05 oct.
2016

Tournai : un mois d'octobre riche en expositions (2)

Si le mois de septembre est, pour le Tournaisien, synonyme de fête avec la kermesse, les cortèges, la procession historique ou la braderie, le mois d'octobre présente un visage culturel car, en plus de l'exposition consacrée, par le Musée des Beaux-Arts, à Emile Verhaeren dont nous avons parlé précédemment, les amateurs d'Art vont être comblés durant les semaines à venir.

2. L'Art dans la Ville

Du 1er au 30 octobre se tient la vingt-quatrième édition de "l'Art dans la Ville". Jeunes créateurs contemporains à la recherche de reconnaissance ou artistes confirmés, étudiants présentant des projets novateurs ou artistes professionnels soucieux de trouver une vitrine accessible à un maximum de visiteurs, ils seront plus de 250 à occuper l'espace de la cité, composé de 52 lieux du plus conventionnel au plus insolite, le tout abritant 56 expositions.

Durant un mois, l'Art va se décliner sous toutes ses formes. Si on pense, bien sûr en premier lieu, à la peinture et la sculpture, la photographie, le dessin, la vidéo, les recherches sur le textile, le design, la tapisserie et même à l'art funéraire seront également présents.

Il est impossible de citer les différents lieux de rendez-vous.

Il y a les sites officiels : les églises Saint-Piat et Saint-Jacques, l'Académie des Beaux-Arts et le Cimetière du Sud.

Il y a les institutions parmi lesquelles l'Hôtel des Anciens Prêtres, la Maison de la Laïcité, le Musée des Arts de la Marionnette, la Direction des voies hydrauliques, le Tamat et les ateliers tournaisiens de la tapisserie.

Il y a les lieux insolites comme la Halle-aux-Draps, l'école de danse "Danse et Cie", le local des Locos, les vitrines du quartier Saint-Piat, des maisons particulières ou le Fortin n°1.

Il y a, bien entendu, les galeries artistiques : l'Art est création, Rasson Art Gallery, The Drawing Box, Autour du feu et l'Atelier 13.

Quoi de plus normal que d'y retrouver les ateliers d'artistes ouverts à cette occasion au public dont celui du Collectif 14, d'Aurélie Billemont et Grégory Delescolle, d'André De Brouwer et Damien Chapelier, celui de Véronique Poppe, de Christian Rolet ou de Jean-Paul Bol, des visites qui vous mèneront du Quai Taille-Pierre à la rue Pierre Caille en passant par le Chevet Saint-Pierre.

De plus en plus de restaurants s'inscrivent dans cette démarche artistique annuelle : l'Escaudoir, le Giverny, la Petite Madeleine, les Enfants terribles et Moment gourmand. 

L'Art dans la ville essaime également dans les villages voisins puisqu'on retrouvera les œuvres des artistes du groupe "Capharnaüm" à l'Arrêt 59, le centre culturel de Péruwelz. Des êtres hybrides issus d'un monde ambigu investiront la verrière et la halle urbaine. Des créations mystérieuses nées des mains de Jean-Claude Saudoyez rejoint par Camille Nicole, Hugo Fontaine et Jean-François Saudoyez.

A Hollain, le "Magasin de Maman" est une ancienne épicerie transformée en un écrin ponctuel destiné à accueillir des créations contemporaines de Mailys Lecoeuvre qui y présente ses broderies, photographies, dessins et vidéos. Dans le même village d'Hollain, les Ateliers 13-14 sont envahis par un collectif d'artistes issus, pour la plupart, de l'Académie des Beaux-Arts de Tournai qui y exposent peintures et sculptures.

Pour terminer, évoquons deux événements qui prendront place dans le cadre de cette grande vitrine consacrée à l'art et dont l'accès est totalement gratuit :

le Cimetière du Nord décoré d’œuvres de Maurice de Korte, Emile Desmedt, Denis Meyers et Luc Navet et l'inauguration, le samedi 22 octobre à 11h, de la sculpture "Trait d'union pour un quartier" de Bruno Magda au "Courtil du Faubourg". Celle-ci prendra, en effet, place dans ce petit jardin situé à l'angle de la chaussée de Lille et de l'avenue Minjean, né d'une collaboration entre le service communal des plantations et la Maison de Jeunes Port'Ouverte au moment de la parution, en 2012, du livre des Ecrivains publics consacré à la mémoire de ce quartier. 

Au musée d'Archéologie.

A partir du 15 octobre jusqu'au 17 avril 2017 se tiendra dans le musée de la rue des Carmes, à l'initiative de son conservateur Mme Marianne Delcourt-Vlaeminck, une exposition consacrée au "Révérend Père Camille de la Croix, un Tournaisien archéologue en Poitou". 

Au Musée de Folklore.

Jusqu'au 27 novembre se tient l'exposition organisée dans le cadre du centenaire de la mort de l'héroïne tournaisienne, intitulée : "Gabrielle Petit, lettres manuscrites".

A la P'tite Fabriek.

Ce lieu récent consacré à l'organisation d'événements culturels ou festifs qui a pris place dans une ferme entièrement rénovée de Froyennes organise de vendredi 21 au dimanche 23 octobre une exposition consacrée à "Rudy Trouvé", l'artiste anversois, fondateur du collectif "Heavenhotel".

Pour les amateurs d'art, pour ceux qui veulent découvrir les nouvelles créations, en ce mois d'octobre, un petit détour par la cité des cinq clochers s'impose. 

S.T. octobre 2016.

Les commentaires sont fermés.