22/10/2008

Tournai : Le mémorial aux pilotes disparus

Mr. Jacques De Ceuninck a fait toute sa carrière à la police de Tournai. Une fois le temps de la retraite arrivé, il a pu se consacrer à sa passion, la recherche des avions disparus dans les environs de Tournai lors de la seconde guerre mondiale. Parcourant archives, arpentant cimetières militaires en y photographiant de nombreuses tombes, se rendant sur les nombreux lieux présumés d'écrasement d'avions, prenant de nombreux contacts avec les autorités militaires alliées afin de retrouver d'éventuels survivants de cette époque, il a, en 2005, publié un livre au titre évocateur "Bob, Chuck et les autres".

En mai de la même année, ses recherches lui ont permis de retrouver la trace de Lyle Graesser, l'opérateur-radio d'un bombardier qui s'était écrasé à Kain et il l'invita à Tournai. Accompagnés de journalistes locaux et de No Télé, ils ont alors refait le trajet reliant les différents points d'atterrissage des aviateurs et le lieu de l'écrasement dans la propriété actuelle d'un médecin pédiatre à la rue de l'Eglise à Kain. De cette rencontre allait germer un projet, créer un mémorial aux courageux aviateurs.

Jacques De Ceuninck entra en contact durant l'année 2006 avec le Bourgmestre et le Collège Communal de l'époque. Lentement l'idée prit forme d'ériger un monument face à l'église de Kain la Tombe, à la gauche de la façade, le Collège émit un accord favorable et le mémorial de métal et de pierre, de près de 1m80 de haut, fut entièrement réalisé pour sa conception, sa fabrication et son édification par les services communaux de la Ville de Tournai. Le 22 mai 2008 à 10h30, il était inauguré par les autorités communales, des représentants des forces alliées et des membres des associations patriotiques. Il commémore la chute du bombardier B17-G le 28 janvier 1945. Il y a 63 ans déjà !

Dans le prochain article, nous publierons un résumé succint de cette journée qui vit le jeune pilote Robert "Bob" Mercer se sacrifier aux commandes de son avion... Une histoire en guise d'hommage à ces héros peu connus ou même parfois oubliés par la population tournaisienne.

09:45 Écrit par l'Optimiste dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tournai, robert mercer, bombardier b17-g, kain la tombe |