29 juil.
2015

Tournai : les chantiers, on n'est pas sorti de l'auberge.

Le calme avant la tempête !

Pour l'instant, en raison des congés, tout est calme au cœur de la ville de Tournai. Chaque année, durant la période comprise entre le 21 et le 31 juillet, la cité des cinq clochers semble entrer en léthargie, simplement arpentée par les touristes venus la découvrir. C'est également la période durant laquelle on trouve le plus facilement une possibilité de stationner au centre-ville.

Préparons-nous cependant !

Toutes bonnes choses ont une fin, bientôt, entre le 4 et le 10 août, les ouvriers vont (re)prendre possession de nos rues et, cette fois, cela risque d'être sérieux.

Il y a tout d'abord la reprise des chantiers abandonnés durant quatre semaines.

Le parvis du beffroi.

Où en est la pose des impétrants ? Qu'en est-il de la restauration (chemisage) du système d'égouttage ? Va-t-on encore fouler la cendrée durant plusieurs semaines ? Le revêtement de sol en dalles va-t-il bientôt être reposé ? Les terrasses des cafés et restaurants vont-elles refleurir avant la fin de l'hiver ? Voilà autant de questions que se posent les passants qui empruntent régulièrement la rue des Chapeliers ou le Vieux Marché aux Poteries. 

La rue du Marché au Jambon.

Voilà un des derniers maillons manquants du projet de rénovation du quartier cathédral (il y a longtemps qu'on a perdu l'habitude de dire de "revitalisation" lorsqu'on dénombre les vitrines vides). La pose du revêtement a débuté avant les congés, elle devrait se poursuivre durant le mois d'août.

La place Saint-Pierre.

Le pavage des rues du Chevet Saint-Pierre, Poissonnière et de la ruelle d'Ennetières est terminé. Les travaux concernent désormais la place Saint-Pierre. Actuellement, la rue de la Lanterne dans sa section comprise entre le quai du Marché au Poisson et la place Saint-Pierre est interdite à la circulation, la déviation s'effectue par la rue Poissonnière.

La rue du Général Piron.

Dans sa section comprise entre la chaussée de Willemeau et la rue des Sports, les travaux de rénovation de la voirie vont reprendre. Ceux-ci semblent bien avancés puisqu'il reste à déposer le revêtement définitif en asphalte.

Angle des rues des Sports, Allard l'Olivier et de la Citadelle.

Le chantier a débuté bien avant la période des congés. Il devrait reprendre au mois d'août. Dans la foulée, il restera à rénover la rue des Sports proprement dite, la rue de la Citadelle, dans sa section comprise entre la rue Allard l'Olivier et la rue de Barges et enfin d'entreprendre les travaux dans cette même rue de Barges. Pour rappel, ce vaste chantier d'infrastructure routière a été nécessité par l'ouverture, très probablement dans le courant de l'année 2016, du site "Union" du CHwapi, ceci, afin de sécuriser les différents accès à cet important complexe hospitalier.

Il y a des situations qui s'éternisent !

La place Verte.

La section comprise entre la rue de l'Epinette et la rue du Sondart reste fermée à la circulation et cela depuis plus de deux ans  déjà suite à des dégâts à la voirie (effondrements) provoqués durant l'hiver. Le chantier fait partie d'un vaste projet de rénovation qui semble prévu pour l'année 2016.

Il y a de nouveaux chantiers qui vont débuter !

Le quai des Vicinaux.

Dès le 4 août et jusqu'au 21, des travaux d'aménagement cyclables seront entrepris au quai des Vicinaux (un détour souvent emprunté par les automobilistes se rendant à Kain et voulant éviter le rond-point du Viaduc, principalement aux heures de pointe). Ce chantier nécessitera une interdiction de la circulation automobile entre la rue des Trois Coins et le quai Andréï Sakaharov (Pont des Trous). La circulation des cyclistes sera néanmoins maintenue.

La rampe du pont de Fer.

