02 oct.
2015

Tournai : expressions tournaisiennes (330)

Babillarte au Père Noël !

Elle n'est pos vraimint fort gaie l'époque actuelle, i-n'a pus bramint d'gins pou croire au Père Noël. Ch'est fini pou mi d'écrire à Saint-Nicolas, à m'n'âche, ch'est sêur, on m'prindreot pou ein riche colas. Aujord'hui pourtant, j'écris à l'Hôtel de Ville, souhaitant orclamer des queomptes à nos édiles.

"Mossieu Rudi, no Bourguémette, j'vous inveos eine pétite lette, que vous lirez pétête, si vous allez... su internet. J'viens d'apprinte su No Télé, eine nouvelle qui m'a débalté, j'creos qu'vous avez adveiné, ch'est du Peont des Treos que j'veux causer. 

Ch'est eine situation estraordinaire, on est appelé à une consultatieon populaire, on va ichi d'minder no n'avis alors qu'in héaut lieu tout i-est d'jà dit. Comme on dit ch'est Electrabel, vous n'êtes pétête pos au... courant de l'nouvelle mais vos "amisses" du gouvernemint walleon i-ont d'jà pris au sujet d'l'élargiss'mint leu décisieon. Dins l'orportache, on a vu, ein mossieu ein peu imbu, nous dire d'ein air cynique : "Tournisiens... on vous nique !" et l'heomme, pos fort sympathique, ch'éteot quand même l'patreon des voies hydrauliques. Cha s'ra in résille qu'on va l'faire, ch'est l'solutieon l'moins tchère. Ainsin ch'est su l'deos des Tournisiens qu'on veut faire des écolomies alors que pou l'gare de Liège ou d'Mons on a pos hésité à mette l'prix.

L' lind'min, l'intièr'té d'ses propeos ont été confirmés pa Mossieu Prévot. J'aime bin que l'télé ortransmette, in direct, les débats à l'Elysette, ainsin on veot qu'à chint kilomètes, on s'fout pos mal de no... tiête (vous l'veyez, Mossieu Rudy, j'sus in rache mais j'reste poli). Vous pouvez toudis d'minder aux Tournisiens d'voter, ch'est pos pou cha que l'projet va canger, l'certificat d'patrimoine i-a été accordé et l'budget, savez, i-est d'jà voté. Pou l'minisse : "Tournai va infin intrer dins l'ère de l'modernité" et, bé alors, i-veaut mieux total'mint l'démeonter et l'orconstruire in fils de fier barbelés, si on va querre les stocks qui ont in Hongrie, on l'ara pétête à tout p'tit prix. J'espère bin que ch'n'est pos à Arne Quinze qu'on va confier l'ouvrache, car cha s'reot vraimint dammache qu'au prumier passache d'ein batieau, toute l'structure in résille s'mette à bourler dins l'ieau.   

Adeon, on nous areot minti, in évoquant ainsi d'démocratie, on nous a foutu des cacoules et on a pris les Tournisiens pou des andoules. Maxime i-a même rajouté : "Surtout faites bin attintieon, si vous cangez d'avis vous risquez d'perte des millieons". Je n'sais pos si vous et mi, on a l'même parlache mais mi j'appelle cha ein fameux cantache. J'ai l'raminvrance que l'prumier citoyen de l'ville de Namur i-a d'jà moutré à tertous qui n'éteot pos bin leon d'aimer l' dictature in passant, sans scrupule, in forche dins ein dossier que ses administrés i-aveot'ent, pa ein vote, pourtant orfusé ("L'peuple i-deonne s'n'opinieon, mais les élus à l'fin prenne'tent l'décisieon" i-l'a dit à l'télévisieon). Quoisque vous voulez, j'pinse que les gins qui seont à l'tiête de tous ces départemints, i-n'save'tent pétête pos résister aux sirènes des lobbys bin lommint.

L'cosse que j'n'ai vraimint pos appréciée et qui est restée à travers de m'gosier, ch'est quanç'qu'on a dit que pou l'résille tant décriée, tout l'meonte i-éteot su l'même line, tout l' meonte i-éteot imballé. Du consel communal jusqu'au décideur final, chaque personne a deonné au projet s'n'aval. Du queop, si tertous i-ont oblié l'détal, ch'est qu'Alzheimer i-a investi l'consel communal.

Adeon, ein diminche au matin, pou deux feos rien on va déplacher les gins et l'pire dins tout cha, on va dépinser pus chint mille eureos, avouez-le ch'est eine véritape histoire de seot. J'pinse que dins l'Guiness Book des orcords, on va ichi orchevoir l'médalle d'or, on s'ra dins la catégorie "L'ridicule n'tue pus" ou bin dins l'chapite "L'pus belle histoire de cocus".

