".

Lundi 17, Centre de la Marionnette, 13h30, 14h30 et 19h : "Notallwhowanderarelost" de Benjamin Verdonck, dans le cadre du Next Festival 

Lundi 17 et Mardi 18, chapelle du séminaire de Choiseul, 20h : "Giulio  Cesare" par la Sociétas Raffaello Sanzio/Romero, spectacle inspiré de Shakespeare, en italien sur-titré français et néerlandais, dans le cadre du Next Festival.

Mardi 18, Grand auditoire du séminaire, 14h : "Le tragique dans l'art contemporain", conférence par Olivier Duquesne, Professeur au "75" et à l'Académie des Beaux-Arts de Namur, dans le cadre du cycle "Connaissance et Vie d'Aujourd'hui.

Jeudi 20, Tournai Expo : "Forum emploi Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai".

Jeudi 20, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 14h30 : "Outil pour comprendre l'Islam au cœur de nos villes", conférence par J.M. Corre, politologue dans le cadre de l'Université du temps Disponible.

Jeudi 20, Hôtel de Ville, salon de la Reine, 18h " : "La chirurgie esthétique, de la réparation à la beauté sur mesure", conférence par les docteurs Bylteris, Paternotte, Tourbach et Vandeweyer, chirurgiens plasticiens au Chwapi dans le cadre des Conférences-Santé.

Jeudi 20, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 20h : "Notre peur de n'être", spectacle par la compagnie belge Artara/ Fabrice Murgia présenté au Festival d'Avignon 2014, dans le cadre du Next Festival.

Samedi 22, Salle la Fenêtre, 20h : "Les Pi-menteurs" l'actualité décalée vue par Loulou Godet, Dominique Watrin, Anne Simon... en invité, Freddy Tougaux, avec lui on peut être certain que "cha va d'aller".

Dimanche 23, salle chez Nous : "Quoi ça est ?", vaudeville de Jules Bastide interprété par la Relève Saint-Eloi.

Mardi 25, Grand auditoire du Séminaire, 14h : "L'Europe à l'épreuve du populisme" conférence par Jérôme Janin, Professeur à l'U.C.L., dans le cadre du cycle "Connaissance et Vie d'Aujourd'hui".

Mardi 25, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 20h : "Money" par le Zoo Théâtre/Françoise Bloch, nominé aux prix de la Critique 2014.

Jeudi 27, Maison de la Culture, salle Frank Lucas : "Slovaquie, Renaissance des Couleurs" conférence par Michèle et Jean Meuris, reporters-conférenciers dans le cadre de l'Université du Temps Disponible.

Vendredi 28, Centre de la Marionnette, 19h : "Strike" spectacle par le Théâtre d'un jour.

Samedi 29, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 20h : "Orphée aux Enfers", opéra-comique de Jacques Offenbach par la Compagnie des Bavards d'Europe et la Chapelle Musicale de Tournai.

 

Expositions :

 

Du vendredi 7 au vendredi 21.11, Maison de la Culture : "Projets des étudiants et anciens de la section publicité de l'ESA Saint-Luc".

Jusqu'au 30 novembre, morgue du cimetière du Sud, musée de poche : "Grand-Père, raconte moi la guerre".

A partir du vendredi 14.11, Maison de la Culture : "Les différents projets présentés au concours d'affiches du Carnaval de Tournai".

Du jeudi 20 au jeudi 27 : chapelle de Choiseul : "La grande Guerre" exposition organisée par INV et INIG.

Jusqu'au 7.12, Rasson Art Gallery : "œuvres de Kosta Kulundzic, Eric Liot et Bernard Pras".

Jusqu'au 4 janvier 2015, Musée Militaire : "Tournai en 1914, une ville plongée dans la guerre".

Jusqu'au 4 janvier 2015, Musée des Beaux-Arts : "Martine, une amie pour la vie", évocation de l'œuvre de Marcel Marlier et Gilbert Delahaye.

Jusqu'au 16 mars 2015, Musée d'Archéologie : "Le Kemmelberg, des premiers chasseurs aux princes Celtes".

(programme susceptible d'ajouts et/ou de modifications)

S.T. Octobre 2014   

29/09/2014

Tournai : festivités et expos du mois d'octobre

 

Concerts, conférences, fêtes, théâtre, salons, visites guidées et expositions, le menu est des plus copieux pour ce mois d'octobre.

 

Jeudi 2, Maison de la Culture, 14h30 : "Rire aujourd'hui, est-ce drôle ?" un sujet présenté par Bruno Coppens, humoriste et comédien tournaisien dans le cadre de la séance inaugurale de l'Université du Temps Disponible.

