21/09/2016

Tournai : les festivités de septembre (3)

Dimanche 11 : les cortèges !

La procession à peine rentrée à la cathédrale, vers 12h45, l'êvêque, Mgr Guy Harpigny, se rendit en cortège de la place de l'Evêché au pied du beffroi. Sur l'estrade, il alla remettre à Rudy Demotte, bourgmestre, les clés de la Ville reçues la veille. Alors que retentissait l'hymne "les Tournaisiens sont là", le premier magistrat de Tournai allait aussitôt transmettre le précieux sésame à Annick Veys, Présidente des Amis de Tournai, la chargeant ainsi, symboliquement, de continuer à animer la ville. 

Malgré qu'un soudain et temporaire petit crachin soit venu semer une certaine inquiétude chez les organisateurs, sur la Grand-Place, il n'y avait déjà plus une place de libre aux terrasses des cafés et des brasseries, beaucoup ayant fait le choix de s'y restaurer afin d'être en première ligne pour le spectacle de l'après-midi. Dès 14h, des harmonies et fanfares régionales occupèrent le kiosque dressé face à la Halle-aux-Draps afin de faire patienter la foule. Pendant ce temps, les rangées de chaises qui ceinturaient le forum tournaisien trouvaient, peu à peu, leurs occupants. 

 

2016.09.11 Cortège le groupe Renaissance (1).jpg

Les groupes Marie de Hongrie de Binche et Charles-Quint de Gand formant le groupe "Renaissance".

2016.09.11 Cortège le groupe Renaissance (3).jpg

Vers 15h, un premier spectacle de qualité sera offert aux spectateurs. Les groupes "Marie de Hongrie" de Binche et "Charles-Quint" de Gand reconstituèrent les somptueuses fêtes qui marquèrent la venue de l'Empereur à Tournai pour un chapitre de la Toison d'Or, en 1531. Malgré une amplification quelque peu faiblarde et quelques spectateurs qui se croyaient encore attablés au restaurant et tenaient salon, les tableaux proposés furent appréciés par une très large majorité de spectateurs.

 

2016.09.11 Cortège le Manège de Blandain.jpg

 

A 16h, venant de la place Crombez et ayant traversé le centre-ville par les rues Royale, de l'Hôpital N.D, de Courtrai, de la Tête d'Argent et Perdue, les cortèges débouchèrent sur la Grand-Place par la rue des Maux, emmenés par les porteurs de bannières du Manège de Blandain. Ce sera alors un tableau haut en couleur et en son qui sera offert aux Tournaisiens : musiques, chars et Géants vont défiler durant plus d'une heure. 

 

 

 

2016.09.11 Cortège le groupe de la garde anglaise.jpg

De la garde anglaise au groupe sud-américain, de la formation musicale de Neufchâtel à la Band'As de Wattrelos, de la gondole vénitienne aux chars du Biscuit, de la Porcelaine ou des Amis de Tournai, tous les groupes composant ce long cortège apportèrent admiration et animation.

2016.09.11 Cortège le groupe Martinique (1).jpg

Le groupe Jamaïque

2016.09.11 Cortège la Gondole.jpg

2016.09.11 Cortège le groupe de Neuchatel.jpg

La formation musicale de Neufchâtel

tournai, cortèges, amis de tournai, cabaret wallon tournaisien, groupe renaissance, géants, chars,

La Band'As de Wattrelos.

2016.09.11 Cortège le char la Soupière.jpg

Le char de la Soupière en hommage à la Porcelaine tournaisienne.

Emmenés par les porteurs tournaisiens de la Compagnie de l'Bancloque ou par ces habitués des rues de la cité des cinq clochers que sont les porteurs athois, les géants tournaisiens dansèrent et virevoltèrent sur des airs régionaux avant d'aller sagement se ranger à l'ombre de Christine de Lalaing, princesse d'Epinoy. Petit gag qui ne passa pas inaperçu, le kiosque ayant été mis à la disposition des harmonies et fanfares, c'est face à la statue de l'héroïne tournaisienne que les autorités communales et leurs invités avaient pris place mais c'est devant la tribune que, par habitude, tous les groupes firent leurs démonstrations. 

