14 juil.
2015

Tournai : les évènements sur la ligne du temps (3)

De la dynastie des Francs Saliens à l'an 1000 !

A la fin du 3ème siècle, dans nos régions, la période romaine connait un certain déclin. l'âge d'or est révolu.  

Vers 407, les Vandales saccage la cité.

Vers 431, la ville est conquise par les Francs Saliens, peuple venant d'au-delà du Rhin. A leur tête, on retrouve Clodion, parfois surnommé le Chevelu. Mérovée va lui succéder, il est à l'origine de ce qui deviendra la dynastie mérovingienne.

Vers 457 ou 458, Childéric, lui succède. Les historiens ne sont pas d'accord par rapport à une éventuelle filiation. Childéric a épousé Bassine ou Basine suivant les sources.

En l'an 466, naissance de Clovis 1er, fils de Childéric et de Bassine.

Vers l'an 481, mort de Childéric 1er, il est enterré aux abords de l'actuelle église Saint-Brice où son tombeau sera découvert en 1653 lors de travaux de démolition d'une habitation. Suivant la tradition franque, son fils, Clovis est élevé sur le pavois.

En l'an 486, Clovis délaisse Tournai, s'installe à Soissons, épouse Clotilde, se fait baptiser dans la foi chrétienne par saint Rémy, évêque de Reims, et part ensuite pour Paris dont il fera sa capitale. Clovis va mourir en 511.

Vers l'an 531, mort de saint Eleuthère (né probablement en l'an 456), premier évêque de Tournai en 486, il décède suite à des coups reçus à la sortie de son église. Il a eu pour tâche de convertir à nouveau une population redevenue païenne après la mort de saint Piat. 

En 575, Chilpéric 1er, fils de Clotaire et petit-fils de Clovis, fuyant son frère Sigebert vient se réfugier à Tournai avec sa femme Frédégonde et ses enfants. Chilpéric 1er sera assassiné en 584.

En l'an 854, ratification par Charles le Chauve d'une constitution qui confère le péage sur l'Escaut en faveur des chanoines. A cette époque l'Escaut semble donner un nouvel essor au commerce de la cité de Tournai. L'industrie des carrières est florissante, elle permet probablement l'édification de cette nouvelle cathédrale dont beaucoup d'historiens refusaient de reconnaître l'existence jusqu'à ce qu'on découvre les vestiges, sous le chœur de l'actuel édifice, à l'occasion du chantier de rénovation entrepris au début du XXIe siècle

En l'an 877, Charles le Chauve bat monnaie à Tournai.

En l'an 881, les Normands remontant l'Escaut s'emparent de la cité et la mettent à feu et à sang. Certains historiens situent cette prise de Tournai par les "Hommes du Nord", déjà en 879

(à suivre)

S.T. Juillet 2015

Commentaires

Bravo Serge pour toutes tes recherches car j'imagine le nombre d'heures que chaque article doit nécessiter. Bel été!

Écrit par : Un petit Belge | 16/07/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.