Jeudi 2, Foyer Saint-Brice, 20h : L'exemple, c'est nous... les enfants nous regardent" conférence de Sabine Van Trimpont, psychothérapeute et coordinatrice d'un espace-rencontres, organisée par la Ligue des Familles, Canal J et Périscope.

Vendredi 3, maison de la Culture, salle Lucas, 20h : "My little cheap dictaphone", le groupe de rock liégeois.

Samedi 4 (20h) et dimanche 5 (18h), salle La Fenêtre : "Zoom" pièce de Gilles Granouillet, interprétée par Delphine Struelens dans le cadre du Samedi des Planches.

Samedi 4, Maison de la Culture, 20h : "Gala de Tournai, ville de solidarité Unicef" avec le parrain Bruno Coppens et de nombreux artistes africains.

Samedi 4 et dimanche 5, Tournai Expo, de 10 à 19h : "Salon du Mariage et du Bien-Etre", cent exposants, cinquante conférences et animations diverses.

Dimanche 5, Boulevard des Nerviens, arrivée de l'ultime étape du "Tour de l'Eurométropole", course pour coureurs professionnels organisée par le Cazeau Pédale de Templeuve.  

Mardi 7, auditoire du Séminaire, 14h : "La grande séparation, pour une écologie des civilisations"  conférence par Hervé Juvins, économiste et essayiste dans le cadre du cycle "Connaissance et Vie d'Aujourd'hui.

Mercredi 8, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 20h : "Hors champs" création de Michèle Noiret, un spectacle mêlant danse, théâtre et projections.

Jeudi 9, Maison de la Culture, 14h : "Le Cerveau, les clés de son développement et de sa longévité" conférence par Bernard Sablonnière, professeur à la faculté de Médecine de Lille.

Vendredi 10, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 20h : "L'homme d'habitude", un concert de danse déconcertant né de la rencontre des danseurs de Vilconeta et des musiciens des Blérots de R.A.V.E.L.

Samedi 11, salle La Fenêtre, 20h, " les Pi-menteurs", spectacle humoristique de et avec Jean Michel Briou, Loulou Godet, Anne Simon, Dominique Watrin et Renaud Ziegler, en invité pour le passage à la moulinette : Paul Olivier Delannoy, bourgmestre f.f. de Tournai.

Samedi 11 et dimanche 12, Halle-aux-Draps, de 10 à 19h : "Tournai Gourmande", salon des saveurs, halle de la gastronomie, une organisation des Amis de Tournai.  

Dimanche 12, Centre Culturel de Mourcourt, de 10 à 15h : "Bourse aux plantes", organisée par la section de Warchin de Vie Féminine.

Dimanche 12, salle Chez Nous, 15h : introduction et départ de la balade "Du Moulin Rouge (quincaillerie) à la Maison Créteur (costumier), deux centenaires tournaisiennes" une organisation des Guides de Tournai.

Lundi 13, Maison de la Culture, 20h : "Julien Doré" en concert.

Mardi 14, auditoire du Séminaire, 14h : "Eloge de la Gentillesse", conférence par Emmanuel Jaffelin, philosophe, dans le cadre du cycle Connaissance et Vie d'Aujourd'hui.

Jeudi 16, Maison de la Culture, 14h30 : "Byzance, entre Europe et Orient", conférence par Bernard Carlier, professeur à l'U.C.L. dans le cadre du cycle de l'Université du Temps Disponible.

Jeudi 16, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 17 et 20h : "Maroc, des Cités impériales au Grand Sud" conférence de Mario Introia dans le cadre du cycle Exploration de Monde.

 Vendredi 17, salle La Fenêtre, 20h : "Improvisation" par les Souffleurs de Mots.

Samedi 18, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 16h : "Sur la corde raide", spectacle de marionnettes interprété par Sabine Thunus et Gauthier Vaessens, dans une mise en scène de Martine Godart de la Compagnie Arts et Couleurs.

Samedi 18 et dimanche 19, Tournai Expo : "Salon du Cheval, du Poney et de l'Ane

Mardi 21, auditoire du Séminaire, 14h : "La liberté religieuse" conférence par Mgr Guy Harpigny, Evêque de Tournai, dans le cadre du cycle Connaissance et Vie d'Aujourd'hui.

Mardi 21, Mercredi 22 et Vendredi 24, Maison de la Culture, 20h " Les invisibles ", spectacle d'Isabelle Pousseur avec Catherine Mestoussis et Magali Pinglaut, librement adapté du récit de Florence Aubenas, "le Quai de Ouistreham".

