27/06/2013

Tournai : les festivités de juillet

En ce premier mois des vacances, les activités bien souvent sous chapiteaux vont nous emmener aux quatre coins de l'entité tournaisienne. De la musique, des concerts, des shows, des jeux et des barbecues...


Du vendredi 5 au Dimanche 7, Maulde, "Fête des jeunes" concert de la fanfare de Maulde, Musique 2000, Paul Severs et ses danseuses, soirée spéciale Années 80, randonnées 4x4, balades pédestres...

Du vendredi 5 au dimanche 7, Blandain-Hertain, "Gymkhana tracteurs", animations avec Jenny Johns Show, soirée techno...

Du vendredi 5 au dimanche 7, salle Chez Nous, "Saint-Martin en Fête", balade cyclo, animations diverses, repas...

Samedi 6 et dimanche 7, Warchin, salle de l'école, "Les Crazy Girls" et "le Marvis Star Show"

Dimanche 7, Tournai, le Vieux Marché aux Poteries prend "un air de Montmartre", peintres, dessinateurs, sculpteurs...

Du Vendredi 12 au dimanche 14, Melles, "week-end Mooky Toy's", trial 4x4, show transformiste, show Claude François avec Alain Dès, jeux inter-quartiers...

Dimanche 14, Mont Saint-Aubert, "Fête du pain", petits déjeuners, messe en picard, balades découvertes, concert, repas campagnard, animations diverses, bal populaire et feu d'artifice.

Dimanche 21, Grand'Place, à l'occasion de la Fête nationale, animations musicales, jeux pour enfants, orchestres, en vedette Herbert Léonard, à 23h feu d'artifice.

Dimanche 21 juillet, Blandain, "Grande Brocante" animations diverses, exposition autos-motos anciennes, bourse militaria, concert rock, balades en poneys...

Vendredi 26, Ere, "Soirée Conc'Ere" avec le groupe Goldmen (cover de Jean Jacques Goldman), Plastic Bertrand, la Bande à Basile.

A partir du 26 juillet " quai Andréï Sakharov, "Tournai la Plage", journées thématiques, festivités, jeux, soirées dansantes...

Du vendredi 26 au dimanche 28, Gaurain-Tamecroix, "Gaurain en Fête", randonnée moto, initiation à l'arbalète, tournoi de Badminton Beach, foire aux moules, foire aux steaks, The Crystal Show, Paul Severs et ses danseuses.

Samedi 27, Tournai, esplanade du Conseil de l'Europe, 17h, " Tournai Tempo Festival" avec Lilo, Wendy Nazaré, Quentin Mossiman et Pascal Obispo

Dimanche 28, Tournai, esplanade du Conseil de l'Europe, 17h,  "Tournai Tempo Festival", avec RMS, Abbey Road (cover des Beatles), Roger Hodgson (le chanteur de Supertramp). 


Pour les expositions, voir le programme paru dans l'article concernant les festivités de juin...

19/11/2012

Tournai : Le saint qui domine Tournai !

A Tournai, dans l'inconscient populaire, ce saint n'a pas la renommée de ses compères Piat ou Eleuthère pourtant il a donné son nom à une colline qui domine la cité scaldéenne : le Mont Saint-Aubert. 

Aubert (mort en 669) était évêque de Cambrai durant le VIIe siècle et la tradition nous enseigne qu'un jour il vint prier en haut du mont qui veille sur la cité des cinq clochers. Il fut ainsi à l'origine de ce pélerinage qu'accomplissent les Tournaisiens depuis des siècles. Vénéré en ce lieu, le village prit le nom de Mont-Saint-Aubert. On y érigea d'abord une humble chapelle dédiée à la Vierge où la population vint prier la Vierge, Saint-Aubert et par la suite la Sainte Trinité. C'est pourquoi on appelle aussi cette élévation, le Mont de la Trinité

Chacun sait que le Moyen-Age fut une époque marquée par le mysticisme et c'est de ce moment que date la coutume des "flagellans", une secte composée de fanatiques qui souhaitaient obtenir la miséricorde de Dieu pour les débauchés qui alors étaient nombreux suite au relâchement des moeurs. Ils étaient vêtus d'un caleçon et d'une longue chemise de lin serrée à la ceinture, coiffé d'un chapeau noir et avançaient, pieds nus, en se flagellant le dos. Partant de la Grand'Place de Tournai, ils gravissaient le Mont tout en s'infligeant des coups de fouet. A partir de 1349, ils furent rejoints par des habitants venus des villages environnants, portants bannières, croix et cierges. Ensemble, ils gagnaient le sommet du Mont pour écouter les homélies prononcées par des religieux. 

Les pélerinages se poursuivirent à travers le temps. Les fidèles venaient prier pour leurs défunts morts durant l'année et s'arrêtaient aux sept stations du Chemin de Croix érigées tout le long de la route, entre le village de Kain et Mont-Saint-Aubert. Des familles venaient également y faire dire une messe à l'intention d'un trépassé, dans la huitaine du décès.

Voici que nous conte Walter Ravez à ce sujet :

La famille se rassemblait dans la pièce qui avait servi de mortuaire. Au moment du départ (pour le pélerinage), un des proches parents mettait en croix deux petits morceaux de bois; il empruntait le passage qu'avait pris le cercueil pour sortir de la maison et jetait devant lui la croix en disant : "Va, nous te suivons". Dans la croyance populaire, l'âme du défunt précédait donc le groupe familial et portait elle-même sa croix. Et l'on se rendait ainsi, à pied, jusqu'à l'église du Mont où on commençait une neuvaine pour le repos du trépassé. On déjeunait ensuite avec des pains chauds et l'on faisait le tour des cabarets où coulait la bière blanche.