2016.09.11 Cortège Reine Tournay et Childéric dansent (2).jpg

Reine Tournay et Childéric dansent.

2016.09.11 Cortège les Géants tournaisiens (2).jpg

Saragos et Châle Vert ont rejoint les croisés Lethalde et Engelbert et le Vendéen.

Le cortège se clôtura par les char de la "Chanson Tournaisienne". Petits Rambiles, Filles Celles picardes et membres de la Royale Compagnie du Cabaret Wallon Tournaisien invitaient, comme chaque année, les spectateurs à reprendre en chœur les "cancheonnes tournisiennes qu'on aime tell'mint bin qu'on in predreot s'n'haleine à canter leu z'orfrains"". Autre petit gag, ce groupe, juché sur la plate-forme d'un très long camion, fut un des rares à vouloir faire le tour complet de l'esplanade. Hélas, bien trop long, le transport resta coincé entre rangées de spectateurs et statue et dut attendre que le public rejoigne le beffroi pour assister au spectacle de Monsieur Zo afin de se tirer de ce mauvais pas !

2016.09.11 Cortège le char de la Chanson tournaisienne (2).jpg

 

2016.09.11 Cortège la distribution des fleurs.jpg

Comme chaque année, le cortège se termina par la traditionnelle distribution des fleurs qui décoraient les différents chars. Un nouveau temps fort de cette journée marquée par la grisaille le matin et le soleil l'après-midi venait de prendre fin. 

Loin de se disperser, le public avait alors rendez-vous au pied du beffroi au sommet duquel les attendaient diverses personnalités. Cela est une autre histoire qui sera racontée dans le prochain article !

photos: S. et R. Van Rompaye-Rauwers.

S.T. septembre 2016

07/09/2016

Tournai : un week-end festif !

Quand le religieux se mêle au profane. 

Les amateurs de folklore en Wallonie Picarde sont vernis, n'ayons pas peur de le proclamer. Attachée à son histoire, cette région présente une diversité de rendez-vous annuels. A moins de cinquante kilomètres à la ronde, ils nous est donné d'assister à de nombreux événements dont certains sont repris au patrimoine de l'Unesco. 

Mons, sa procession de Car d'Or et son combat dit Lumeçon (à la Trinité), Ellezelles et son sabbat des sorcières (fin juin), Ath, son mariage de Gouyasse et son cortège des géants (le dernier week-end d'août), Lessines et son Festin (le premier week-end de septembre), Dottignies et sa fête de la Main (le troisième week-end de septembre), Mouscron et son cortège des Hurlus (le premier week-end d'octobre octobre), Comines et la fête des louches (le second week-end d'octobre), autant d'occasions de se retremper dans cette atmosphère si particulière inscrite dans la mémoire collective des habitants d'une région. 

Ce deuxième week-end de septembre, c'est la ville de Tournai qui est à l'honneur, pour la première fois deux grandes manifestations ont été rassemblées sur la même journée : la procession historique et le cortège des Géants.

Le samedi 10 septembre :

C'est le début de ce week-end appelé : les 400 cloches !

Les festivités débuteront à... Velaines, ce samedi à 7h du matin, par les premiers pas, la naissance du Grand Sonneur et un solide petit déjeuner si nécessaire pour tenir durant une longue journée. A 8h30, départ, par monts et par vaux, de la Grande Marche en direction de la cité des cinq clochers. 

A 16h00, celle-ci sera accueillie en la rue Perdue à Tournai, comme il se doit, à l'angle de la rue des Cloches par le "Grand Raffut". La Grande Marche rejoindra alors la Grand-Place.

Sur le forum tournaisien, une cloche sera remise à Christine de Lalaing par le Grand Sonneur qui n'hésitera pas à faire un câlin à l'héroïne tournaisienne. La Royale Harmonie communale des Sapeurs Pompiers animera, en musique, ce premier moment d'un week-end très riche.

A 18h, en la cathédrale Notre-Dame, sera célébré l'office pontifical par Monseigneur Guy Harpigny, Evêque de Tournai, réhaussé par les chants de la Maîtrise. 