Mercredi 22, Hôtel de Ville, Salon de la Reine, 18h : "La Maladie de Parkinson" conférence du Dr Denayer, neurologue au CHWApi, dans le cadre des Conférences-santé 2014 

Jeudi 23, Maison de la Culture, 14h30 : "7 Milliards d'être humains : avant et après", conférence de Michel Decroly, professeur à l'U.L.B. dans le cadre  du cycle de l'Université du Temps Disponible.

Vendredi 24, chapelle du Séminaire de Choiseul, 20h : "Concert de piano" par la virtuose russe Lana Gevorgyan, lauréate du concours international André Dumortier 2014, dans des œuvres de Mozart. Soirée organisée dans le cadre de la 23e saison des "Concerts classiques à Tournai" de la Chapelle Musicale de Tournai.

Samedi 25, Maison de la Culture : "Orphelins d'un enfant" conférence par Cécile Paris, auteur du livre éponyme, une organisation de l'Apper-Hainaut.

Samedi 25, salle la Fenêtre, 20h : "Déjeuner sur l'herbe" par le théâtre Croquemitaine avec Pierrot Mol et Guido Decroos, dans une mise en scène de Marcel Solbreux.

Samedi 25 (20h) et dimanche 26 (16), salle Jean Noté : "Revue" de la Royale Compagnie du Cabaret Wallon Tournaisien.

Dimanche 26, au pied du beffroi, 15h, départ du circuit-découverte "Tournai et Philippe-Auguste" organisé par les Guides de Tournai.

Vendredi 31, Tournai Expo : "Salon de la Brocante et des Belles Collections

Vendredi 31, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 20h : "Revue" de la Royale Compagnie du Cabaret Wallon Tournaisien.

 

Expositions :

En ce mois d'octobre, dans différents endroits de la cité : "L'Art dans la Ville" :

Jusqu'au 25.10, Bibliothèque de la Ville de Tournai : "Couvrures de lumière" de Rose-Marie Dath, relieuse d'art.

A partir du 2.10, restaurant l'Escaudoir : "Fabienne Foucart", plasticienne, professeur à l'Académie des Beaux-Arts de Tournai.

A partir du 3.10, Centre de la tapisserie : "Arts textiles à travers la vidéo, le design, les sérigraphies, le dessin...".

Du vendredi 3 au dimanche 5, Halle-aux-Draps : "Jamais trop d'Art", exposition d'œuvres de Moché Kohen, Sophie Broux, Olivier Robin, Annie Vandenberghe et Gordon Hopkins, organisée par la table Ronde de Tournai.

A  partir du 10.10, Musée des Beaux-Arts : "Martine, une amie pour la vie", exposition consacrée à l'héroïne des auteurs tournaisiens Marcel Marlier et Gilbert Delahaye.

Jusqu'au 26.10 à la Maison de la Culture : "Le silence de l'Oiseau" de la photographe Anne-Sophie Costenoble.

Jusqu'au 26.10, Maison de la Culture, Espace bis : "Claude Rouyer", photographe.

Du 4 au 26.10 Fort Rouge : "Otto Ganz et Catherine Amathéü" duo de plasticiens.

Du 4 au 26.10 Musée des Arts décoratifs : " Marie-Agnes Magain", céramiste.

du 4 au 26.10, Auberge de Jeunesse : "Un Certain Reg'Art".

du 4 au 26.10, Lavoir social, rue des Sœurs de la Charité : "Dans de beaux draps", œuvres de Valérie Callewaert, Anne-Sophie Costenoble, Marguerite Lagage et Marina Piérard.

Samedi 11.10, Maison de la Culture, salle Frank Lucas " Vie intime", projection animée par Yeung Fun Yuen 

Les 18 et 19.10, Résidence des Mottes, 23, de 14 à 18h : " Florent Soris : cristaux, peintures et céramiques".

Jusqu'au 19.10, Rasson Art Gallery : " Pascale Courcelles, Bruno Vergeot".

A partir du 24.10, Rasson Art Gallery : "Kosta Kulundzic, Eric Liot et Bernard Pras"

Durant tout le mois, Morgue du cimetière du Sud (mini-musée) : "Grand-Père, raconte-moi la guerre (1914-1918)".  

agenda susceptible de modification et/ou d'ajouts.  

S.T. septembre 2014  

16/04/2014

Tournai : 1914-1918, le décor d'une tragédie !

Un riche décor pour une sombre période.

Dans le cadre des commémorations du centième anniversaire de ce qu'on a appelé la "Grande Guerre", avant de feuilleter les observations notées, au jour le jour, par le Major Médecin tournaisien Léon De Bongnie (pour l'orthographe du nom, je vous renvoie au commentaire laissé par Mr. Philippe De Bongnie sous l'article paru le 8 avril 2014), juste avant de vivre ces évènements au cœur même de la tourmente, il est peut-être judicieux de décrire la ville de Tournai à la veille du déclenchement des hostilités. Plantons donc le décor local de cette tragédie internationale qui va coûter la vie à des millions d'êtres humains.

