27 mai
2015

Tournai : maisons de commerce au début du XXe siècle.

Tournai 1904-1939, tentative de reconstitution.

L'article paru le 8 avril dernier relatif aux maisons de commerce disparues durant les cinquante dernières années a attiré l'attention de quelques Tournaisiens qui m'ont fait part de leurs souvenirs par l'envoi d'un e-mail .

Si le visage de la ville a évolué, peu à peu, au cours des siècles, le vingtième, en raison des deux conflits mondiaux, l'a profondément remodelé.

J'ai tenté, cette fois, de recomposer celui présenté par la cité au début du vingtième siècle. Les plus anciens auront sans doute encore connu certaines de ces maisons qui avaient "pignon sur rue" entre 1904 et 1939.

Le choix a porté sur trois rues commerçantes de l'époque situées sur la rive gauche : la rue des Chapeliers (avant et après l'opération appelée : dégagement de la cathédrale), la Grand-Place, la rue de Cologne (devenue la rue de l'Yser).

Les publicités de ces magasins s'appellent encore les réclames et le style a quelque peu évolué depuis leur parution dans la presse et les programmes de l'époque.

La rue des Chapeliers (en 1904) :

Au n°  7 : "Ponceau-Delmotte" - Maison de Confiance - Confection pour Hommes et Enfants - Rayon spécial "Draperies" pour vêtements sur mesure - Imperméables.

Au n°  8 : "Maison Parain" - Chapellerie du Fashionnable - Chapeaux de feutre en tous genres et fantaisies - Assortiment de Chapeaux de 1ère communion - Spécialité de chapeaux de soie et sur mesure en 24 heures - Equipements de Garde Civique et Corps spéciaux - Fournisseur de la Police -  Fraîcheur - Elégance - Prix défiant toute concurrence.

Aux 12-14 et 16 : "La Maison Jules" - anciennement Majau-Capouillet - Maison de Confiance - Confections pour Hommes, Femmes et Enfants - Choix immense de vêtements confectionnés - Bel assortiment d'Etoffes pour les vêtement sur mesure - Coupe élégante et garantie - Façon soignée - Le plus grand et le plus bel assortiment possible en costumes d'enfants depuis 4 francs - Prix fixes.

A noter que cette maison existait encore à la fin du siècle dernier.

Au 23 et 26 : "Van Gheluwe- Coomans" - Papeterie - Fourniture de bureau - Librairie - Typographie - Lithographies - Autographies - Reliures - Travaux de luxe et ordinaires -  Travaux artistiques et commerciaux - Spécialité de registres (système perfectionné) garantis 10 ans - Copies de lettres de tous prix - Articles de voyage, malles, valises, sacs, etc... Bronzes, maroquineries et fantaisies, lampes, lampadaires, abat-jour en papier et en soie.

Aux 28-30 et 32 : "Maison Vve Auguste Cazy" - Costumes et confections pour Dames et Fillettes - Tissus pour robes, soieries, velours, Hautes Nouveautés - Tailleurs pour Dames et imperméables - Costumes pour Hommes et Enfants genre Marchand-Tailleur - Equipements pour tous les corps de la Garde Civique, uniformes et livrées - Draperies anglaises, françaises et écossaises - Deuil en 12 heures - Coupeurs et coupeuses se rendent à domicile à la demande du client  - Consultez les étalages, vous y verrez les Nouveautés pour la saison - tel : 69.

La rue des Chapeliers (en 1923) :

Aux 46 et 48 :  "L. et G. Lecrinier" - Maison de Confiance Choix immense de cadeaux pour fêtes : bronzes, marbres, objets d'art Services de Table et à café : cristaux, couverts, couteaux (aluminium garanti)  tel : 439.

En 1934, cette maison a pris pour enseigne "Au Val Saint-Lambert" Maison L. et G. Lecrinier. Tout pour votre table, pour garnir et embellir votre maison : des porcelaines, des faïences, des cristaux, des verreries, des vases, des coupes, des statuettes, des lampes, de vraies œuvres d'art signées des meilleurs artisans et aux meilleurs prix !

Cette maison, bien connue des Tournaisiens, a poursuivi son activité jusqu'au début du XXIe siècle.