A la fin de celui-ci, à partir du beffroi, le Grand Sonneur, les Géants tournaisiens, les corporations et les autorités communales s'en iront vers la place de l'Evêché remettre les clés de la Ville à l'autorité ecclésiastique alors que Marie-Pontoise et les cloches de la cathédrale entameront leur chant puissant auquel répondra, depuis son beffroi, l'Bancloque. 

A 20h, au Vieux Marché au Poteries se tiendra le "Bal des Géants" avec l'orchestre musette du "Beau Milo", un merveilleux voyage musical dans le Paris des années 1910 à 1950, période durant laquelle le swing manouche a acquis ses lettres de noblesse, des danseurs entraîneront le public qui ne sera pas longtemps hésitant.

Le dimanche 11 septembre :

C'est une journée bien remplie.

tournai, grande procession, cortèges, amis de tournai, Mr. Zo, géants, chars fleuris, grande marche

A 10h, sortie de la Grande Procession historique. Il s'agit de la 924e édition de cette commémoration religieuse établie, en 1090, par l'évêque de Noyon-Tournai, Radbod, afin d'implorer Notre-Dame de mettre fin à l'épidémie de peste (ergotisme du seigle) qui sévissait dans le Tournaisis, la Flandre et le Brabant depuis deux ans et avait fait des milliers de morts.

tournai, grande procession, cortèges, amis de tournai, Mr. Zo, géants, chars fleuris, grande marche

Près de 1.000 participants composeront les septante groupes qui présenteront les statues vénérées à Tournai, les reliquaires, les châsses ou autres croix processionnelles.  

tournai, grande procession, cortèges, amis de tournai, Mr. Zo, géants, chars fleuris, grande marche

A 12h30, retour de la Procession à la cathédrale.

C'est à ce moment que le religieux transmet le flambeau au profane pour continuer à animer les rues de la cité.

A 13h30, à la place de l'Evêché, Mgr Harpigny remet les clés au bourgmestre Rudy Demotte. Les autorités communales se rendent au pied du beffroi pour transmettre les clés de la ville aux Amis de Tournai qui ont alors mission de la divertir. 

De 14h30 à 16h30, sur la Grand-Place, concerts par l'Harmonie de Gaurain-Ramecroix, l'Harmonie de Templeuve et danses par le groupe Renaissance.

tournai, grande procession, cortèges, amis de tournai, Mr. Zo, géants, chars fleuris, grande marche

A 15h00, départ du cortège des Géants, des musiques et chars fleuris à la place Crombez. Celui-ci par la rue Royale, le pont Notre-Dame, la rue de l'Hôpital Notre-Dame, la rue du Curé Notre-Dame, la rue des Courtrai, les Quatre Coins Saint-Jacques, la rue Tête d'Argent, la rue Perdue et la rue des Maux rejoindra le forum vers 16h30. Après le passage des chars fleuris, on assistera à la traditionnelle remise des fleurs au public. 

tournai, grande procession, cortèges, amis de tournai, Mr. Zo, géants, chars fleuris, grande marche

A 18h, "le Coup du Dragon", une création de Mr. Zo, réalisateur tournaisien bien connu en Belgique et à l'étranger, et des Facteurs d'amour, une grande surprise qui devrait ravir le public. Cet évènement sera suivi du "Serment d'el Bancloque" au pied du beffroi qui mettra fin aux festivités tournaisiennes de ce second week-end de septembre. 

Lundi 13 septembre :

tournai, grande procession, cortèges, amis de tournai, Mr. Zo, géants, chars fleuris, grande marche

Dans les rues de la ville, c'est la "Grande Braderie" annuelle des Commerçants. Dès le lever du jour, bonimenteurs, camelots et chineurs occuperont le pavé de la cité, les uns pour vendre une marchandise vraiment "exceptionnelle" (sic), les autres pour réaliser la bonne affaire. Sur l'heure de midi et en soirée, les cafés et restaurants seront, comme chaque année, pris d'assaut et bien souvent, le "moules-frites" accompagné d'une bonne pinte sera le roi de la table. 

S.T. septembre 2016.

