15 mai
2017

Tournai : Froyennes la sérénité à proximité de la cité (2)

Nous poursuivons la balade que nous avons entamée au sein du tranquille petit village de Froyennes !

Froyennes la place communale.JPG

Sur la place communale, deux rangées de grands arbres (récemment élagués) semblent former une haie d'honneur aux fidèles qui se rendent à l'église. Sur l'autre partie de la place, on jouait jadis à la balle pelote. Ce sport encore fort pratiqué dans la seconde partie du XXème siècle a, peu à peu, été délaissé par les amoureux de la petite balle blanche, les jeunes se tournant vers d'autres activité moins sportives. Dès lors, le ballodrome qui y était tracé a disparu et avec lui les quelques cafés qui faisaient le plein aux jours de rencontres.

Froyennes plaque commémorative abbé Nestor Frère.JPG

Derrière l'église, sur le mur fermant le jardin de l'ancienne cure, on peut découvrir la plaque commémorative en hommage à l'abbé Nestor Frère, curé du village au moment où éclate le premier conflit mondial. Ardent patriote, il fera partie du service de renseignement "Biscops" qui tissa, à la demande de l'armée britannique, un réseau d'observateurs des mouvements ennemis dans notre région. Arrêté en mai 1918, l'abbé Nestor Frère fut transféré à la prison de Loos (Lille). Il vivra jusqu'au 11 novembre dans des conditions inhumaines. Torturé, sous-alimenté, il revint à Froyennes mais, affaibli et miné par les mauvais traitements dont il fut victime, il mourut le 19 août 1920. C'est en août 1927 que ce mémorial a été apposé sur le mur du presbytère. 

Froyennes parc entourant l'église.JPG

Face à l'ancien presbytère, on peut se balader dans le parc entourant l'église. Il est, depuis longtemps, le lieu de rendez-vous des amoureux, des mouvements de jeunesse, des personnes âgées et de tous les amateurs de calme. Le silence propice à la rêverie ou à la méditation est uniquement troublé lorsque se mettent à cancaner les canards de l'étang probablement nourris de morceaux de pain jetés par un enfant en promenade. 

Froyennes grotte rue abbé Nestor Frère.JPG

La grotte Notre-Dame de Lourdes et, au fond, l'ancienne cure.

A proximité de l'ancien presbytère, la grotte de Notre-Dame de Lourdes est toujours fleurie et des mains anonymes y allument régulièrement des bougies. En tenant compte de cette grotte, le village de Froyennes compte pas moins de huit lieux de recueillement. Des chapelles se dressent, en effet, à la chaussée de Lannoy (4), au chemin des Nonettes, au chemin Royer et à la rue de Fléquière. Tradition bien établie, au mois de mai, le Rosaire y est récité par les croyants. Si après la guerre ils étaient plusieurs dizaines à participer à ces rendez-vous vespéraux, le temps passant, ils sont de moins en moins nombreux. 

Froyennes le moulin à eau (1).JPG

Le moulin à eau

Au bas de la rue Abbé Nestor Frère, à l'extrémité de l'étang, se dresse un moulin à eau dont on nous dit que son origine remonte au-delà du XIIIème siècle. Il a été reconstruit au XVIIème siècle et restauré en 1967. Il forme un carré d'environ 6m75 de côté et ses murs ont une épaisseur de 70 cm. Il servait à moudre le grain, sa meule étant entraînée par la roue alimentée par l'eau du grand vivier. Il a cessé de fonctionner en 1962 (toutefois, il avait cessé de moudre du grain en 1935 et avait servi par la suite à la fabrication de chocolat et même de peinture). Il est le seul qui soit complet et en parfait état dans la région. 

Froyennes le moulin à eau (2).JPG

En évitant soigneusement la poubelle qui dénote quelque peu dans ce lieu idyllique, combien de photographes professionnels ou amateurs, combien de couples de mariés ont été séduits par ce cadre enchanteur 

Froyennes maison de la Sainte Union.JPG

Face au moulin, au milieu d'un vaste parc sur lequel veille une statue de la Vierge, se dresse l'ancien couvent des religieuses de la Sainte-Union. Devenue maison de retraite, cette vaste demeure est destinée à accueillir des religieuses de différentes communautés. Le domaine est devenu, il y a quelques années, la propriété de l'association "ACIS" qui lui a adjoint, dernièrement, un bâtiment de résidence-services ouvert aux laïcs qui en font la demande.

Froyennes la P'tite Fabriek façade principale.JPG

Lorsqu'il y a quelques années, la ferme de Beauregard a cessé ses activités, les vastes bâtiments ont été rénovés et transformés par un couple néerlandophone qui en a fait un lieu d’événements, de réunions et de festivités. Dénommé "La P'tite Fabriek", cet endroit est connu dans le Tournaisis et au-delà pour l'organisation de réunions d'entreprises ou familiales, de spectacles, d'expositions ou de conférences. Des artistes y sont accueillis en résidence car on y pose un regard sur la culture de Flandre, de Wallonie tout comme sur celle d'autres régions européennes. 

Froyennes la p'tite Fabriek vue latérale.JPG

Notre promenade se termine. Il y a encore d'autres lieux à découvrir mais il faut laisser au visiteur le soin de quitter le centre du village et de s'aventurer dans les nombreux petits chemins qui sillonnent Froyennes. Nous voici revenu à notre point de départ !

tournai,froyennes,abbé nestor frère,ferme de beauregard,la p'tite fabriek,couvent de la sainte-union

 

S.T. mai 2017.

Commentaires

C'est vrai que quand on dit Froyennes, on pense surtout...au centre commercial. Mais tu as raison de mettre à l'honneur ce joli village. Bonne semaine Serge.

Écrit par : Un petit Belge | 22/05/2017

Répondre à ce commentaire

J'aimerai joindre la maison de retraite de la sainte union à troyennes

Écrit par : dussaux | 01/06/2017

Répondre à ce commentaire

L'adresse de la Maison de repos de la Sainte-Union est la suivante : rue du Moulin 9 à Froyennes et le téléphone : 069.22.17.29

Écrit par : l'Optimiste | 01/06/2017

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.