16 juin
2015

Tournai : le point sur l'immobilier

A deux semaines de la période des congés dans le secteur de la construction, il est temps de faire un point sur les chantiers qu'on découvre aux quatre coins de la cité des cinq clochers.

Rue Jean Cousin :

Ce chantier abandonné, dans un premier temps, par un promoteur en raison d'une faillite a été repris et touche désormais à sa fin. La première phase est terminée depuis quelques mois et les appartements sont occupés. La seconde phase de la "Résidence Jean Cousin" est en cours, le second bâtiment, parallèle au premier, sera probablement terminé avant la fin de cette année puisque les travaux de finitions sont bien avancés.

Chaussée de Douai :

La deuxième phase de construction de la "Corne Saint-Martin" est également terminée. Vingt-sept appartements et trois studios sont mis en vente. A terme, ce projet immobilier doit normalement comporter cinq immeubles à basse consommation d'énergie érigés sur un terrain de plus d'un hectare et demi entourant un plan d'eau.

Rue Barthélémy Frison :

La rénovation de l'ilot Desclée se poursuit, elle consiste en la transformation de l'ancienne imprimerie Campin, mieux connue des Tournaisiens sous le nom d'imprimerie Desclée ou Gédit. Une première phase située à front de rue est déjà occupée, les autres bâtiments sont en cours d'aménagement. A terme 47 lofts de standing auront ainsi été créés.

Place de Lille :

La rénovation de l'église Sainte-Marguerite touche à sa fin. La phase de vente des trois appartements de très haut standing bénéficiant d'un vue imprenable sur la ville est en cours, précisons que le prix d'achat n'est pas à la portée de toutes les bourses. La salle du rez-de-chaussée prévue au départ pour être à vocation culturelle est actuellement occupée par une exposition inaugurée le 6 juin. L'ensemble redonne vie à un quartier en pleine mutation. Espérons que le promoteur poursuivra le chantier pour donner une plus fière allure au clocher qui, désormais, fait tache face à la magnifique rénovation de la nef et du chœur.

Rue Frinoise :

Le chantier de la résidence construite à l'emplacement de l'ancien cinéma Eden est terminé. En face, à l'arrière de l'ancienne brasserie Saint-Yves, les appartements construits par le Logis Tournaisien sont en phase de finition.

Avenue de Troyes

Face au jardin de la Reine, dont elle tire d'ailleurs son nom, la résidence érigée à l'emplacement de l'ancien Casino de Tournai est en voie d'achèvement. Trente appartements sont mis en vente, des bureaux vont s'installer au rez-de-chaussée. Cette implantation a été réalisée au centre d'un vaste ilot de verdure, à une entrée principale de la ville. 

Quai des Salines :

L'imposante usine des Textiles Allard qui abrita durant quelques années un atelier de travail adapté est en pleine mutation. De nouveaux bâtiments s'élèvent, sur l'arrière, à la rue de l'Ecorcherie. La rénovation de l'immeuble situé sur le quai, à proximité du Pont des Trous, a débuté, il y a quelques semaines.

Rue Galterie Saint-Jean :

Un groupe d'immeubles insalubres, inoccupés depuis des décennies, a été démoli il y a quelques mois, la construction d'un immeuble a démarré, la phase de gros-œuvre est en cours de réalisation.

Rue Paul Pastur :

Un chantier abandonné durant près d'une année a été repris par le Logis Tournaisien qui y réalise de nombreux appartements. Le gros-œuvre se termine, on peut envisager la mise à disposition des appartements durant les premiers mois de l'année 2016.

Les projets qui devraient démarrer bientôt :

Des demandes de permis de bâtir ont déjà été affichées aux valves de l'Hôtel de Ville pour la transformation de l'ancien "car-drink", situé à l'avenue Van Cutsem, en appartements de standing, de même que pour la construction d'un hôtel à l'emplacement des anciens établissements Goossens entre la rue de Marvis et l'avenue Bozière.

Les chancres qui n'évoluent guère :

Ils sont malheureusement tous situés dans le quartier cathédral, au pied même des cinq clochers, détruisant, par leur vision, le cachet qu'on a voulu donner à cet environnement. Il s'agit de la transformation de l'immeuble occupé jadis par le journal "le Courrier de l'Escaut" (pour éviter que le bâtiment ne soit squatté, les fenêtres ont été murées). Il s'agit également du terrain vague exploité comme lieu de stockage des matériaux de chantier par la firme chargée de la rénovation des rues du quartier, un terrain qui se situe sur le site de l'ancien cinéma "Multiscope Palace". Il s'agit enfin du pôle muséal prévu dans le bâtiment dit des "Anciens Prêtres" sur la place de l'Evêché et la place Paul Emile Janson.  

La rénovation de l'ilot Cherequefosse ne devrait bientôt plus être qualifiée "d'Arlésienne tournaisienne", à la lecture des dernières informations parues dans la presse locale, il semblerait que le dossier progresse lentement auprès des autorités compétentes. Si des démolitions d'immeubles dans la rue Madame (notamment l'ancienne piscine) sont prévues en cette fin d'année, le véritable chantier ne verra pas le jour avant 2016, voire 2017. Et surtout qu'on ne me taxe pas, dans les milieux concernés, de pessimisme, car depuis le temps que ce projet fait l'objet de présentations multiples (et différentes) aux gens du quartier, nous avons appris à rester prudent.

S.T. juin 2015

 

   

 

 

14:19 Écrit par l'Optimiste dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tournai, rénovations, chantiers, immobilier, résidences |

Les commentaires sont fermés.