12/01/2008

Tournai : les jeux populaires (8)

Qui n'a jamais joué au billard ? De nombreux cafés de la cité des cinq clochers en possèdent un exemplaire qui rivalise avec le jeu de fer. Tournai est d'ailleurs au sein d'une région mondialement connue par les amateurs et les professionnels de ce jeu grâce aux usines Saluc à Callenelle, fabrique de boules de billard exportées aux quatre coins de la planète.

De nombreuses finales de championnats du monde ou d'Europe se sont déroulées par le passé dans la Halle-aux-Draps, au temps où Roger Delmotte était membre de la Fédération de billard. C'était la grande époque de Raymond Ceulemans. Le billard dont nous vous parlons aujourd'hui n'est pas le jeu américain aux nombreuses boules multicolores et numérotées, ni celui retransmis régulièrement sur les antennes de la BBC mais bien le "billard à bouchons".

Beaucoup de personnes ignorent que son créateur, Aristide Faidherbe, est né à Tournai en 1865 et que c'est dans son atelier de menuiserie de la rue de la Culture qu'il eut l'idée, dans les années trente, de fabriquer ce billard auquel on joignit son nom, le "billard Faidherbe". Sa surface était de 115 cm en longueur sur 65 cm de largeur, la table au tapis vert se trouvait à 84 cm du sol, il se jouait avec 9 billes rouges de 4 cm de diamètre et une bille jaune qu'on plaçait au centre et qui était la dernière à être jouée. Aristide Faidherbe quitta Tournai durant la seconde guerre mondiale et se réfugia dans le village de Taintignies, voisin de Rumes, à une dizaine de kilomètres de son ancien atelier, village natal de son épouse Marguerite Masquelier. Là, aidé d'un autre menuisier, il continua sa fabrication de billards jusqu'à l'aube des années cinquante.

Brave homme, bon ouvrier, inventeur modeste, il n'a jamais songé à déposer un brevet pour son invention. D'autres se sont probablement inspirés de sa création et les billards que nous découvrons maintenant sont des "copies" légèrement modifiées, totalement légales, puisque le billard à bouchons de Mr Faidherbe n'avait pas été breveté. Lors d'une partie de billard, au moment où les boules tombent dans le bac en bois, après avoir rempli le monnayeur, peu de personnes savent que c'est à un tournaisien qu'ils doivent ce moment de distraction, toujours agrémenté "d'eine beonne crasse pinte" !

16:41 Écrit par l'Optimiste dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : tournai, billard a bouchons, billard faidherbe |