10/02/2009

Tournai : l'année 1989 sous la loupe (3)

Dans le domaine culturel l'offre sera encore très variée en cette année 1989. Celle-ci débute le lundi 12 janvier, la Maison de la Culture accueille une formation de variétés connue non seulement dans la région mais aussi sur la côte belge, au Grand'Duché de Luxembourg, en Allemagne et en France où elle se produit chaque année : le Brass Band d'Hérinnes est en concert sous la direction d'Edouard Elekan. Au cours de cette prestation, le chef cèdera le pupitre à son invité d'honneur, le compositeur et arrangeur allemand Hans Kolditz avec lequel il a tissé d'étroits liens d'amitié. Le 18 janvier les tournaisiens peuvent applaudir "La chute" d'Albert Camus avec Ronald Guttman dans une mise en scène de Paul Andrieu. Le 20 janvier, autre concert en la Maison de laCulture, celui du Nouvel Orchestre de Chambre de Belgique avec en soliste la violoniste Véronique Bogaerts. Changement de style et de public, le 22 janvier, puisque la scène de la salle Jean Noté accueille le chanteur belge Pierre Rapsat dans son nouveau spectacle "Que tout recommence". Les 26 et 27 janvier, représentations de "L'Histoire du Soldat" par le théâtre du Campagnol, sur une musique de Stavinski, cette pièce est jouée dans le cadre du Xe anniversaire du Kiwanis Club de Tournai. Le jeudi 2 février, le Roy Hart Théatre joue "Moby Dick" Le 14 février, Pauline Julien et Anne Sylvestre présentent leur spectacle "Gémeaux Croisés" et le lundi 20 février, représentation d'Oncle Vania de Tchékov, voilà un début d'année où la variété est au rendez-vous.

Et le mois de mars commence par un autre spectacle de qualité, "Alhucina" par le Cuadra de Séville. Le lundi 13 mars, le Théâtre National de Belgique présente la pièce d'Henri Bauchon, "Gengis Khan". Si ce troisième mois de l'année ramène le printemps, il voit également le retour de la "Piste aux Espoirs", le Festival international de Cirque Amateur créé l'année précédente. La première organisation a été parfaite, aussi la nouvelle s'est-elle répandue aux quatre coins de l'Europe et pour cette édition 1989 pas moins de 42 numéros sont inscrits au programme. Les artistes viennent d'Allemagne, de France, de Hollande, d'Italie, de Hongrie, d'URSS et de Belgique. Sept écoles de cirque y sont représentées, une huitième portera les couleurs locales, celle du cirque de la rue des Campeaux qui deviendra par la suite "Môme Circus". Devenu entretemps directeur du festival de Monaco, le Tournaisien Patrick Hourdequin assure la présidence du jury. C'est le cirque Plume qui prête son chapiteau à l'organisation de l'édition 89. Pendant cette période, il présente également son propre spectacle emprunt de magie et de poésie. Un seul petit regret pour les inconditionnels du festival, si le chapiteau d'Annie Fratellini pouvait offrir 1.100 places, celui du cirque Plume est plus petit et n'en offre que 750. Il va falloir refuser du monde ! C'est un numéro de voltige en solo présenté par des élèves du cirque de Moscou qui enlève le trophée devant un autre russe, équilibriste sur table et l'Impasse des Loubards, cirque de rue belge. Au cours de ce festival, les Tournaisiens n'ont d'yeux que pour leur représentant local, un jeune espoir, Benoit Devos et son partenaire Alban Boitteaux, tous les deux issus du cirque des Campeaux.

Le mois d'avril ramènera, lui, le cycle de conférences "Tournai, Au Fil du Temps" qui fête son lustre. Le but de cette organisation est double : permettre aux Tournaisiens amoureux de leur cité de rencontrer les meilleurs conférenciers présentant des sujets (art, tradition, folklore, histoire) mais aussi venir en aide financièrement à une institution tournaisienne accueillant des jeunes handicapés physiques ou mentaux, le Saulchoir. Lors de cette édition 89, Serge le Bailly de Tilleghem entretient son auditoire sur "Louis Pion, artiste tournaisien trop modeste" et le professeur Robert Sevrin parle des "Relations de Tournai avec la dynastie des Capétiens".... Nous vous donnons rendez-vous dans le prochain article pour l'anlyse de la seconde partie de cette année culturelle...