11/06/2013

Tournai : Jours de fête et cortèges

Une météo inespérée

Une froidure tenace ne voulait pas nous quitter, elle semblait même définitivement installée, on avait perdu le souvenir d'un ciel bleu, pluies, vent en avaient rendu plus d'un cafardeux. Le thermomètre ne parvenait pas à décoller, il allait bientôt geler en plein mois de juillet, mais on ne devait pas se plaindre dans notre région quand on voyait ailleurs les terribles inondations. 

Tel Zorro combattant le désespoir et la morosité, les Amis de Tournai... sont arrivés et le soleil a brillé pour les traditionnelles fêtes de Tournai. Est-ce là de la chance ou l'effet du hasard ou bien nos Amis ont-il plu à Saint-Médard ? Pour parvenir à vaincre le général Hiver ont-ils rassasié d'oeufs la brave sainte Claire ? Le fait d'avoir mis à l'honneur la place de l'Evêché juste après sa rénovation leur a-t-il fait bénéficier, en haut lieu, d'une protection ? Peu importe, "l'Beon Dieu" était tournaisien, n'en déplaise à nos amis Montois qui se l'approprient généreusement quand leur ducasse bénéficie d'un temps engageant !

Un long héritage

Depuis son origine, au début des années cinquante, on l'appelait la "Journée des Quatre Cortèges" car la cavalcade qui parcourait alors, un dimanche de juin, les rues de la cité se composait d'un cortège folklorique avec ses géants, ses sociétés de musique, ses chars fleuris et sa caravane publicitaire. 

Depuis soixante ans, les Amis de Tournai ont sans cesse innové, ajoutant rapidement une soirée de concerts, le samedi. Ceux-ci trouvaient, chaque année, un nouvel écrin pour les accueillir : la place Crombez, les quais, la place Reine Astrid, le séminaire de Choiseul...

Il y eut ensuite les grands évènements comme les parades de musiques militaires belges et étrangères, le dimanche matin, sur la Grand-Place, la venue des "Comédians de Barcelone", démons et dragons envahissant les rues de Tournai durant une mémorable retraite aux flambeaux, il y eut l'Histoire avec la présentation des bannières des corporations, il y eut la reconstitution historique sur la place de Lille, il y eut, il y eut tant de choses et également de somptueux spectacles pyrotechniques et musicaux.

Cette année, sans totalement rompre avec la tradition, les amis de Tournai ont quelque peu bouleversé l'habituel programme. L'affiche le proclamait, désormais les journées de juin allaient s'appeler "Tournai en Fête et ses cortèges". 

Une soirée musicale et estivale

Samedi soir, la place de l'Evêché rénovée servait de cadre somptueux à deux grands concerts. Tout d'abord celui donné par "l'Orchestre à vent du conservatoire de Tournai" sous la direction de Daniel Buron, professeur de trompette, un ensemble d'une septantaine de musiciens, étudiants et anciens unis par l'amour de la musique, abordant tant le répertoire classique que le moderne, touchant aussi bien le coeur des mélomanes avertis que celui des jeunes assoiffés de rythme. Ensuite, il y eut l'ensemble professionnel de la "Musique Royale de la Marine" sous la direction de Norbert Nosy, trente musiciens exceptionnels spécialisés dans la musique de jazz. Trois heures de pur bonheur !

Les spectateurs rejoignirent ensuite la Grand-Place pour le spectacle pyrotechnique et musical.

Une grasse matinée

Il n'était pas loin de minuit quand se termina cette soirée de festivités et la nuit fut courte pour les Tournaisiens et leurs invités car le programme du lendemain était si chargé qu'il débuta dès 9 h 30 par la remise des clés de la Ville aux Amis de Tournai des mains du bourgmestre Rudy Demotte, vieille tradition remise au goût du jour, il y a quelques années. Par ce geste symbolique, le premier magistrat de la Ville donne aux organisateurs tous les pouvoirs pour animer la cité des cinq clochers. La "Royale Harmonie des Volontaires Pompiers Tournaisiens" faisait son entrée sur le forum tournaisien juste avant que les porteurs de géants prêtent le serment de l'Bancloque. Avant le départ des Chevaliers de la Tour, de rouge et de blanc vêtus, pour la tenue en l'Hôtel de Ville de leur 60e concile, un ensemble écossais (venu d'Anvers) "The Borderline Pipes and Drums" tenta de réveiller une Grand'Place où malheureusement les chaises vides étaient plus nombreuses que celles occupées. Beaucoup avaient probablement prolongé la soirée de la veille et faisaient encore une grasse matinée.  