Un visage totalement remodelé.

Appartenant à la toute jeune Belgique, à peine âgée de 84 ans, affranchie de ces multiples occupations que lui apportèrent les siècles précédents (française, anglaise, espagnole, hollandaise...), la ville de Tournai va voir son visage profondément remodelé au cours des quarante années qui vont précéder le premier conflit mondial. A notre époque, on évoquerait même un important lifting !

Démolitions, constructions, aménagements vont se succéder.

Tout va débuter par deux importantes transformations : le démantèlement de l'enceinte communale entrepris à partir de 1865 et celui de la citadelle dès 1869. De cette dernière ne vont subsister que trois témoignages visuels : la porte d'entrée datant de l'époque de sa construction sous Louis XIV, la forme octogonale des bâtiments de l'actuelle caserne Ruquoy et le vaste réseau de souterrains que l'association "Les Amis de la Citadelle", soucieuse de protéger le patrimoine militaire de la cité, s'emploie à sauvegarder et à sécuriser pour y emmener les visiteurs désireux de découvrir l'Histoire locale.

A la même époque, on entreprend des travaux sur l'Escaut afin de rendre la navigation continue en supprimant les moulins à hauteur du Luchet d'Antoing et des prés de Maire, obstacles situés dans le lit du fleuve, et en construisant les écluses d'Antoing (1865) et de Kain (1870). En cette fin de XIXe siècle, on décide également de remplacer les vieux ponts tournants par des ponts levants hydraulique, certains comme le Pont de Fer et le pont Notre-Dame seront opérationnels peu de temps avant le début du conflit.

La vie économique.

Abordons cet aspect des choses en notant tout d'abord que le chiffre de la population tournaisienne stagne, il est passé d'environ 31.500 habitants en 1860 à un peu moins de 37.400 en 1914 alors que d'autres cités proches de la nôtre ont connu une très forte augmentation, notamment celles qui formeront au XXe siècle la grande métropole du Nord de la France (Lille, Roubaix et Tourcoing). Les filatures et bonneteries qui y sont installées ont un besoin énorme de main d'œuvre et, si des Tournaisiens s'y rendent chaque jour pour travailler (ma grand-mère paternelle prenait le tram à vapeur, au petit matin, à l'avenue de Maire pour se rendre à Roubaix), beaucoup d'autres concitoyens y déménageront définitivement.

A Tournai, on travaille également dans le secteur de la bonneterie, ce ne sont pas de grandes usines mais on dénombre, à cette époque, plus de 1.600 métiers à tisser répartis chez l'habitant qu'on surnomme alors "le balotil". Environ 10.000 ouvriers travaillent dans le bassin carrier qui s'étend, aux portes de Tournai, entre le hameau d'Allain et Antoing en passant par Chercq, Calonne et Vaulx. Des hommes travaillent la pierre et portent le nom de "roctiers" (hommes travaillant à l'roc, c'est-à-dire à la carrière). L'historien Paul Rolland signale qu'entre 1900 et 1914, le bassin fournissait, annuellement, environ un million et demi de tonnes de chaux hydraulique et de ciment, ce qui le posait en son genre, comme il était dit dans une étude d'un certain Camerman, comme le plus grand centre de production qu'il y ait au monde !

Une transformation en profondeur du paysage urbain.

La consultation de la presse quotidienne de cette fin de XIXe siècle nous informe que le paysage urbain connait une profonde mutation, une action politique, qui présente de réelles qualités mais porte aussi en elle, hélas, de gros défauts et apporte aux amoureux du patrimoine d'amères déceptions va transformer la cité.

Le démantèlement de la citadelle va tout d'abord permettre d'ériger un nouveau quartier au Sud-Est de Tournai. Ce sera celui du "Palais de Justice" dont l'imposant bâtiment construit sur des plans de l'architecte Vincent, sera terminé en 1879. Viendra ensuite, à l'extérieur de la ville, la construction de "l'Asile d'Aliénés", pensé par l'architecte Evers (dénommé désormais l'établissement de Défense Sociale) terminé en 1884, un lieu auquel la population tournaisienne va péjorativement donné le surnom de "couvent des sots", nom qui était déjà celui de l'institution ouverte à l'époque dans le village de Froidmont. Ce terme est-il représentatif de la mentalité qui prévalait à l'époque, aujourd'hui il serait totalement inadmissible !

