31/07/2013

Tournai : l'année 2006 sous la loupe (4)

Nous voici arrivés à la veille du dernier trimestre de l'année 2006.

Octobre.  

Le dimanche 1er octobre, les passionnés de cyclisme se sont rassemblés à la rue de la Wallonie où est jugée l'arrivée de la dernière étape du circuit Franco-Belge. Celle-ci est remportée, au sprint, par le coureur allemand Heinrich Haussler qui devance Mark Renshaw. Au classement final, c'est notre compatriote Kevin Van Impe de l'équipe Quick-Step qui l'emporte devant Danilo Hondo et Olivier Kaisen. Après la cérémonie protocolaire de remise des divers maillots, le podium des variétés, installé sur la Grand-Place toute proche, accueille les anciens élèves de la "Star Ac'5", Pierre, Alexia et Maud.

Le lendemain, le lundi 2 octobre, les premiers coups de pioche sont donnés par l'entreprise Dherte sur le site de l'ancienne caserne des pompiers de la rue Perdue. Le bâtiment principal sera transformé et accueillera au rez-de-chaussée les bureaux de l'organisme financier voisin et à l'étage des appartements tandis que sur le parking arrière, situé à la rue des Bouchers Saint-Jacques, un bâtiment comprenant 26 appartements sociaux sera édifié par le Logis Tournaisien. Une façon de développer la mixité sociale au coeur de la cité.

Le dimanche 8 octobre, les Tournaisiens sont appelés aux urnes pour élire ceux qui dirigeront la ville durant les six années à venir. Les résultats n'apportent aucune surprise, on constate une étonnante stabilité dans les chiffres. Toutefois, une analyse plus approfondie démontre que Marie-Christine Marghem a récolté plus de voix que le bourgmestre sortant Christian Massy. Tout laisse augurer d'une reconduction de la majorité sortante, Parti Socialiste-Mouvement Réformateur. Le PS a obtenu 19 sièges, un de moins que lors des élections de 2000, le MR, 10 soit un de plus qu'en 2000, le CDH, 7 sièges et Ecolo 4 sièges ont obtenu le même nombre de sièges. Ce qu'on va appeler un psychodrame politique se joue néanmoins au siège du MR. Une rivalité interne amène des tergiversations quant au positionnement du parti. Profitant de ces hésitations, le PS de Christian Massy s'allie avec le CDH d'Yves De Greef pour former la nouvelle majorité !

Le samedi 14 octobre, la Maison de la Culture accueille le réalisateur-animateur des "Enfants de la Télé", Arthur vient présenter son one man show humoristique "Arthur en Vrai" ! On peut dire qu'à la fin de son spectacle, il a conquis les spectateurs.

A proximité de la Grand-Place, des travaux de construction entamés au Réduit des Dominicains, révèlent l'existence d'une tour, les archéologues déterminent qu'elle fait partie de la première enceinte communale au même titre que celles de la Loucherie, Saint-Georges, du Fort Rouge et du Cygne.

Nouvelle salle comble, en cette fin du mois d'octobre, à la Maison de la Culture qui a programmé le tour de chant d'Agnès Jaoui. La chanteuse qui est aussi comédienne et réalisatrice au cinéma, offre à un public à nouveau conquis, ses "Historias de Amor", accompagnée par de talentueux musiciens.

Novembre.

En ce début de mois, les équipes techniques de la RTBf sont à nouveau présentes dans la cité des cinq clochers pour préparer le prochain tournage de la seconde saison de la comédie romantique "Septième Ciel Belgique". La rue de la Justice et son école ainsi que la rue Duquesnoy viendront s'ajouter aux autres lieux servant de décors à l'intrigue.

Le mardi 7, on peut dire qu'un automobiliste a eu énormément de chance. Sa voiture plonge dans l'Escaut, à hauteur du quai du Pays Blanc, face à la clinique La Dorcas, l'homme parvient à s'extraire du véhicule et à nager jusqu'au quai dans une eau pas bien chaude à cette période de l'année. Les plongeurs du service incendie parviendront à repérer la voiture et à la remonter à la surface. 

Entre le 9 et 12 novembre, trois chapiteaux se dressent sur l'Esplanade du Conseil de l'Europe. A proximité de la Maison de la Culture, les Baladins du Miroir présentent le jeudi 9 et le dimanche 12, leur nouveau spectacle "1914, le Grand Cabaret", une confrontation entre le monde des forains représenté par la famille Cippolini et celui des artistes de Montmartre à cette époque.