L'heure des ambassadeurs

En présence des confréries amies, "l'Ordre de Marie de Hongrie" de Binche et la "Confrérie des Chevaliers de la Tour de Saint-Amand-les Eaux" (F), dans le salon de la Reine de l'Hôtel de Ville, treize nouveaux chevaliers furent intronisés en cette année 2013 parmi lesquels Sylvain Berger, consul général de France en Belgique, Alfred Gadenne, bourgmestre de Mouscron, Louis Donat Casterman, administrateur de l'asbl Pasquier Grenier et Marjorie Bonnet, "Madame Carnaval". Lors de l'intronisation dans la confrérie des Chevaliers de la Tour, à chacun d'eux charge est donnée de continuer à servir Tournai, de porter le renom de la ville bien au-delà de ses frontières et d'être présent lors des prochains conciles. 

Sur un pas de porte ou sur la Grand'Place.

Alors que la Brass Band d'Hérinnes, ensemble musical régional dont la réputation n'est plus à faire, sous la direction d'Edouard Elekan, Tournaisien d'adoption, enchantait les nombreux spectateurs ayant pris possession des chaises ceinturant la Grand-Place, de très nombreux badauds se sont massés dans les rues, aux terrasses des cafés, sur le pas de leur porte afin d'assister au passage du cortège dans sa longue remontée vers le forum. Les géants tournaisiens et leurs suites, les bandas, la fanfare de Huissignies et ses majorettes et les chars fleuris défilèront ainsi une heure durant à la grande joie des enfants, peut-être un peu déçus de ne pouvoir faire l'habituelle chasse aux gadgets de la caravane publicitaire, celle-ci étant absente désormais. Pour beaucoup ce fut néanmoins une mesure admirable, l'air de nos rues désertées par les véhicules, devenant plus respirable. 

Personnellement, je préfère aller à la rencontre des géants alignés dans la rue de la Justice. Se réveillant d'un long sommeil, immobiles, hautains, regardant au loin, ils attendent religieusement le signal du départ. Dans quelques instants, épris de liberté, il partiront, danseront, tourneront aux sons des bandas, ivres de bonheur, profitant dans une longue année, de ces quelques heures. Pour mieux les inspecter, comme dirait Alain Souchon, je me suis laissé aller à un jeu de dupes, de Christine de Lallaing regarder sous la jupe, pour découvrir cet espace, relativement petit, réservé aux porteurs qui lui donne vie. "Cela vous arrive régulièrement ce genre de comportement" m'a dit un porteur en souriant. 

Une chute spectaculaire.  

L'édition 2013 restera dans les annales, à cause d'un incident peu banal, notre brave Jean Noté, a, comme nous tous, souffert des mauvais pavés de Tournai, une roue s'est coincée pas loin d'une bordure et le géant s'est rapidement retrouvé en mauvaise "posture", déséquilibré, de toute sa hauteur, sur la chaussée, il s'est fracassé. Le diagnostic fut vite posé, fracture ouverte de la face et pommettes enfoncées. Sur la pointe des pieds, il s'est retiré et s'il veut encore sortir dans les prochaines années, il devra être opéré. Souhaitons à ce populaire géant du quartier Sainte-Magritte un prompt et complet rétablissement. J'ai appris que pour un lifting pareil, le géant n'avait pas de mutuelle, dans ces circonstances, si vous voulez l'aider, n'hésitez pas à prendre contact avec les Amis de Tournai (voir leur blog en référence dans la colonne de droite)

Une dernière fois, sur la place, en début de soirée, les chars sont revenus pour être dépouillés. Annuellement, pour ces centaines de mains tendues, ces quelques fleurs deviennent un porte-bonheur, un bref souvenir qui fanera en quelques heures, eh oui, à Tournai aussi "ch'est fiête et ch'est ein peu comme au Doudou d'Mons où on arrache les poils de l'queue de l'bîete" !

La journée pouvait se terminer, en musique et en beauté, car avec la douceur et le soleil retrouvé, aux sons des bandas, on se serait vraiment cru au Pays Basque.

