31 mars
2017

Tournai : expressions tournaisiennes (401)

Les orcettes de cuisine d'Fifinne.

Pindant l'sémaine, no brafe Fifinne, elle a acore bin ouvré dins s'cusine. Elle nous a préparé ein bieau p'tit deîner et j'sus seûr que vous allez vous régaler.

Les anwiles au vert à l'mote Fifinne.

Vous avez ormarqué, quançqu'on parle d'anwiles, i-a des gins qui feont gnien-gnien mais, mi, j'préfère acore cha aux insectes qu'on vind asteur dins les magasins. Ein vier, ein sautérieau ou bin eine mouque, je n'me veos pos mette cha dins m'bouque

Pou faire les anwiles au vert à l'mote Fifinne, i-ara des ingrédients plein l'tape de l'cuisine. 

Pou deux perseonnes, i-feaut queompter six à siept chints grammes d'anwiles, la mitan d'ein céleri, ein bieau greos ogneon, chint grammes d'persin, six ou siept fuèles d'épinards, six ou siept fuèles d'oselle, six fuèles d'chitreonnelle, de l'sauge verte, ein bieau bouquet d'cresseon, ein fuèle de laurier, ein cleo d'girofle, ein peu d'cherfoué, ein peu d'dragone, eine branque d'thym, du poife du moulin, du , ein chitreon, eine cuillère d'fareine, soixante grammes d'bure, treos oués et eine pétite boutelle d'vin blanc (ein beon p'tit Muscadet).  

Vous pouvez d'minder à vo marchand d'pisseon d'vous préparer et nettier les anwiles, i-n'vous restera pus qu'à les coper in tranques de chinq chintimètes invireon. 

Vous allez commincher pa laver vos légueumes pou inl'ver tous les produits chimiques qu'on met pa d'zeur dins les camps et les gardins

Vous copez vo céléri in dés et vous l'mettez à cuire pindant invireon ein quart d'heure dins ein peu d'ieau. 

Vous allez insuite faire cuire vos anwiles, passées dins l'fareine, à feu vif pindant chinq minutes dins l'bure ave l'ogneon haché. Pou que cha n'colle pos dins l'feond de l'marmite, i-feaut ormuer d'temps en temps. Vous allez verser pa d'zeur quarante à chinquante chintilites de vin pou les orcouvrir (Edmeond i-mettreot bin l'boutelle intière), mette dins vo préparatieon l'céleri (in ortirant l'ieau bi seûr) mais aussi ajouter : vos fuèles d'épinards, d'oselle et d'chitreonelle, l'bouquet d'cresseon, l'dragone, l'persin haché, l'fuèle de laurier, l'cléo d'girofle, l'sauge verte, ein peu d'cherfoué, du sé, du poife du moulin. Vous allez alors laicher cuire pindant ein p'tit quart d'heure en ormuant avec eine spatule. Vous ortirez l'tout de l'flamme. Pou lier l'sauce, vous allez alors ajouter treos guéaunes d'oué. Jusse avant d'servir vous laichez couler su les anwiles ein filet d'jus d'chitreon. Cha peut s'minger quieaud ave des penn'tieres ou bin freod ave du pain. 

Edmeond qui truèfe toudis occasion de s'mette in vedette, i-a voulu eine feos acore apparaîte dins l'orcette, i-vous deonne l'consel de l'sémaine : accompagnez toudis l'plat d'ein Muscadet d'Sèvre et Maine. 

L'clafouti d'Fifinne.

Ov'la ichi ein dessert pou minger au mitan d'l'après-deîner quancque les anwiles du midi elles seont bin digérées. Cha, avé eine jatte d'chéribeon, ch'est l'momint attindu pa Edmeond. 

On va à nouvieau rimplir l'tape ave les ingrédients : chint grammes d'fareine (du gruéau comme on dit à Tournai), quarante grammes d'Maïzena, ein peu d'sé, chint-quatre vingt grammes d'chuque fin et ein sachet d'chuque vanillé, deux cuillerées à café d'levure sèque, deux oués, septante-chinq ml d'lait et deux belles peommes (Fifinne elle prind toudis des Jonagold).

Pou faire ceulle préparatieon, vous avez b'soin d'ein moule d'vingt-quate chintimètes d'diamète et d'invireon six chintimètes de hauteur (ch'est précis, ch'est pou que cha meonte mieux !). 

Dins ein saladier, vous allez mette l'fareine, l'maïzena, l'levure, eine pincée d'sé, deux cuillerés à café d'levure sèque, l'chuque fin et l'sachet d'chuque vanillé (cha orprésinte dix grammes).

Vous allez bin mélanger l'tout (n'orwettiez pos à bin malaxer) puis ajouter les oués et les septante-chinq ml d'lait. Et vous allez continuer ainsin à bin touiller (vir ouvrer les mains d'eine feimme dins l'fareine, ch'est l'pus bieau des gestes qu'on veot dins eine cuisine).

L'pâte ainsin obtenue, vous allez l'mette dins l'moule que vous avez beurré. Vous épluchez les deux peommes et les copez in fines tranques (Fifinne elle appelle cha des lamelles). Vous les étalez su l'pâte. Vous allez mette précauffer vo four à 180° et puis y mette l'moule pou eine demi-heure. (N'obliez pos d'raviser d'temps en temps si cha dore bien et qu'cha n'brûle pos)

L'démoulache i-est important, si vo moule i-a été bin beurré, cha deot aller tout seu. Vous posez alors vo clafouti sur eine grille et vous laicher orfroidir.

Fermez vo porte d'cuisine à clé si, à vo maseon vous avez des galfards comme Edmeond.

tournai,patois,picard

 

(lexique : eine orcette : une recette / brafe : brave / acore : encore / ouvrer : travailler / eine deîner : un dîner (repas du midi en Belgique) / ête seûr : ête sûr / les anwiles : les anguilles / à l'mote : à la façon, à la mode / quancque : lorsque / faire gnien-gnien : faire la fine bouche, rechigner / asteur : maintenant / les viers : les vers / ein sautérieau : une sauterelle / eine mouque : une mouche / l'bouque : la bouche / l'tape : la table / queompter : compter / chint : cent / l'mitan : la moitié / l'persin : le persil / les fuèles (ou fouèles) : les feuilles / l'oselle : l'oseille / l'chitreonnelle : la citronnelle / ein cléo : un clou / du cherfoué : du cerfeuil / de l'dragone : de l'estragon / eine branque : une branche / du poife : du poivre / du sé : du sel / ein chitreon : un citron / de l'fareine : de la farine / l'bure : le beurre / les oués : les oeufs / l'marchand d'pisseon : le poissonnier / nettier : nettoyer / coper : couper / les tranques : les tranches / les légueumes : les légumes / pa d'zeur : dessus / les camps : les champs / les gardins : les jardins / ormuer : remuer / ortirer : retirer / laicher : laisser / les guéaunes : les jaunes / jusse : juste / quieaud : chaud / les penn'tières : les pommes de terre / freod : froid / i-truèfe : il trouve / ichi : ici / eine jatte d'chéribeon : une tasse de très bon café / du gruéau : de la fine fleur de froment / l'chuque : le sucre / sèque : sèche / ceulle : cette / orprésinter : représenter / orwettier (ou raviser) : regarder / touiller : mélanger / vir : voir / précauffer : préchauffer / tout seu : tout seul / des galfards : des gourmands).

S.T. mars 2017.

11:26 Écrit par l'Optimiste dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tournai, patois, picard |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.