28/02/2011

Tournai : L'Afrique rêvée au Musée des Beaux Arts

Depuis le 4 octobre 2010, le musée des Beaux-Arts de Tournai (photo 18 de la colonne de gauche) a mis sur pied une exposition de très grande qualité qui mérite d'être parcourue par les amateurs du genre. "L'Afrique rêvée" ou les images d'un continent à l'âge d'or de la colonisation, entre 1920 et 1940, est accessible jusqu'au 28 mars prochain.

De tout temps, le continent africain a exercé une fascination non seulement sur ceux qui ont eu l'occasion de s'y rendre mais aussi auprès de ceux qui ont visité les nombreuses expositions coloniales et internationales qui se succédèrent à partir de 1930.

Peintres, sculpteurs, photographes, dessinateurs n'ont pas échappé à cet engouement. Les récits des explorateurs et les films qui traitaient du sujet ont entretenu ce goût de l'exotisme pour un continent ayant conservé une grand part de mystère par ses terres vierges, ses espaces inexplorés, ses habitants qui n'avaient pas encore connu les "bienfaits" (!) de la civilisation. L'Afrique d'alors représentait le dépaysement total, c'était même pour certains le contact avec une vie telle qu'elle devait être au début de notre histoire.

Les organisateurs ont rassemblé des oeuvres telles celles de Pierre de Vaucleroy, issues de collections privées mais appartenant aussi à des musées belges ou européeens. Les "africanistes" sont repésentés par Paul Gauguin, Pablo Picasso, Constant Permeke, Félicien Rops, Frans Frank, Eugène Delacroix, Fernand Allard l'Olivier, Djilatendo artiste noir originaire du Kasaï, Alexandre Iacovleff, Fernand Lantoine, Casimir Zagourski, Henry Lacoste, Marc Allégret, Arthur Dupagne, Auguste Mambour... Les oeuvres proviennent notamment du Musée d'Orsay, du Musée des Estampes et Dessins de Liège, du Von der Heydt Museum de Wuppertal, de l'Institut de Médecine Tropicale d'Anvers, du Musée des années 30 de Boulogne Billancourt, des Archives de l'Architecture Moderne à Bruxelles, du Musée des Beaux-Arts de Gand et de celui de Tournai.

Outre les peintures, sculptures, études, dessins, tapisserie ou aquarelles, on peut également découvrir un véhicule à chenilles Citroën ayant participé à la Croisière noire de 1924-1925, des statuettes, des colliers en dents, perles blanches et bleues et même un trône Batouala. Pour prendre un temps de repos, une vidéo projetée dans une petite salle.

La visite permet de faire connaissance avec une partie des richesses du musée tournaisien, les oeuvres monumentales du peintre romantique local Louis Gallait, de "La pointe du cap Martin" de Claude Monet, du tableau "Chez le père Latuille" de Manet ou encore "La grève du bas butin à Honfleur" de Georges Seurat, des oeuvres de James Ensor : "Marais" et "Nature morte au canard", de Van Strijdonck, de Constantin Meunier...

Passionnés d'Art, un détour par Tournai doit absolument être envisagé avant le 28 mars prochain. L'exposition n'est pas accessible le mardi et le dimanche matin, il y a possibilité de visite guidée par réservation préalable au Centre du tourisme.

En marge de cette exposition, "Les Amis du Musée des Beaux-Arts" proposent une conférence consacrée à "Henry Lacoste" par Eric Hennaut, ce mardi 1er mars à 19h au Musée de la Tapisserie, place Reine Astrid.

11:17 Écrit par l'Optimiste dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tournai, art, afrique, musée des beaux-arts, exposition |