10 mars
2017

Tournai : expressions tournaisiennes (399)

Les démeons d'Edmeond.

Ch'est ainsin, chaque ainnée, dès qu'les prumiers bieaux jours i-seont d'ertour, quançqu'on li parle de s'n'heomme Edmeond, l'sang de l'paufe Fifinne i-n'fait qu'ein tour. 

"M'n'heomme, à peine qu'i-veot apparaîte l'solel, i-n'tient pus in plache, i-n'a pus qu'eine seule idée dins s'tiête queurir à l'Grand-Plache. Là-vas, i-ortruèfe ses amisses, les potieaux d'cabaret et les tournées comminche'tent alors à défiler. Ch'est toudis l'même cosse et cha va ête ainsin... jusqu'à l'karmesse d'sétimpe et même jusqu'à l'Toussaint. Après i-va s'mette à hiberner, rester dins s'fauteul au coin de l'quémeinée ave toudis l'jus d'houbleon à proximité".

On peut dire que pa les deux bouts, i-est in train d'brûler l'candelle mais ch'n'est pos facile de l'faire comprinte cha à ein compagneon de l'dive boutelle.  

Pourtant, l'sémaine passée, Edmeond i-a été à l'hôpital pou faire, de s'santé, ein bilan général. Les résultats seont pou l'moinse catastrophiques, l'docteur li a dit qu'i-aveot l'foie d'ein alcoolique.

"Vous devez absolumint mette l'frein sineon je n'répeonds pus de rien" qui li a dit l'médecin.

"Bé... cha fait asteur d'puis l'Toussaint que j'n'ai pos bu ein verre de vin et, vous pouvez l'deminder à m'feimme, pindant l'hiver ch'est uniqu'mint quançque j'sus pa d'vant l'télé que j'beos de l'bière".

"Ahais, seul'mint l'télévisieon elle comminche avant midi et, bin souvint, l'capenoul i-s'indort pa d'vant à minuit".

In intindant cha, l'docteur i-l'aveot compris, Fifinne elle éteot bin léon d'définte s'mari. 

Edmeond i-a cru beon de s'justifier :

"Quoisque te veux qui pourreot là s'passer, j'n'ai pos d'quémin à ortrouver, ein accidint n'sareot pos m'arriver à moinse de printe les pieds dins l'carpette de l'salle à minger".

"Vous veyez, docteur, i-n'a pos ein beon meot à orchevoir d'ein vieux seot, quançque vous voulez li dire eine séquoi, i-a toudis eine escusse à mette au tréo, Mossieu i-est toudis pus malin que l'z'eautes, Mossieu, i-li feaut toudis faire à s'mote. Ch'est ainsin d'puis qu'on est marié, d'puis l'temps, bé... j'sus asteur habituée. S'mamère elle m'aveot pourtant prévenue avant de l'marier, elle m'aveot dit qu'i-buvreot Bapaume et ses fossés !".

"Bé biribi, mes amis... Docteur, si tous ses esploits d'quervé, j'deos ichi vous raqueonter, les dix perseonnes qui seont acore dins l'salle d'attinte vous pouvez les rinveyer". 

"Pou éviter eine cirrhose, on va toudis commincher pa vous sevrer, seul'mint deux bières légères pa jour seont autorisées" qui a dit l'docteur qu'Edmeond commincheot à amarvoyer

Su s'cayère Edmeond i-feseot des beonds :

"Si j'comprinds bin j'vas ichi devoir faire carême pou arriver à perte pétête chint grammes à m'boudaine !". 

Fifinne s'ortourna et dit à s'nheomme :

"Bé, t'es toudis obligé d'défaire l'blouque de t'mareonne. On t'offère ichi eine sanche de désinfler t'grosse panche. L'docteur i-dit que t'as ein foie comme eine oie du Sud-Ouest, si te continues ainsin te vas mourir étouffé pa t'graisse ".

Bé ahais, autant li canter Malbrouck, Edmeond ch'n'est pos possipe d'l'arrêter surtout qu'i-va, l'ainné prochaine, fiêter ses... soixante ans d'présince dins ein cabaret. I-a chifflé s'prumière pinte à l'âche d'quatorze ans, c'jour-là, i-aveot orchu chinq francs à s'moneonque Fernand. 

Comme i-z'éteot'ent à cours d'argumints, i-seont infin sortis d'chez l'médecin.

Pour orvenir de l'consultatieon du docteur Martinache, nos deux amisses deveot'ent traverser l'Grand-Plache.

Fifinne elle a bin vite ormarqué que l'cabaret dusque s'n'heomme i-aveot l'habitude d'aller i-éteot serré.

"Merci, Beon Dieu, vous avez intindu l'prière que j'vous ai adressée, ainsin, on va pouvoir ortourner à no maseon sans nous arrêter". In prononchant ces meots Fifinne elle orwettieot l'cathédrale in pinsant que pou s'adresser au Beon Dieu ch'éteot acore là l'meilleur canal.