Ce sera également la construction de la "Caserne de gendarmerie" (dont les locaux sont désormais à l'abandon, au bas de l'actuelle rue de la Citadelle) avec pour auteur l'architecte Janlet ainsi que la "Maison d'Arrêt" qui lui est proche, des travaux terminés en 1884. Beyaert et Janlet seront encore les architectes de "l'Hôpital Civil" terminé en 1889. "L'Hôpital militaire" sera, quant à lui, opérationnel quelques mois seulement avant le début du conflit.

Le démantèlement des remparts va également permettre la création de boulevards, des avenues pavées bordées d'arbres qui vont ceinturer la ville, ils ne formaient pas encore le large périphérique asphalté que nous connaissons aujourd'hui. Le long de ces avenues verdoyantes vont s'élever, peu à peu, des propriétés et maisons bourgeoises mais aussi, au Nord de la ville, la nouvelle gare terminée et inaugurée par la famille royale en 1879. Face à celle-ci de grands axes vont être dessinés s'inspirant des larges avenues parisiennes pensées par le baron Georges Haussmann, ce seront les rues Royale (avec une perspective sur la cathédrale) et Childéric. Le long des boulevards, on va créer le "Jardin de la Reine", voisin du Pont des Trous, terminé en 1872, il deviendra le but des promenades dominicales des familles tournaisiennes, à proximité, entre la chaussée de Courtrai et celle de Lille va s'installer l'école d'Arboriculture (actuelle école d'Horticulture) terminée en 1879, Janlet sera l'auteur de l'école communale qui s'élèvera, à partir de 1878, à l'angle du boulevard Léopold et de la chaussée de Lille. Face à l'Hôpital Civil sera dessiné, en 1898, le square Rogier, petit havre de verdure à deux pas du parc communal. Un bureau des Postes sera annexé à la gare. Au début du XXe siècle, la décision est prise de combler la "Petite Rivière", un petit cours d'eau ressemblant à un égout à ciel ouvert qui coule de la porte Marvis à l'Escaut qu'il rejoint à proximité du Pont des Roulages. Cette coulée sera désormais transformée en des pelouses fleuries.

Suite au déménagement de l'Hôpital vers ses nouveaux bâtiments, l'Académie des Beaux-Arts va quitter la Halle-aux-Draps pour occuper les locaux libres de la rue de l'Hôpital Notre-Dame, ainsi libérée, la Halle-aux-Draps va pouvoir accueillir les collections du Musée des Beaux-Arts et de celui de l'Archéologie. Le transfert de la prison permet à l'école de la Jeune Fille de s'installer dans les bâtiments de la rue des Carmes.

L'enceinte disparue, les faubourgs naissent et se peuplent peu à peu. On voit apparaître celui de Morel (ou de Morelle) qui sera malheureusement le théâtre d'âpres combats le 24 août 1914 entre l'envahisseur allemand et les soldats territoriaux de Vendée venus défendre la ville. On construit les églises de Notre-Dame Auxiliatrice, voisine du cimetière du Sud, en 1890 et de Saint-Antoine de Padoue terminée en 1906.

Toute cette mue est à mettre au crédit des autorités communales de l'époque qui modernisent Tournai, toutefois cette belle harmonie est également truffée de fausses notes  car, parallèlement, on assiste à la disparition d'un riche patrimoine qui n'a pas trouvé grâce auprès des penseurs de l'époque : les vieilles portes ouvertes dans les remparts n'ont pas été sauvegardées comme dans beaucoup d'autres villes, notamment en France, le transfert de l'hôpital fut suivi de la démolition d'une vaste salle du XIIIe siècle, bâtie sur une crypte à deux rangées de colonnes. Furent également rasés l'hôtel de style Renaissance qui fut habité par les gouverneurs espagnols et les religieuses de l'ordre des Célestines, la façade de style Empire de la Manufacture de Tapis et en 1895, le Palais du Parlement...

Chaque génération rencontre des iconoclastes bien souvent guidés par des lobbies qui n'ont cure du passé d'une ville et de son Histoire mais recherche uniquement la rentabilité maximale de leurs affaires ou pire encore l'imposition de leur style (rappelons-nous les témoignages du Tournai ancien qui furent à jamais perdus dans les années soixante ou septante de l'œuvre des adeptes du "tout béton" !).

Voici le décor planté, hélas, Tournai ne va pas pouvoir offrir longtemps ce nouveau visage à ses habitants et aux visiteurs car, en août 1914, des "touristes" d'un autre genre, utilisateurs de la violence, représentants de la barbarie vont déferler sur l'Europe entière pour la mettre à feu et à sang et défigurer la cité des cinq clochers.