Les automobilistes venant de la rue du Château et du quai Sakharov qui souhaitent traverser l'Escaut en empruntant le Pont de Fer savent, depuis bien longtemps, combien la rampe de ce pont est en mauvais état. Il faut slalomer entre enfoncements de pavés, bosses et plaques d'égout surélevées pour éviter les nombreuses secousses néfastes à la suspension des véhicules et désagréables pour les occupants de ceux-ci. Pour les usagers des bus, la situation est pire encore, il vaut mieux s'accrocher au siège !

Entre le 10 et le 31 août, le revêtement va être refait, cela nécessitera l'interdiction de circulation sur cette rampe. L'administration communale conseille donc de rejoindre le Pont-à-Pont via les rues du Becquerelle, Royale et des Campeaux.

La fermeture du pont Notre-Dame.

Le pont levant sera fermé à la circulation à partir du 10 août en raison de travaux entrepris par la firme Ores à la rue Royale et au quai Saint-Brice. Ces travaux doivent normalement être terminés pour la rentrée des classes du début du mois de septembre.

Mais voilà le hic, deux des trois ponts situés dans le centre-ville qui permettent de traverser l'Escaut dans le sens rive droite vers la rive gauche seront fermés durant les trois dernières semaines du mois d'août. A lui seul, le Pont-à-Pont va devoir supporter toute la circulation automobile. Cela promet de fameuses files, aux heures de pointe, entre le rond-point de Saint-Brice et le carrefour du beffroi ! Le mot "coordination de chantier" semble avoir perdu son sens au sein des administrations.

La rue des Bastions.

Celle-ci sera fermée entre le 3 août et le 4 septembre dans le cadre du chantier de l'extension du centre commercial des Bastions.

La rue de la Lys.

Perpendiculaire à la rue des Bastions, la rue de la Lys connaîtra elle aussi un chantier de pose de câbles par la firme Ores entre le 10 août et le 15 septembre. La circulation sera maintenue mais se fera alternativement, réglée par des feux.

D'autres chantiers qui restent à réaliser.

La rue du Curé Notre-Dame.

Après la réfection de la rue du Marché au Jambon, la rue du Curé Notre-Dame, comprise entre la rue des Choraux et la place Paul Emile Janson, deviendra le chaînon manquant dans le cadre de la réfection du quartier cathédral. La date de démarrage du chantier n'est pas encore programmée.

L'avenue de Maire.

L'allée latérale donnant accès aux habitations dans sa section comprise entre la chaussée de Roubaix (appellation que les Tournaisiens retiennent mieux) et la rue de Lannoy a été totalement rénovée et est désormais également dévolue aux cyclistes. La section comprise entre  la rue de Lannoy et le rond-point de l'Europe est fortement dégradée. Comme cet endroit est régulièrement inondé lors de fortes pluies, on réalise actuellement, par caméra, un audit de l'égouttage sur l'entièreté de l'avenue. La rénovation du revêtement ne pourra être effectué que suite aux conclusions de cet état des lieux.

L'avenue des Peupliers.

Vu son très mauvais état dans le tronçon compris entre le Vieux Chemin de Willems et l'avenue Vert-Bois, le collège communal a prévu, en mai, un budget pour sa rénovation. Là non plus, on ne connaît pas la date de début des travaux.

Conclusions.

En terminant cette revue de chantiers qui empoisonnent le quotidien des Tournaisiens depuis bien longtemps, il ne reste plus qu'à souhaiter une bonne route aux automobilistes et à leur conseiller vivement d'emprunter les boulevards de ceinture s'ils ne font que traverser la ville. Il ne doivent pas hésiter, non plus, à utiliser le parking de délestage de la plaine des Manœuvres (Esplanade du Conseil de l'Europe) s'ils veulent se rendre dans l'hyper-centre (Grand-Place) situé à moins de cinq minutes à pied, c'est gratuit, illimité dans le temps et cela permet d'entretenir sa forme par un peu de marche à pied ! 

S.T. juillet 2015.

08:43 Écrit par l'Optimiste dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tournai, travaux, chantiers, rénovations, rues, circulation |

Les commentaires sont fermés.