08 mars
2017

Tournai : avec le printemps reviennent les chantiers !

A Tournai, des p'tits trous, des grands trous, il y en aura partout !

2017.03 Quai Dumon après chantier (2).JPG

Le quai Dumon rénové (photo S.T.).

2017.03 Place du Becqurelle après chantier.JPG

Le nouvel aspect de la place du Becquerelle (photo S.T.).

Un important chantier a pris fin récemment, le quai Dumon et la place du Becquerelle, entièrement rénovés, sont désormais accessibles aux automobilistes. Une modification est cependant intervenue au niveau des sens de circulation. Désormais venant de la rue de l'Yser, après avoir franchi le Pont de Fer, on peut emprunter la descente du pont dans les deux sens (vers le quai Dumon et aussi vers la rue du Château). Les automobilistes venant du quai Sakharov qui se dirigent vers le quai Dumon doivent absolument emprunter la rampe du pont. S'ils décident de rester sur le quai et de longer le pont, ils seront déviés vers les rues Joseph Hoyois, de l'Epinette et des Jardins pour rejoindre la rue Royale. Cette situation sera probablement temporaire car on nous annonce, déjà pour ce mois de mars, le début du chantier de pose des impétrants sur la place Verte, dans les rues de l'Epinette et du Rempart. Ces travaux réalisés, après les grandes vacances, les trottoirs, l’égouttage et le revêtement de ces différentes voiries seront alors entièrement restaurés. Actuellement se sont les trottoirs de la rue du Château qui sont ouverts pour la pose d'impétrants.

2017.03 Pont N-D essais de levage.JPG

Le pont Notre-Dame (photo S.T.).

Depuis le 23 janvier, le pont levant Notre-Dame est soustrait à la circulation. Des travaux de maintenance et de sécurisation sont actuellement réalisés. Le levée du pont ne sera plus commandée de la cabine située à l'étage de l'immeuble faisant l'angle de la rue de l'Hôpital Notre-Dame et du quai du Marché au Poisson mais bien à partir de la nouvelle écluse de Kain. Il en sera de même pour les feux réglant l'alternat dans la traversée de la ville. De nouvelles barrières ont été posées, les feux lumineux ont été remplacés. La réouverture à la circulation est prévue pour le 31 mars.

2017.03 Quai Saint-Brice.JPG

Le quai Saint-Brice vu de la passerelle (photo S.T.).

L'énorme projet d'élargissement de l'Escaut dans la traversée de la cité des cinq clochers va débuter cette année. Il y a quelques jours, les ouvriers communaux du service des plantations ont procédé à l'abattage des arbres. En avril débuteront les travaux de pose des impétrants et la création des nouveaux égouts avant l'important chantier de réduction de la largeur du quai. Une réduction, toujours contestée par les riverains, qui risque, à l'avenir, de poser certains problèmes de circulation (intervention de services de secours, déménagements, livraisons...) ! 

2017.03 quai Saint-Brice abattage des arbres.JPG

 L'abattage des arbres du quai Saint-Brice, au fond la passerelle (photo Courrier de l'Escaut);

L'abattage précoce des arbres a été réalisé dans le courant du mois de février afin d'éviter la nidification. En effet, ces arbres étaient voués à disparaître dans quelques semaines. 

2017.03 rue Curé N-D construction résidence Courrier.JPG

Nouvelle résidence à l'angle de la rue de l'Hôpital Notre-Dame et de la rue du Curé Notre-Dame (photo S.T.).

Il y a un peu plus d'une année, on a procédé à la destruction de l'immeuble abritant les anciens bureaux et ateliers du journal "Le Courrier de l'Escaut". Une résidence avec vue imprenable sur la cathédrale y est actuellement en construction.

1962 Tournai neige place des Acacias.jpg

En 1962, la neige recouvre la place Paul Emile Janson (appelée également place des Acacias). On voit nettement les bureaux du journal, aujourd'hui démolis, et dans le prolongement le Cinéma Palace lui aussi détruit et dont le terrain vague constitue toujours un chancre dans la rue de l'Hôpital comme le symbole d'une centre-ville jadis commercial qui se meurt lentement (photo le Courrier de l'Escaut). 

2017.03 Cathédrale N-D chantier.JPG

La cathédrale Notre-Dame (photo S.T.). 

Pendant ce temps, malgré le froid, la pluie et surtout le vent, le chantier de la cathédrale Notre-Dame se poursuit. Peu à peu, les clochers rénovés se découvrent au public. Actuellement, c'est le cinquième, la tour Lanterne, qui fait l'objet de tous les soins des ouvriers chargés de sa restauration. Si tout se déroule normalement, on nous promet que les cinq flèches seront visibles dès la fin de cette année.  

Et ce n'est pas fini, d'autres chantiers sont également en cours : la pose d'impétrants sur l'allée latérale de l'avenue de Maire, les îlots de rétrécissement à hauteur des passage pour piétons dans les rues Saint-Martin et de Marvis. Ils sont réalisés afin de réduire la vitesse des automobilistes dans ces voies de pénétration en ville (cette dernière est pourtant limitée à 30km/h, partout en ville, dès le franchissement des boulevards de ceinture et même à... 20km/h dans l'hyper-centre où se situent les zones de circulation partagées, ce que beaucoup semblent ou feignent ignorer).

D'autres chantiers encore se profilent à l'horizon : la sécurisation du boulevard des Nerviens en avril, l'important chantier du boulevard Walter de Marvis et de la chaussée de Bruxelles qui débutera dès le mois de mai, des travaux normalement couplés à ceux de rénovation de la rue de la Lys, la place Verte en août, la rénovation de l'égouttage et du revêtement sur l'allée latérale de l'avenue de Maire (entre la rue de Lannoy et le rond-point de l'Europe), la rénovation du plateau de la gare et de la rue Royale, un peu plus tard.

S.T. mars 2016. 

14:17 Écrit par l'Optimiste dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (1) |

Commentaires

Bonjour Serge,
Toujours merci et ... merci pour tes rubriques si diversifiées !
Beon Diminche !

Écrit par : Jacques De Ceuninck | 12/03/2017

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.