Il était aussi de coutume que les membres de la famille, arrivant au pied de la montagne, prennent une pierre avant de le gravir, ils ne jetaient leur charge qu'à la fin du voyage expiatoire, les pélerins s'imaginaient avoir porté le mort sur le dos.

A partir du XIXe siècle, les pélerinages perdirent peu à peu leur côté profondément religieux et se transformèrent en une tradition plus festive organisée le lundi de Pâques, le jour où les Tournaisiens se rendaient au Mont avec un bâton. Tradition qui se perpétue puisque la marche à bâton draîne chaque année des milliers de marcheurs venus de la région, de Flandres et de France. 

Ordinairement représenté en Belgique accompagné d'un âne chargé de deux paniers remplis et portant au cou une bourse destinée à récolter l'argent des livraisons, Saint-Aubert est devenu le patron des boulangers. Une confrérie tournaisienne de patrons boulangers et pâtissiers a fait du Mont sont lieu de rencontre annuelle.

Depuis 2008, à la mi-juillet, le village du Mont-Saint-Aubert juché tout là haut à... 147 mètres d'altitude organise la Fête du Pain. C'est à l'initiative d'une de ses habitantes, Monique Willocq, fille du dernier bourgmestre du lieu avant la fusion des communes de 1976 et le rattachement du village à Tournai, que cette fête a vu le jour. Elle s'entoura des conseils de Pierre Pollet, qui assure le volet technique de nombreuses festivités en Belgique et dans le Nord de la France. 

Deux ans plus tard, en juillet 2010, la Fête du Pain attira plus de 7.000 visiteurs au sein d'un village qui compte à peine 700 âmes. Si le pain, produit de base de l'alimentation, en est l'élément principal, les organisateurs ont étendu l'activité aux produits artisanaux et régionaux de bouche (fromage, chocolat, pâtisseries...). Les temps forts de la journée sont : le petit déjeuner paysan, la messe en picard, le marché artisanal, le bal campagnard et le feu d'artifice. 

L'asbl local "Les leongs tchus" redistribue les bénéfices générés par cette journée au profit d'enfants malades ou différents. 

le jour où l'évêque Aubert vint prier, il y a près de quatorze siècles, imaginait-il qu'il serait depuis lors l'objet d'une telle dévotion. 

(sources : " le Folklore de Tournai et du Tournaisis" de Walter Ravez paru aux éditions Casterman en novembre 1975 et recherches personnelles). 

(S.T. novembre 2012)

28/06/2012

Tournai : les festivités de juillet

Dimanche 1, Maulde, trial 4X4, 18h30, concert de Christian Vidal, 20h Mister Cover.

Dimanche 1, Blandain, Gymkhana Tracteurs, 17 h, spectacle d'humour et de cirque avec Francesco, 20h, concert d'Alain Delorme

Dimanche 1, 15h, "Tour insolite de la ville" organisé par les Guides de Tournai.

Dimanche 1, Tournai, Grand'Place, "Podium de Sud-Radio", animations, jeux, flashmob, diffusion de l'étape du Tour de France sur écran géant, 18 h : Silva, Thierry Dell et Jean Pierre Mader.

Lundi 2, Boulevard Bara, entre 16h30 et 17h30, arrivée de la 2e étape du Tour de France 

Lundi 2, Grand'Place, 18h, "Podium du Tour" avec Lou Deprijk, Grand Jojo et les Fritkots et Axelle Red

Dimanche 8, 10h, quai Donat Casterman, balade (gratuite) à bord du bâteau "La Tournaisienne" à destination de Valenciennes, à la découverte des paysages industriels et patimoniaux de l'Escaut. 

Dimanche 8, 15h, "A la découverte des quais rénovés" avec le petit train touristique. 

Dimanche 8, 15h, "Visite des galeries souterraines" par les Amis de la Citadelle

Du vendredi 13 au dimanche 22 juillet, semaine française.

Samedi 14, Gaurain : meeting d'été du Show Band Laurette.

Dimanche 15, Mont Saint-Aubert, "La Fête du Pain"

Dimanche 15, 15h, "A la découverte de l'Art Nouveau" par les Guides de Tournai.

Samedi 21, 12h30, départ de la 1ère étape du Tour de Wallonie cycliste (Tournai-Lessines)

Samedi 21, Grand'Place, Tournai Enchanté, "Podium des jeunes talents", Gad 80 et Lââm.

Samedi 21, Grand'Place, 23h, Feu d'artifice de la Fête Nationale

Samedi 21, Blandain, Fête Nationale, brocante, expo vieilles voitures, apéro concert avec "Combo Jazz", concert "Cova 10" (ska), "Mémorial Elvis Show" et feu d'artifice.

Dimanche 22, 15h, "A la découverte des aménagements du quartier cathédral".

Samedi 28, Esplanade du Conseil de l'Europe, dès 18h, "Tournai Tempo Festival" , Alexandre Deschamps, les Anges Gardiens, La Grande Sophie, Jean Louis Aubert

Dimanche 29, Esplanade du Conseil de l'Europe, dès 18h, "Tournai Tempo Festival", MathéO, Camping Sauvach, Gérald de Palmas, Thomas Dutronc.

Dimanche 29, Ere, "festivités organisées par les Gens d'Ere", Gad 80, Cover Queen, Grand Jojo et Bernard Minet

Les expositions :

L'exposition "101 chefs-d'oeuvre, de Manet à Dürer" qui se tient au Musée des Beaux-Arts est prolongée jusqu'au 30 septembre. 

Celles consacrées à "l'arrivée du Tour de France à Tournai en 1966" et au "Musée du Tour de France" sont accessibles à l'Hôtel de Ville jusqu'au 22 juillet. 

Programme susceptible d'ajouts ou de modifications