11/07/2008

Tournai : l'année 1967 sous la loupe (3)

L'année 1967 sera, une nouvelle fois, une année très riche sur le plan culturel et des distractions à Tournai. Le 6 janvier, la Halle-aux-Draps est comble pour accueillir Jacques Morel et Blanchette Brunoy dans la pièce de Marcel Achard, "Patate". Une autre oeuvre théâtrale présentée durant le mois de janvier, "Le Fil rouge" avec Roger Dutoit, Gisèle Brieux, Colette Emmanuelle... est boudée par le public. Ce n'est pas la qualité de la pièce, ni celle de ses interprètes qui est à l'origine de ce manque de public, mais la neige et les routes verglacées qui ont probablement retenu chez eux les spectateurs. Le 6 février, invités pour le Gala de la Pouponnière, "Les Cosaques du Don" dirigés par Serge Jarof émerveillent les très nombreux spectateurs de leurs chants issus de la Russie éternelle. Le 15 février, Salvatore Adamo chante pour le Nijoli devant un public chaleureux. La presse titre " les Tournaisiens de la Halle-aux-Draps étaient plus chauds que les Parisiens de l'Olympia !". Ayant accompli des études à Ramegnies-Chin, le chanteur originaire de Jemappes, est toujours un peu chez lui dans la cité de Clovis.

Dans le courant du mois de mars, deux artistes tournaisiens sont honorés par l'administration communale. La médaille de la Ville de Tournai est remise à Christian Chuffart, trompettiste et à Mme Lingier-Pipart, violoncelliste qui se sont distingués au concours nationale "Pro Civitate". Le jeudi 1 juin, le cirque Toni Boltini revient à Tournai pour y présenter le "Cirque d'Etat de Hongrie". Lors des deux représentations pas moins de 9.000 spectateurs assistent à des numéros extraordinaires de ces artistes des pays de l'Est. Après une excellente "Journée des Quatre Cortèges" des Amis de Tournai, pour relancer la "Fête de la Bière", certains ont décidé de la déplacer au dernier week-end de juin. Hélas, des conditions atmosphériques déplorables (pluies, tempête, orages) auront raison des plus ardents admirateurs de Gambrinus. Une nouvelle édition programmée à la date habituelle, en septembre, ne connaîtra pas plus de succès.

Et la saison culturelle reprend après les vacances. Le jeudi 4 octobre, dans le cadre de l'annuel Festival International musical du Hainaut, la pianiste autrichienne Ingrid Haebler donne un récital consacré à Mozart, accompagnée par l'Orchestre de Chambre de la R.T.B. sous la direction d'Edgard Donneux. Une semaine plus tard, le 10 octobre, Ernest Ansermet dirige l'Orchestre nationale de Belgique accompagnant le pianiste allemand Hans Richter dans des oeuvres de Beethoven. Le mois d'octobre 1967 restera à jamais gravé dans la mémoire des mélomanes puisque le 20, à nouveau dans le cadre du Festival du Hainaut, le pianiste hongrois Tomas Vasany donne un récital en la Halle-aux-Draps et le 5 novembre, un monument de la musique sacrée, "La Missa Solemnis" de Beethoven est interprété en la cathédrale Notre-Dame par la chorale Elisabeth Brasseur de Paris, l'Orchestre philharmonique d'Anvers, des solistes venus du théâtre de la Monnaie et de l'Opéra Royal d'Anvers sous la direction d'André Vandernoot.

L'année 1967 sera également marquée par la conquête du titre de champion d'Europe d'accordéon remporté, à Tilburg, par le jeune Jean Pierre Puddu (9ans). Il y avait longtemps qu'on avait parlé de l'école d'accordéon de Tournai ! L'année se termine par la représentation de trois comédies. En novembre, Anne Marie Carrière et le Centre culturel d'Uccle présentent "J'y suis, j'y reste", une pièce immortalisée par la série "Au théâtre, ce soir" de Pierre Sabbagh. Le 4 décembre, Christiane Lenain et Jacques Lippe triomphent dans ce chef d'oeuvre de l'humour bruxellois qu'est "le Mariage de Mademoiselle Beulemans" et Jacques Morel qui avait ouvert l'année théâtrale revient en compagnie de Dominique Paturel dans "les Vignes du Seigneur". Il y en avait vraiment eu pour tous les goûts durant ces douze mois à Tournai. Dans le prochain article, nous parlerons de l'actualité sportive !

09:57 Écrit par l'Optimiste dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mozart, tournai, theatre, cirque, beethoven |