(à suivre)

(sources : La presse de l'époque et l'Histoire de Tournai de Paul Rolland)

S.T. avril 2014  

 

 

 

 

25/09/2013

Tournai : les festivités d'octobre.

En ce second mois de rentrée, l'offre culturelle se complète avec les cycles de conférences et les spectacles qui prennent leur rythme de croisière.

Mercredi 2, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 20 h, "Clear Tears/troubled Waters", spectacle chorégraphique pour sept danseurs et trois musiciens de Thierry Smits.

Jeudi 3, Maison de la Culture, 14 h, "Qu'est-ce que l'Histoire ? Progrès ou déclin ?", conférence par Michel Meyer dans le cadre de la rentrée académique de l'Université du Temps disponible.

Vendredi 4, salle Saint-Lazare, 19 h 30, "On va vous in fair' vir", spectacle patoisant par "El Bistreot Tournisien".

Vendredi 4, église Saint-Quentin, 19h30, "Concert de Gala" par La Royale Musique des Guides à l'occasion du 60e anniversaire de la présence militaire à Tournai.

Dimanche 6, salle Saint-Lazare, 15h30, "On va vous in fair' vir", spectacle patoisant par "El Bistreot Tournisien".

Dimanche 6 octobre, arrivée de la dernière étape du "Tour de l'EuroMétropole" (ou circuit franco-belge), course cycliste pour coureurs professionnels.

Mardi 8, Auditoire du Séminaire, 13 h 45, "Le Temps et ses métamorphoses" conférence par Pascal Chabot, philosophe, professeur à l'I.H.E.C.S de Bruxelles dans le cadre du cycle "Connaissance et Vie d'Aujourd'hui". 

Mercredi 9, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 20 h, "Très nombreux, chacun seul", création collective de Jean Pierre Bodin, Alexandrine Brisson, Jean Louis Hourdin, Roland Auzett avec Jean Pierre Bodin et la participation de Christophe Dejours.

Jeudi 10, Maison de la Culture, 14 h, "Le Brésil au XXIe siècle : naissance d'un nouveau grand", conférence par Laurent Delcourt, dans le cadre de l'Université du Temps disponible.

Jeudi 10, Maison de la Culture, salle Jean Noté, en matinée et soirée "Le Népal, les royaumes perdus" conférence par Emmanuel Braquet dans le cadre du cycle Exploration du Monde. 

Du vendredi 11 au lundi 14, "Ducasse de Kain Centre". 

Samedi 12, Musée d'Archéologie, 14h30, "Entre la pierre et le fer : naissance et développement du concept de l'âge de Bronze en Belgique du XIXe siècle à nos jours" conférence par Walter Leclercq, organisée par la Société Tournaisienne de Géologie, Préhistoire et Archéologie.

Samedi 12, salle Saint-Lazare, 19h30, "On va vous in fair' vir", spectacle patoisant par "El Bistreot Tournisien".

Samedi 12, Maison de la Culture, 19 h 30, "Concert de Gala" par la Musique Royale de la Marine sous la direction de Bjorn Verschoore, organisé à l'occasion du 30e anniversaire du Groupe des Percussions de Tournai, avec la participation de Danse et Cie et de Chtiganza.

Samedi 12 et dimanche 13, cité Georges Point de la Haute Ecole provinciale, de 8 à 11 h, "Petits déjeuners Oxfam". 

Samedi 12 et dimanche 13, Halle-aux-Draps, "La Halle Gourmande", salon de la gastronomie organisé par les Amis de Tournai. 

Samedi 12 et dimanche 13, Esplanade du Conseil de l'Europe, "1er rallye de Tournai", organisé par l'écurie EuroMétropole Position, quatre boucles et deux spéciales, animations diverses...

Samedi 12 et dimanche 13, salle la Fenêtre, 20h,  "Hamlet froid" dans le cadre du Samedi des Planches.

Dimanche 13, Esplechin,  départ café de la Bascule, 9h15, "Promenade à la découverte du village d'Esplechin" , balade de 7 km organisée par le Cercle d'Histoire de la Vallée du Rieu de Barges.

Dimanche 13, salle Saint-Lazare, 15h30, "On va vous in fair' vir", spectacle patoisant par "El Bistreot Tournisien".

Dimanche 13, Maisons Romanes, 15h30, "Concert de 12 guitares", des oeuvres de Saint-Saëns, Bach, Stravinsky, Villa Lobos, Copland, Leclercq.

Mardi 15, Auditoire du Séminaire, 13h45, "A la rencontre des prisonniers du monde", conférence par Jan Decock, infirmier, visiteur de prison, dans le cadre du cycle "Connaissance et Vie d'Aujourd'hui". 

