12/07/2008

Tournai : l'année 1967 sous la loupe (4)

Nous clôturons la rétrospective de l'année 1967 à Tournai en évoquant les principaux évènements sportifs. Au mois de mars, les nageurs Roselyne Larsy et Jacques Henrard sont décorés de la médaille de bronze du Mérite Sportif Tournaisien. Jacques Henrard pulvérise, au cours de cette année, le record de Belgique du 1.500 mètres et s'approprie également celui du 400 m nage libre. Roselyne Larsy espère secrètement être sélectionnée pour les J.O qui auront lieu l'année suivante.

Le dimanche 23 avril, la rencontre qui oppose le Racing de Tournai à Courtrai Sport se termine sur le score de 2-0. Près de 6.000 personnes avaient rejoint le stade de l'Avenue de Maire, la victoire assure les tournaisiens d'être les vainqueurs de leur série de Division 3 Nationale. Le Racing avait aligné : Liénart, Dekleermaecker, Van Poelvoorde, Rouneau, Liégeois, Baert, Debaisieux, Debaeck, Da Silva, Foda et Vanginderachter et durant la saison, Dumortier, Collie, Ponthieu, Delfosse, Pompeu, Decaluwé, Leroy, Grard et Vandevyver avaient également participé à l'une ou l'autre rencontre. Les "Rats" terminent devant Zottegem, Lauwe, le CS Brugeois et Alost. Lors du match qui les oppose au vainqueur de l'autre série , le RC Tirlemont ils réalisent le nul en déplacement (2-2) mais s'imposent (4-2) à domicilie, ils sont donc les champions de Division 3 et évolueront la saison suivante en seconde Division. L'Union réalise également un excellent championnat en Promotion terminant, comme deux ans auparavant, seconde derrière Audenaerde mais devant Menin, le CS Ypres et Izegem. Le dimanche 19 octobre, en 1/16è de finale de la Coupe de Belgique, le club Rouge et Vert reçoit la prestigieuse équipe du Lierse SK évoluant en Division 1 Nationale. Face aux Baeten, Willems, Michielsens, Olieslagers, Zorgvliet (excellent joueur d'origine surinamienne), Vermeyen... les Unionistes s'inclinent sur le score de 2-0, tout à l'honneur des Hernandez, Bouton, Declercq, Hernoë, Marissal, Deneubourg, Huez, Procureur, Fontaine, Guelton et Style soit une équipe 100% régionale. A cette époque, on avait la volonté ou on était capable de découvrir et faire murir des talents tournaisiens ou des environs.

En mai, la salle Provence organise une réunion Franco-Belge de boxe. Les boxeurs belges l'emportent par 9 victoires à 1 face aux sportifs d'outre Quiévrain. Dans sa catégorie des "Plumes", le tournaisien Jérome Deneubourg remporte son combat face au Français de la ligue des Flandres, Mario Russomano. Quelques mois plus tard, Jérome Deneubourg passera professionnel. Le sport tournaisien en fête, c'était il y a 41 ans. A partir de cette semaine, nous entamerons une série consacrée à "Tournai sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle". Une façon de nous rappeler sans devoir consulter la météo que ce sont les vacances !

04/07/2008

Tournai : l'année 1966 sous la loupe (3)

Le moins qu'on puisse dire c'est que les amateurs de sport ont été particulièrement à la fête en cette année 1966 à Tournai. En football, tout d'abord, les deux clubs tournaisiens réalisent un excellent parcours. Le Racing termine 3ème du championnat de Division 3 remporté par Beveren devant le S.K Roulers, Zwevegem, Zottegem et Mouscron suivent les Rats. L'Union termine 6ème du championnat de Promotion dont le titre est enlevé par Alost devant Audenaerde. Quelques semaines plus tard, lors de l'annuel derby amical, disputé sur le stade de l'Avenue de Maire, les Unionistes l'emportent sur le même score que lors de la précédente édition 2-4. Si les Rouge et Vert avaient aligné l'équipe ayant participé au championnat, les Jaune et Noir avaient testé des joueurs susceptibles de les renforcer la saison suivante : Jan Vanden Nieuwenhuyze ayant évolué au Beerschot, Michel Leroy d'Anderlecht et Van Leenberghe d'Opwijk.

Le "Courrier de l'Escaut", le plus vieux journal de Belgique, toujours édité à l'époque à Tournai avant d'être repris par le groupe "Vers l'Avenir", reçoit la visite inattendue de l'équipe de France de football. Michel Watteau, Kocic, Jean Claude Piumi, Provelli, Roger Lemerre, entre autres, assistèrent à la confection du journal. Le mercredi 26 septembre, une rencontre internationale voit le Racing White battre le Racing Paris Sedan sur la marque de 4-3 au stade de l'avenue de Maire.

Evènement exceptionnel du 2 au 5 juin 1966, en la Halle-aux-Draps, le championnat d'Europe de billard (cadre 71/2). C'est le champion de l'époque, le belge Raymond Ceulemans qui s'impose devant le français Marty, tandis que l'allemand Spielmann bat le record d'Europe de série (279) en contraignant le futur champion au martch nul. L'organisation parfaite et le succès populaire laisse augurer la tenue future d'un championnat du monde à l'ombre des cinq clochers.

Nouvel evènement le mercredi 22 juin, le "Tour de France" fait étape à Tournai. La victoire est remportée au sprint par Guido Reybroeck qui deviendra par la suite champion de Belgique, Rudi Altig conserve le maillot jaune conquis la veille lors de la première étape. Le lendemain matin, les Hollandais de "Televizier" remportent l'épreuve contre la montre par équipe avant que le coureurs ne quittent la cité scaldéenne pour Dunkerque. Sur la plaine des Manoeuvres, le Podium d'Europe 1 attire des milliers de spectateurs venus applaudir les Haricots Rouges, Frank Fernandel et Annie Cordy.

Deux nageurs tournaisiens font également parler d'eux : Roseline Larsy et Jacques Henrard affiliés au Cercle de Natation de Tournai participent au Tournoi des 6 Nations à Oslo où Jacques Henrard bat deux records nationaux. Notons encore en boxe, le titre de champion de Belgique conquis par Germain Carpentier et les excellents combats livrés par Jerome Deneubourg, tous les deux affiliés à l'Esquive Boxing Club Tournai. L'année 1966 se termine, la première décade de décembre est à ce point pluvieuse que les champs gorgés d'eau ne peuvent plus absorber une seule goutte de pluie et vers le 10 décembre, les inondations se déclenchent. Le village d'Ere, aux portes de Tournai, est envahi par les eaux, de la rue de Willemeau au Hameau de Barges, la route disparaît sous quelques dizaines de centimètres d'eau, une cinquantaine de maisons sont isolées. A Tournai, le Chemin d'En Bas, en cours de réfection, se transforme en un étang. A Kain, c'est la "Melle" qui sort de son lit et recouvre d'eau les alentours de la ferme Delgueule, du Collège et du Pont Rouge. A Rumillies, à la Verte Feuille, la circulation est impossible sur la chaussée de Frasnes, là aussi le rieu épris de liberté s'étale sur plusieurs centaines de mètres. Il faudra attendre le 16 décembre pour voir s'amorcer la décrue et chuter les températures...

(sources : presse locale et notes personnelles)