06 août
2015

Tournai : les évènements sur la ligne du temps (7)

Le XVe siècle.

Il est impossible de noter sur la ligne du temps tous les évènements qui marquèrent ce siècle tant celui-ci est riche en péripéties historiques. Il faut faire un choix parfois difficile. Comme le désigne Paul Rolland, on peut l'appeler : "le Siècle des Métiers".

En l'an 1400 : la peste est à nouveau présente à Tournai, elle touche toutes les classes sociales de l'ouvrier au bourgeois.

En l'an 1403 : naissance de Jacques Daret, peintre, élève de l'atelier Campin.

En l'an 1408 : d'importantes inondations noient de nombreux quartiers de la cité. Ceux de Sainte-Marguerite, de Saint-Quentin et de Saint-Nicaise seront épargnés grâce à une position géographique un peu plus élevée.

En l'an 1410 : la peste fait à nouveau des ravages, elle décime la population et le clergé n'échappe pas au fléau. Cousin rapporte qu'il a fallu faire venir des ecclésiastiques de Lille, Douai, Cambrai et Arras.

En l'an 1411 : Philippe le Hardy tient congrès à Tournai en compagnie du comte du Hainaut, du comte de Namur, de l'évêque de Liège et de quelques seigneurs des "marches" de l'Empire.

En l'an 1413 : joyeuse entrée de l'évêque Jean de Thoisy. La même année, la duchesse de Bourgogne visite la cité, elle reçoit les honneurs des compagnies bourgeoises, celles-ci effectuent le "Limaçon", appellation des parades militaires de l'époque.

En l'an 1414 : des pourparlers se déroulent en l'abbaye de Saint-Martin en vue d'une réconciliation entre les "protecteurs du trône", Jean sans Peur et Charles VI.  

En l'an 1416 : édification du couvent des Campeaux (religieuses de l'ordre des Augustines).

En l'an 1419 : le 24 janvier, venue à Tournai de la princesse Michelle, fille du roi de France Charles VI et épouse du comte de Charolais, fils de Jean sans Peur. Elle loge à l'hôtel de la Tête d'Or (selon Chotin). A noter que Paul Rolland situe cet évènement en 1420.

En l'an 1421 : joyeuse entrée de Philippe le Bon accompagné de la duchesse de Brabant, de Jean de Luxembourg, du comte de Saint-Pol, de la comtesse du Hainaut, Jacqueline de Bavière et de l'évêque de Térouanne.

En l'an 1422 : l'hiver 1422-1423 est extrêmement rude.

En l'an 1423 : en juin, des troubles éclatent dans la paroisse Saint-Brice, quartier de foulons et de tisserands.

En l'an 1429 : lettre de Jeanne d'Arc adressée aux Tournaisiens (voir à ce sujet l'article déjà paru sur ce blog).

En l'an 1433 : les Tournaisiens s'attirent la colère du duc de Bourgogne. Suite à la mort de l'évêque Jean de Thoisy. Jean de Hacourt est désigné comme son successeur par le pape. Il fera son entrée à Tournai en septembre 1435. Le duc de Bourgogne voulait absolument nommer à ce poste Chevrot, son protégé. Par la suite de Hacourt sera nommé évêque de Narbonne et Chevrot recevra l'évêché de Tournai au grand mécontentement de Philippe le Bon.

En l'an 1435 : le peintre Rogier de le Pasture, âgé de 36 ans, quitte Tournai pour Bruxelles où il devient le peintre officiel de la ville.  Il s'appelle désormais Roger Van der Weyden (flamandisant ainsi son nom).

En l'an 1439 : visite du duc et de la duchesse de Bourgogne accompagnés de Charles le Téméraire.

En l'an 1464 : joyeuse entrée de Louis XI et mort de Rogier de le Pasture (à l'âge de 65 ans).

En l'an 1466 : fin de la construction de la chapelle des Croisiers.

En l'an 1484 : construction de la chapelle de l'hôpital Delplanque

En l'an 1493 : mort du plus célèbre des tapissiers tournaisiens Pasquier Grenier.

(à suivre)

S.T. juillet 2015.

Les commentaires sont fermés.