(S.T. juin 2013)

  

29/05/2013

Tournai : les festivités de juin

Voici un programme où les festivités extérieures sont désormais majoritaires, il y a donc lieu d'espérer que le beau temps s'installe enfin au-dessus des cinq clochers. De plus, en ce qui concerne le week-end des 8 et 9 juin, il vous faudra disposer d'un don d'ubiguité pour pouvoir assister aux différentes affiches présentées.

Samedi 1 et dimanche 2, Marquain, "Auto-cross", Endurance et Sprint.

Samedi 1, école Saint-Michel, dès 8h, "Brocante" et possibilité de petite restauration. 

Samedi 1, Mont Saint-Aubert, salle paroissiale, 20h, séance de cabaret exceptionnelle par "la Royale Compagnie du Cabaret Wallon Tournaisien".

Samedi 1 et dimanche 2, Tournai, "Circuit des églises historiques de Tournai", visite organisée par l'association des Guides de Tournai en collaboration avec les fabriques d'églises de Saint-Quentin et de Saint-Jacques.

Dimanche 2, Vieux Marché aux Poteries, "le petit Montmartre", présence d'artistes de tous les horizons dans un échange avec les Tournaisiens et les touristes.

Dimanche 2, départ de la Halle-aux-Draps, visite sur le thème "Guy de Brès et le Protestantisme" organisée par l'association des Guides de Tournai.

Vendredi 7, Mourcourt, 17h, "Si Mourcourt m'était conté", balade à la découverte du village, exposition de photos, tombola et possibilité de drink pour les participants. 

Samedi 8, Blandain, "Jardin ouvert du château de Lassus", visite organisée dans le cadre des journées "Jardins ouverts en Belgique".

Samedi 8, salle La Fenêtre, 20h, tour de chant des "Encuicuineuses".

Samedi 8 juin, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 20h : "Impro Justitia" avec Bruno Coppens.

Samedi 8 et dimanche 9, hall de la Maison des Sports, Coupe de Belgique de Handball, "Final Four" (Dames et Messieurs). 

Samedi 8, place de l'Evêché, 19h30 : "Tournai en fête et ses cortèges", concerts avec l'Orchestre à Vent du Conservatoire et la Musique Royale de la Marine, 23h, Grand'Place : spectacle Pyrotechnique et Musical.

Dimanche 9, 10h, entrée principale du cimetière du Sud, "Visite de la morgue du cimetière de Tournai : un musée de poche" en compagnie de Jacky Legge, conservateur des cimetières tournaisiens. 

Dimanche 9, Grand'Place "Tournai en fête et ses cortèges", 9h30, remise des clés, lever des couleurs avec la Royale Harmonie des Volontaires Pompiers, prestation de serment des porteurs de géants, 11h, parade par The Borderline Pipes and Drums B Pipe, Hôtel de Ville, 12h, 60e Concile des Chevaliers de la Tour, Grand'Place, 15h15, concert du Brass Band d'Herinnes, 16 h : cortèges en ville des géants et leurs suites, de bandas et corso fleuri, défilé sur la Grand'Place avec rondeau final. 

Jeudi 13, Hôtel de Ville, salon de la Reine, 18h30, "La maladie d'Alzheimer", conférence par le Docteur Pierre Denayer, neurologue au CHWAPi dans le cadre du cycle des "Conférences Santé 2013".

Du vendredi 14 au dimanche 16, Thimougies, 33e édition d'Arts Thimougies, soirée country le vendredi, foire artisanale et des saveurs du terroir, biennale des épouvantails, festivités diverses, corso fleuri, tour de chant de Jean Claude Coulon, spectacle pyrotechnique par la "Compagnie des Etoiles Filantes".

Du vendredi 14 au dimanche 16 juin, Tournai-Expo, de 10 à 20 "Village provencal" et son marché, une quarantaine de producteurs et d'artisans venus vous faire découvrir le pays des cigales. 

Vendredi 14 juin, Maison de la Culture, salle Jean Noté, 20h :"Fanafro, danses du monde". 