Ayez eine minute de corache pou anneoncher aux brafes gins d'Tournai que l'consultatieon populaire elle est annulée. Vous voulez faire des écolomies, ortrouvez de l'popularité, wardez vos liards pou imbellir vo budget. Moutrez vous pus sympathique que l'patreon des voies hydrauliques. On pinseot que l'imache de no Peont des Treos elle areot été sauvée, mais on n'saveot pos que l'décisieon alleot s'printe eaute part que dins no cité. J'viens alfeos à m'deminder si final'mint on n'areot pos été mieux défindu pa... les flaminds. J'ai d'jà ormarqué que pou s'bouffer l'nez, les politiciens Walleons, i-a bin lommint que du meonte i-seont les champieons.

Mossieu l'Bourguémette, ch'est à l'âme des Tournisiens que se seont attaqués les gins du gouvernemint. M'cœur i-est in foufielle et j'in appellereos presqu'au ciel, j'voudreos acore croire au Père Noël. En ce qui vous concerne, vous pouvez ête rasseuré, j'vous parleos taleur d'Alzheimer et bé eine feos dins l'isoloir, ch'est fou comme les gins i-n'ont pus d'mémoire. Pou écrire au Père Noël i-n'est pétête pos 'cor treop tard, mais pou tous mes gins, mi, j'vas inveyer l'lette au père Fouettard ! 

(lexique : l'babillarte ou bin l'lette : la lettre / bramint : beaucoup / à m'n'âche : à mon âge / seûr : sûr / ein colas : un niais, un crétin / orclamer des queomptes : réclamer des comptes / l'bourguémette : le bourgmestre (le maire en France) / pétête : peut-être / apprinte : apprendre / ête débalté : être affligé au plus haut point / adveiner : deviner / l'Peont des Treos : le Pont des Trous / ichi : ici / les amisses : les amis / ein orportache : un reportage / tchère : chère / l'deos : le dos / les écolomies : les économies / ortransmette : retransmettre / on s'fout pos mal : on ne se moque pas mal / ête in rache : être en rage, être très en colère /  toudis : toujours / canger : changer / l'minisse : le ministre / intrer : entrer / querre : chercher / l'ouvrache : l'ouvrage, le travail / ein dammache : un dommage / l'prumier passache : le premier passage / bourler dins l'ieau : tomber à l'eau / adeon : donc / des cacoules : des mensonges / des andoules : des andouilles / l'parlache : la langue / l'cantache : le chantage / avoir l'raminvrance : se souvenir / moutrer : montrer / bin leon : bien loin / in forche : en force / quoisque : qu'est-ce que / lommint : longtemps / l'cosse : la chose / quanç'que : lorsque / l'line : la ligne / du queop : du coup / tertous : tous / déplacher : déplacer / véritape : véritable / seot : sot /  les orcords : les records / orchevoir : recevoir / l'chapite : le chapitre / l'corache : le courage / anneoncher : annoncer / ortrouver : retrouver / wardez vos liards : garder votre argent / l'imache : l'image / printe : prendre / eaute part : ailleurs / alfeos : parfois / ête in foufielle : être en émoi, être dans tous ses états / rasseuré : rassuré / taleur : tout à l'heure, tantôt / eine feos : une fois / inveyer : envoyer).

S.T. octobre 2015                   

20:42 Écrit par l'Optimiste dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : tournai, patois, picard |

Commentaires

Bonjour Serch' -
J'ai lu, relu et ... re-relu avec beaucoup d'attention ta remarquable plaidoirie sur la défense de notre bon vieux "Peont des Tros", surtout dite ou plutôt écrite dans notre cher patois qui est et sera toujours une ... pierre inébranlable dans notre Wallonie picarde.
Oui ! Ce fameux dimanche, j'irai voter, étant confiant aux principes de démocratie même si ce referendum n'est qu'une consultation ; mais ici, à Tournai, on n'est pas chez Maxime ...

Écrit par : jacques De Ceuninck | 04/10/2015

Répondre à ce commentaire

Bonsoir cher Serge,
J'ai lu avec attention, mon Dieu, que c'est difficile pour moi, je ne retiens rien !
Il faut garder les patois, les jeunes doivent prendre la relève !
J'espère que tout va bien, le temsp devient maussade comem les gens !
Aujourd'hui, ce n'était pas mon jour, tout tournait au carré, mais comme dirait Annie, "ça ira mieux demain" !
Bonne soirée, mes amitiés pour vous deux.

Écrit par : Mousse | 06/10/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.