Du mardi 15 au dimanche 20, Centre de la Marionnette, Halle-aux-Draps, Maison de la Culture et dans divers lieux en ville, en matinées familiales ou en soirées pour adultes, "Festival découvertes, images et marionnettes" organisé par le Centre de la Marionnette de la Fédération Wallonie Bruxelles en coproduction avec la Maison de la Culture.

Jeudi 17, Maison de la Culture, 14 h, "Roger de le Pasture-van der Weyden, de Tournai à Bruxelles, maître des Passions au XVe siècle", conférence par Valentine Henderiks dans le cadre de l'Université du Temps disponible. 

Jeudi 17, Hôtel de Ville, Salon de la Reine, 18 h, "La kinésithérapie respiratoire", conférence par Isabelle Lecouvet, kinésithérapeute.

Samedi 19, salle Saint-Lazare, 19h30, "annuel souper de Saint-Lazare".

Du samedi 19 au lundi 21, Tournai Expo, "Salon du cheval, du poney et de l'âne", exposition, animations diverses : dressage académique, équitation portugaise, haute-école, démonstrations western... 

Samedi 19, Maison de la Culture, 14h30, "Après la mort d'un enfant", conférence-témoignage par Stéphanie Fugain, organisée par l'APPER Hainaut.

Dimanche 20, place verte, "Bourse d'échange de plantes, graines et semences" dans le cadre du projet Lively Cities. 

Dimanche 20, cimetière du Sud, 10h, "Cent sépultures du périmètre historique 1838-1860", parcours promenade en compagnie de Jacky Legge, conservateur des cimetières tournaisiens. 

Mardi 21, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 20 h, "L'Amour, la Guerre", création librement adaptée du théâtre de Shakespeare de Selma Alaoui.

Mardi 22, Auditoire du Séminaire, 13h45, "L'Allemagne, modèle ou problème pour l'Europe", conférence par Christophe Strassel, professeur associé E.N.S. Paris, dans le cadre du cycle "Connaissance et Vie d'Aujourd'hui". 

Mardi 22, jeudi 24, vendredi 25 et samedi 26, Esplanade du Conseil de l'Europe, sous chapiteau, "Le Repas" de Cheptel Aleïkoum, spectacle circassien présenté durant un vrai repas pris en la compagnie des artistes.

Mercredi 23, Maison de la Culture, salle Frank Lucas, 20 h, "Happy Slapping", spectacle réservé aux adultes sur le monde de l'adolescence déboussolée de Thierry Janssens et Alexandre Drouet.

Jeudi 24, Maison de la Culture, 14 h, "Les lasers : hier, aujourd'hui et demain" conférence par Philippe Leclère dans le cadre de l'Université du Temps disponible.

Vendredi 25, Bibliothèque communale, 18h, "la Vitamine P, la Poésie, pourquoi, pour qui, comment ?" par Jean Pierre Siméon, philosophe, enseignant et créateur des "Printemps de la Poésie".

Vendredi 25 octobre, Conservatoire de Tournai, 20h, "Concerto Classissimo" avec la pianiste Stéphanie Proot dans des œuvres de Mozart et Beethoven, une organisation de la Chapelle Musicale de Tournai.  

Samedi 26, Maison de la Culture, 20 h, "Ch'est l'infer...au paradis", revue annuelle de la Royale Compagnie du Cabaret Wallon Tournai.

Samedi 26 et dimanche 27, Halle-aux-Draps, Prévente de prestige du timbre consacré à la Grand'Place de Tournai.

Dimanche 27, cimetière du Sud, 10 h, "les couronnes mortuaires anciennes et contemporaines", parcours promenade en compagnie de Jacky Legge, conservateur des cimetières tournaisiens.

Dimanche 27, Maison de la Culture, 16 h, "Ch'est l'infier...au paradis" revue annuelle de la Royale Compagnie du Cabaret Wallon Tournaisien.  

Jeudi 31, Mourcourt, relais du Vieux Comté, "soirée Haloween".


Expositions :

Jusqu'au dimanche 13, Rasson Art Gallery, rue De Rasse, "les œuvres de Michel Soubeyrand, Edouard Buzon et Rocky Zero".

Jusqu'au dimanche 27, Maison de la Culture, "Aux usages connus d'eux seuls" œuvres de Pierre Moulin. 

Jusqu'au dimanche 27, Fort Rouge, placette Marché aux Oignons, " Les anges ne sont pas des enfants de chœur", œuvres des plasticiens Amathéü et Ganz.

du samedi 5 au dimanche 27, "L'Art dans la Ville" expositions d’œuvres dans les musées, les vitrines, les galeries, les bâtiments publics...