Samedi 15, salle La Fenêtre, 20h, rencontre d'improvisation Belgique-Canada

Vendredi 21, en soirée, salle La Fenêtre et dans le centre-ville : "Fête de la Musique", concerts gratuits sur podiums, dans les cafés, sur les places, le long de l'Escaut... 

Samedi 22, Froyennes, Ecole du Saulchoir, "Bourse aux jouets, puériculture et vêtements d'enfants", animation musicale par les "Sourds y dansent".

Du vendredi 28 au dimanche 30, place Paul Emile Janson, festivités diverses dans le cadre de "l'inauguration du nouveau centre de Tourisme" et "Grande Bazarderie" dans le centre de la ville. 


Expositions :


jusqu'au 2 juin, Rasson Art Gallery, "Urban feeling".

Jusqu'au 8 juin, centre commercial les Bastions, "exposition BD", animations diverses, dédicaces d'auteurs. 

Jusqu'au 9 juin, Maison de la Culture, expositions des photos d'Alain Bryers, "My Sweet Caravan".

à partir du 14 juin, Rasson Art Gallery, les oeuvres de "Cédric Bouteiller".

Jusqu'au 16 juin, Galerie Quai Notre-Dame, 34, "In Occùrsus", sculptures de Samuël Coinne et Nicolas Gaillardon. 

Jusqu'au 24 juin, Musée de la Tapisserie et des Arts du Tissu (Tamat), "Homemade/Handmade", un exposition de design vestimentaire autour du lin par des créateurs québecquois, français et belges. 

jusqu'au 21 juillet, Musée des Beaux-Arts, "La Beauté sauvera le Monde", une centaine d'oeuvres du Gréco, de Friedrich, Monet, Seurat, Van Gogh, Balla...

Jusqu'au 3 août, Maison de la Culture, "exposition des oeuvres du prix Artistique 2013 de la Ville de Tournai".

Jusqu'au 30 août, Centre de la Marionnette -Musée des Arts de la Marionnettes : "Marionnettes de films d'animation". 

Jusqu'au 1er septembre, Musée d'Histoire Naturelle, "Des Serpents et des Hommes", tout découvrir sur ces reptiles qui inspirent crainte et peurs irraisonnées.

Jusqu'au 30 septembre, Musée d'Archéologie, "Helkijn, château-fort et résidence des Evêques de Tournai".

Ce programme est susceptible de modifications ou d'ajouts.

(S.T. Mai 2013)

 

09/06/2008

Tournai : Quatre cortèges sous le soleil

En Hainaut, on a coutume de dire, lorsque le "doudou" se déroule sous le soleil à Mons que "l' bon Dieu est montois". A Tournai lors d'une communion, d'un mariage ou de festivités, la coutume veut que, pour s'assurer du bon temps, on aille "porter des oeufs à Sainte Claire". "L'beon dieu i-éteot seûr'mint tournisien" hier et Ste Claire avait probablement reçu de pleines douzaines d'oeufs, car après quatre journées d'un temps exécrable et bien trop frais, le soleil a brillé de mille feux sur la cité des cinq clochers pour la journée des "Quatre Cortèges" organisée par les Amis de Tournai.

Ainsi groupe de cornemuses, danseurs Sud Américains, ballet du Zimbabwe, mais aussi "échasseurs de Namur", fanfare et les couples de danse d'Aubel, lanceurs de drapeaux de Flandres, fanfare à cheval et majorettes ont précédé le cortège des Géants de Tournai et les chars fleuris. Un nouveau groupe a fait son apparition, celui des corporations entourant leurs drapeaux mais aussi le groupe des porteurs de géants de Tournai entouré de leurs amis d'Ath, capitale mondiale de "la spécialité". Un groupe musical dirigé par Christian Chuffart anima le passage des "postures" sur la Grand'Place et l'orchestre de jazz du Conservatoire prolongea l'après-midi. D'autres blogs vous présenteront des photos ou vidéos de cette journée de fête (Véronique, les 3 J de Tournai...), n'hésitez pas à leur rendre visite.. Les Amis de Tournai ont gagné un nouveau pari, celui d'animer la ville et, par même occasion, faire vivre le secteur Horéca local en ce jour de fête des pères.

07:07 Écrit par l'Optimiste dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : tournai, corteges, geants, soleil, amis de tournai |