Mais d'un buveu comme Edmeond i-feaut bin puqu'cha pou chasser l'démeon. 

"Ceulle feos, je n'peux pos y écapper, mais avant de m'mette au jus d'tomate, j'voudreos pouvoir acore ein feos m'in foute eine pa d'rière l'cravatte".

I-passeot jusse pa d'vant la Halle-aux-Draps, dusque v'neot d's'ouvère les journées brassicoles quançqu'i-a rincontré s'n'amisse Arthur qui li a dit :

"Viens ave mi, aujord'hui, ch'est ichi qu'on picole". 

"On orvient d'chez l'docteur, Edmeond, et te l'sais bin, i-n'in est pos questieon".

Arthur continua s'tintatieon, Fifinne pinsa :

"Pou seûr qu'Arthur ch'est ein démeon, même si te li donnereos l'Beon Dieu sans confessieon"

"Allez, laiche te faire, rien qu'in p'tit verre, eine Brunhehaut ou eine Moinette, cha désaltère"

"Ch'est vrai que cha m'a deonné seo d'rester deux heures assis su m'cayère dins l'salle d'attinte du docteur".

I-s'ortourna su Fifinne et li dit :

"Après tout, l'bière ch'est des vitamines et cha deonne bonne mine. J'ai vu eine feimme de l'rue Perdue, pos pus tard qu'hier, et creos-me, ave ce qu'elle m'a dit te n'deos pos t'in faire, elle a v'nu l'ainnée passée et à toutes les bières elle a goûté, heureus'mint que s'file et s'bieau garcheon i-z'éteot'ent là pou l'orcondure à s'maseon. I-n'a que quinze chintilites pa verre, avé cha te n'risques pos d'caire pa tierre".

Comme i-l'aveot anneonché Edmeond i-a bu des p'tits verres, ch'n'est pos beauqueop quinze chintilites mais quançqu'on fait l'queompte siept ou huit verres cha fait pus d'ein lite !".

Je n'vous raqueonte pos l'état dins l'quel i-est ertourné à s'maseon, dins les rues de no beonne ville de Tournai, i-n'est pos passé inaperchu, Edmeond !

"On peut intierrer s'vie d'garcheon, mi j'ai mis fin à eine vie d'boisseon". 

Tout cha ch'est des promesses d'quervassin, i-va orcommincher ch'est presque seûr et certain ! 

(lexique : les démeons : les démons / ainsin : ainsi / ête d'ertour : être de retour / quançque : lorsque / n'pos t'nir in plache : ne pas tenir en place, être impatient / queurir : courir / là-vas : là-bas / i-ortruèfe (du verbe ortrouver) : il retrouve / les potieaux d'cabaret : les piliers de bar, de comptoir / commincher (ou qu'mincher) : commencer / toudis : toujours / eine cosse : une chose / l'karmesse de sétimpe : la kermesse de septembre / l'quémeinée : la cheminée / l'candelle : la chandelle / pou l'moinse : pour le moins / asteur : maintenant / pa d'vant : devant / ahais : oui /l'capenoul : l'innocent (terme picard surtout utilisé dans le Nord de la France / bin léon : bien loin / définte : défendre / quoisque : qu'est-ce que / l'quémin (ou le qu'min) : le chemin / ortrouver (ou ertrouver) : retrouver / printe : prendre / l'meot : le mot / orchevoir (ou erchevoir) : recevoir / eine séquoi : quelque chose / l'tréo : le trou / faire à s'mote : faire à sa guise, faire à son idée, à sa mode / s'mamère : sa mère / boire Bapaume et ses fossés : vieille expression peu utilisée de nos jours qui signifie "aimer la bière par-dessus tout" / ein quervé : un homme ivre / ichi : ici / acore : encore / amarvoyer quéquein : agacer quelqu'un / l'cayère : la chaise / pétête : peut-être / l'boudaine : la bedaine, le ventre / l'blouque : la boucle / l'mareonne : le pantalon, la culotte / offère : offrir / l'sanche : la chance / l'panche : la panse, le ventre / canter malbrouck à quelqu'un : c'est dire lui dire des choses dans le plus grande indifférence de sa part / fiêter : fêter / chiffler : siffler, ici avaler d'un trait, faire cul sec / l'âche : l'âge / chinq : cinq / l'moneonque : l'oncle / dusque : où / serrer : fermer / orwettier (ou raviser) : regarder / bin puque : bien plus / ceulle feos : cette fois / écapper : échapper / s'in foute eine : s'en mettre une / pa d'rière : derrière / jusse : juste / pou seûr : pour sûr, assurément / laicher : laisser / seo : soif / l'file : la fille / des chintilites : des centilitres / caire pa tierre : tomber par terrre / anneoncher : annoncer / l'queompte : le compte / inaperchu : inaperçu / intierrer : enterrer / ein quervassin : un ivrogne).

S.T. mars 2016.

 

17:13 Écrit par l'Optimiste dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tournai, patois, picard |

Les commentaires sont fermés.