Du samedi 5 au dimanche 27, Espace l'Art est Création, bd Léopold, "Dislocation et métamorphoses", photographies de Bruno Lestarquit, Jean Herbonnier et Jacques Desablens". 

Du samedi 5 au lundi 4 novembre, Tamat et Musée de la tapisserie, place Reine Astrid, "Recherches 13", travaux de huit boursiers de la fondation.

Du mardi 15 au dimanche 20, Maison de la Culture, Centre de la Marionnette, Halle-aux-Draps, "Cousu Main" sculptures d'Anne Bothuon.

Samedi 19 et dimanche 20, Mont Saint-Aubert, Relais des Artistes : "les oeuvres de Pierre Montignies". 

Du dimanche 19 au 1er décembre, Rasson Art Galley, rue De Rasse, "les oeuvres de Christo-Jeanne, Claude-Volz et Arman".

Jusqu'au 22 décembre, musée d'Histoire naturelle "Image, Science et Nature

Jusqu'à fin décembre, musée d'Archéologie, rue des Carmes,  "Helkijn Château-Fort et Résidence des Evêques de Tournai". 

(programme susceptible de modifications et/ou d'ajouts). 

S.T. septembre 2013.

15/11/2012

Tournai : le salon "Tournai la Page"

Lors de ce week-end des 17 et 18 novembre 2012, les Amis de Tournai nous convient à leur traditionnel salon "Tournai la Page" qui en est à sa dix-huitième édition. C'est, en effet, en 1995 qu'est née cette initiative de consacrer un week-end entier au livre pluraliste : micro-édition, édition alternative, texte-image, texte-son, édition artisanale et d'art, édition régionale et patrimoniale.

A l'instar des grandes villes que sont Anvers, Bruxelles ou Paris, la cité des cinq clochers s'est dotée d'un salon faisant la part belle aux maisons d'édition régionales et aux auteurs de Wallonie et du Nord de la France.

Dans le cadre prestigieux de la Halle-aux-Draps, ayant pour marraine Annie Rak (voir l'article que nous lui avons consacré) et pour parrain François Van Dorpe, le programme de ces rencontres littéraires est alléchant puisque le samedi, après les discours officiels marquant l'inauguration sur le coup de midi, de 15h30 à 16h30, le public pourra assister à "Lhom", une lecture animée d'une pièce d'Emanuelle Della Piane, par le Centre de la Marionnette de Tournai, suivie, grâce à Gérard Boutet, l'invité d'honneur, par la reconstitution d'un mariage Huguenot basé sur son livre "Les mariés de Tournai".

Le dimanche, le salon sera ouvert dès 10h et, comme la veille, de nombreux auteurs y dédicaceront leurs oeuvres, des éditeurs, libraires, bouquinistes vous proposeront leurs collections. A 15h30, Unimuse nous convie au "Café des Poètes" où seront proposées des lectures de textes d'écrivains emprisonnés. A 16h30, Annie Rak et la Roulotte Théâtrale nous présenteront "Moneuse", lecture-spectacle, sur un texte de Roland Thibeau.

Avant de fermer définitivement les portes de cette édition 2012, il sera procédé à la remise des prix du Concours de la Nouvelle Historique et du Concours organisé par les Ecrivains Publics.

Pour agrémenter votre visite, sachez que ces mêmes Ecrivains Publics organisent leur concours "Quiz" ainsi qu'un atelier d'écriture. Apprenez également que vous pourrez tout savoir sur le brigand "Moneuse" grâce à une exposition de documents, d'archives et de livres prêtés par ses descendants, qu'une exposition de photos des éditions Noir Dessin, de dessins et peintures de Michel Provost et une présentation/exposition de Liliane Godat consacrée aux "Vols et larcins en forêt entre 1834 et 1838" complètent le programme, mis sur pied par Annick Veys et les Amis de Tournai, un salon ayant pour thème cette année "Brigands ou rebelles". 

Le salon connaîtra des prolongements, le jeudi 15 novembre, à la Maison de la Laïcité où les éditions MeMograMes présenteront les ouvrages de Marcel Voisin, Monique Mahieu, et Charles Suzanne/Georges Sand, le vendredi 16, à 20h30, au Conservatoire de Musique, place Reine Astrid, où Gérard Boutet et ses comparses présenteront "La nuit des Chauffeurs" et le samedi 17, à la Librairie Decallonne, sur la Grand'Place, où sont organisées des rencontres avec les auteurs Gérard Boutet (10h), Jean Claude Ponçon (11h) et Bobette Jouret (15h). 

(S.T. novembre 2012)