05/06/2007

Tournai : le quartier du Château (3)

Nous nous écartons peu à peu de la partie la plus ancienne de ce quartier pour aborder des rues et avenues dont les noms rendent hommage à des personnalités tournaisiennes. Ainsi, la clinique Notre-Dame est-elle située à l'angle de l'avenue E. Wibaut et de l'avenue Delmée. Edmond Wibaut (1867-1956) fut avocat et bourgmestre de Tournai. Adolphe Delmée (1820-1891) était journaliste et chansonnier, créateur de l'hymne chaud au coeur des habitants de la cité des cinq clochers : "Les Tournaisiens sont là". Le 28 janvier 1887, on décida de donner le nom de Delmée au quai qui longeait alors la petite rivière aujourd'hui comblée. Désormais, il s'agit d'une avenue bordée d'arbres qui mène au boulevard Delwart et au complexe cinématographique Imagix y installé depuis 2005. ... L'avenue Leray rappelle le souvenir de cet autre chansonnier tournaisien Adolphe Le Ray (ou Leray). ... La place Victor Carbonnelle, arborée, est dédiée à un distillateur et bourgmestre de Tournai. De toutes ces personnalités locales, nous aurons l'occasion de reparler ultérieurement. ... Nous voici maintenant rue du Rempart, d'abord ruelle longeant les remparts de la ville, elle se situe depuis la fin du XIXème siècle le long du parc dans lequel s'élève la Tour Henri VIII. Endroit désormais très calme de la ville, la rue du Rempart était fort connue des tournaisiennes car c'est là que se trouvait jusquà la fin des années septante, la société coopérative l'Avenir. la première grande surface de Tournai qui offrait des ristournes à ses coopérateurs. Construite sur plusieurs étages, son succès fut immense jusqu'à l'arrivée du Grand Bazar en 1962 et la création de grandes surfaces le long des boulevards de la ville. Les administrateurs se faisant âgés, la coopérative mourut de sa belle mort. Ses locaux sont depuis lors à l'abandon, une partie est encore occupée par l'administration de la TVA, un projet d'accueil de certains services de justice dans l'aile ancienne de la rue du Rempart (ceux-ci étant à l'étroit dans l'actuel Palais) a été présenté il y a quelques mois, il faudra cependant encore attendre avant de voir son éventuelle concrétisation. ... La tour Henri VIII, appelée "Grosse Tour" par les tournaisiens, rappelle que les anglais occupèrent la cité scaldéenne. De 1513 à 1518, Tournai fut en effet possession du roi d'Angleterre qui se prétendait alors roi de France. En 1513, Henri VIII d'Angleterre et l'empereur Maximilien assiégèrent la ville, le 25 septembre, le roi y faisait sa joyeuse entrée et directement dotait Tournai d'une citadelle située en l'actuel quartier du Château. La tour faisait partie des fortifications de Tournai, elle mesure 20 mètres de haut, 35 mètres de diamètre et ses murs ont une épaisseur de plus de six mètres. Elle abrita jusqu'il y a quelques années le musée d'armes et d'histoire militaire de Tournai, aujourd'hui transféré dans une propriété de la rue Roc Saint Nicaise. Un projet de rénovation a vu le jour voici quelques mois. Restaurée, elle pourrait servir de lieu d'accueil pour les nombreux touristes anglais venant chaque année visiter les champs de batailles de Flandres et du Nord de la France et qui, à cette occasion, logent dans un hôtel tournaisien. On y verrait bien un cercle privé anglophone avec pub sélect but...Wait and see ! Et demain, nous serons toujours à la découverte du quartier...(sources : A-F-J Bozière "Tournai, ancien et moderne" et recherches personnelles).

08:52 Écrit par l'Optimiste dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : henri viii, a delmee, a leray, tournai, a delmee, la grosse tour |