04/08/2008

Tournai : l'année 1969 sous la loupe (4)

Il nous reste à passer en revue l'actualité sportive de cette année 1969. Elle débute, à la fin du mois de janvier, par un coup de tonnerre, la tournaisienne Roselyne Larsy, une des meilleures nageuses belges, détentrice de records nationaux, seulement agée de 20 ans, met prématurément fin à une carrière prometteuse. Cette décision est la conséquence de sa non-sélection pour les jeux Olympiques de 1968 et aussi à l'attitude du sélectionneur national et des sélectionnés qui l'ignorèrent alors qu'elles avait fait le déplacement pour les encourager. Roselyne Larsy recevra le trophée du Mérite Sportif tournaisien 1969. En mars, c'est le coureur hollandais Arie Steevens qui remporte le "Trèfle à Quatre Feuilles" devant son compatriote Jan Harings et le belge Peter Naessens. Willy Bocklant, le régional de l'épreuve, termine quatrième, Herman Van Springel, vainqueur de l'édition précédente, 7è et Rik Van Looy, 25ème. Willy Bocklant se distinguera, le 10 mai, en se succédant au palmares du Grand Prix de la Ville de Tournai pour cyclistes professionnels. il y devance Eric Demunster et Roger Volckaert. Battu sur le score de 2-0 au C.S. Bruges, lors de l'ultime journée du championnat de Division II, le Racing de Tournai renouvelle son bail au sein de l'élite de notre football national. Le club termine à la onzième place du classement précédant l'Antwerp, St Nicolas, le CS Verviers, Herentals et Seraing. Le titre de la série est enlevé par l'AS Ostende.

Nous avons encore relevé quelques informations concernant différents domaines de l'actualité. Au niveau humanitaire, l'abbé Pierre qui était venu une première fois à Tournai en 1954, quelques semaines après son appel sur les ondes de Radio-Luxembourg y revient à l'invitation d'"Ad Lucem". "Servir en premier le plus petit, loi de vie et de paix" est le titre de sa conférence donnée en la Halle-aux-Draps. Le 24 avril, c'est Raoul Follereau qui vient une fois encore à Tournai, une ville qu'il affectionne et qui compte une fondation Follereau en ses murs.

Au niveau judiciaire, la P.J. de Tournai réalise un nouveau coup de filet en mettant fin simultanément aux activités de deux distilleries clandestines produisant de l'alcool à 95°, l'une à Escanaffle, l'autre à Barry Maulde. Les temps ont changé, les plantations de cannabis ont remplacé les alambics. Enfin, pour fêter son 50e anniversaire, un grand groupe pétrolier britannique offre, gratuitement, un litre d'essence par tranche de 20 litres achetés. Réaliser un tel coup publicitaire à notre époque engendrerait des files mémorables aux pompes de ce distributeur ! Le 31 décembre, une décennie de plus passe au rayon des souvenirs, nous verrons dans le prochain article que celle-ci méritait bien le titre qui lui fut donné de "golden sixties".

(sources : presse régionale et notes personnelles)