Au même moment, à proximité du chapiteau des festivités de la ville, le Cirque de Moscou présente des numéros de haute qualité.

Le 10 novembre, à l'invitation de l'APEDAF (Association de Parents d'Enfants Déficients Auditifs), les Okidoks retrouvent leur public tournaisien à la Maison de la Culture. Benoit Devos et Xavier Bouvier, clowns-équilibristes, sont passés maîtres dans les arts circassiens et, avec leurs numéros visuels, ont déjà visité les cinq continents. 

Les supporters de football tournaisiens sont ravis, après dix journées de championnat en Division 3, les "Sang et Or" du Football Club de Tournai sont en tête du classement avec 22 points, ils précèdent Wetteren, 21 points et Diegem et Péruwelz qui sont à deux petites longueurs.

La nuit du mardi 14 au mercredi 15 novembre, quatre étudiants en architecture de l'école Saint-Luc à Ramegnies-Chin s'échappent à temps d'un violent incendie qui détruit un immeuble de la rue As-Pois, aménagé dans l'ancienne bonneterie située presqu'au pied de l'église Sainte-Marguerite. Réveillés, ils ont fui par les toits.

En cette saison 2006-2007, la Maison de la Culture présente un programme extraordinaire et est, une fois encore, récompensée par une nouvelle salle comble lors de la venue, en cette fin du mois de novembre, de Fabien Marsaud, mieux connu sous le nom de "Grand Corps Malade". Il est un spécialiste de textes récités sous la forme de chansons parlées, ce qui s'appelle tout simplement, le slam.

La reine Paola est en visite privée dans la cité des cinq clochers, elle assiste au colloque "Regards croisés sur l'enfermement" initié par le doyen Michel Decarpentrie.

Le 25 novembre, Christophe Alevêque est l'invité vedette du "Festival des Imitateurs de Tournai" à la Maison de la Culture et... il est aisé de deviner, qu'une fois encore, la salle Jean Noté est remplie.

Décembre.

On ne perd pas les bonnes habitudes en ce dernier mois de l'année, une nouvelle salle comble (on dit que les organisateurs ont été obligés de refuser environ 250 demandes de places) applaudit le traditionnel "Concert viennois" mis sur pied par la Confrérie des Cinq Clochers en faveur de l'enfance défavorisée. L'Euro Symphonic Orchestra sous la direction de Pascal Peiffer survole avec élégance la Vienne impériale. La soprano Eunice Arias chante un air de "Don Giovanni" ainsi que "L'heure exquise", extrait de la Veuve Joyeuse de Léhar. 

Une nouvelle découverte exceptionnelle attendait les archéologues en ce mois de décembre. Lors des fouilles effectuées dans la cathédrale Notre-Dame, on exhume le tombeau de l'évêque Baudouin 1er. Il repose sur le dos, les mains jointes, la tête inclinée, sa crosse posée sur le corps, dans ses habits épiscopaux. Il fut l'évêque du diocèse de Noyon-Tournai de 1044 à 1068. L'Optimiste a eu la chance d'assister à cette découverte étant présent dans l'édifice pour l'accueil des touristes (voir l'article déjà consacré à ce sujet).

Lors de la quinzième journée de championnat de football en Division 3, le FC Tournai est contraint au match nul face à Meerhout, Wetteren profite pour ravir la première place à la mi-championnat. Le club flandrien compte 34 pts pour 33 à Tournai et 27 à Diegem.

Heureux chargés des programmes à la Maison de la Culture, on ne parlait pas encore de crise (elle interviendra deux ans plus tard) et les grands noms se succédaient alors sur la scène de la salle Jean Noté. Cette fois, en cette fin décembre, c'est Vittoria Abril qui ravit une salle comble. Avec ses cinq musiciens, la comédienne-chanteuse célèbre la musique brésilienne (bossa-nova), sud-américaine (tango), espagnole et française. Elle reçoit une standing-ovation. 

Une année se termine, on vivait encore dans une certaine insouciance mais on allait bientôt connaître des lendemains qui déchantent.  

(sources : "le Courrier de l'Escaut" de l'année 2006 et souvenirs personnels).


S.T. juillet 2013