La rue de Cologne (en 1904) :

Au n° 13 : "H. Dechaux - Dechaux et Fils" - Maison de Confiance - Bandagiste - Lunettes - aiguisage et réparations de tous les genres de rasoirs, cisailles...

Au n° 14 : "Charles Bouchart", coiffeur, posticheur, parfumeur. Travail en cheveux de tout genre. Dernière nouveauté : location de perruques ! 

Au n° 15 : "Ecole Professionnelle de Coupe et Couture pour Dames" - Direction : Me Carbonnelle - Enseignement de la coupe pour les vêtements - Genre tailleur - Essayages et corrections  - Méthode brevetée - Cours tous les jours - Pension dans la maison - Tailleurs et  tailleuses - Abonnements aux journaux de Mons. La Maison se charge du placement de ses élèves - Prospectus gratuit.

Au n° 30 : "Maison Hennard-Derasse", Spécialistes de Haute Nouveauté : soieries, rubans, dentelles - Ganterie en tous genres, etc... Choix immense de soieries pour garniture de robes.

Au n° 31 : "Georges Hartung", successeur : ancienne Maison Veuve Pottiez. Fabrique de couronnes en métal, perles, porcelaines et plantes artificielles - Cierges pour première communion - Beau choix de plantes d'appartements et de palmiers. Fleurs et plantes naturelles stérilisées - Tous les articles sont vendus à des prix avantageux.

Au n° 36 : "La Grande Teinturerie à Vapeur" - Maison Vve G. Sachs-Patz - Fondée en 1869. Usine et succursale : rue des Croisiers, 40.

L'installation considérable et le perfectionnement de l'outillage permettent à la Maison d'exécuter tous les travaux mieux soignés, plus vite et à des prix plus modérés que n'importe quelle autre maison - Noir spécial pour deuil et nettoyage à sec en 24 heures.

Au n° 40 : "Maison A. Bonnier-Mondo", chaussures de luxe et ordinaires - pantoufles et caoutchouc. (NDLR : à l'époque pour nettoyer, les femmes enfilaient encore des chaussures en caoutchouc, simplement désignées par ce mot).

La Grand-Place (en 1904) :

Au n° 7bis : "Maison Beckers", Marchand-Tailleur - Draperies françaises, anglaises, écossaises, Sur demande du client, nous nous rendons à domicile avec des échantillons -Même Maison : Parapluies, cannes et couvertures de voyage.

Au n° 13 : "Van Cauter" Bicyclettes et Motocyclettes - Machines à coudre et Coffres-forts - Echange - Location - Réparations - Machines d'apprentissage.

Au n° 15 : "Ernest Ponceau" Ameublement - Tapis de Tournai, linoléum, rideaux, literies. Dépôt de la Lincrusta Walton - Meubles de salon, salle à manger, chambre à coucher.

Notons qu'Ernest Ponceau était un des membres fondateurs de la Royale Compagnie du Cabaret Wallon Tournaisien.

Au n° 67 : "Gillot-Laurent" (successeurs : Gillot-Journez) - Fabrique de chapeaux et de casquettes - Coiffures et équipements militaires - Fournisseur de l'Armée, des Pompiers, de la Police, de la Garde Civique. (la maison est située près du beffroi).

On ne peut comparer ces publicités avec celles qui paraissent aujourd'hui. Il n'y a pas de slogan accrocheur, de titre racoleur, mais une simple description de ce qu'on peut trouver en magasin. Notons également l'utilisation de l'expression "Maison de Confiance", une désignation disparue faisant songer aux étoiles distribuées par certains guides.

Plus près de nous !

En 1923, on verra apparaître dans les programmes de "Tournai-Palace" tenu par Chelmy les réclames pour des maisons que beaucoup d'entre nous ont encore connues : La "confiserie modèle Maurice Faignard" qui stipule : "Hygiène de la bouche et de l'estomac, après les repas, 2 ou 3 Bêtises de Tournai facilitent la digestion" !, les chapeaux de "Madame Lucas" au 36 de la rue de Pont, les "déménagements Leroy-Leclercq" au 4 et 5 de la Terrasse Saint-Brice (NDLR : actuelle place Clovis), La "Poêlerie du Hainaut", Maison J. Bayet-Monnier à la rue de l'Yser, les magasins "A la Vierge Noire", au coin des rues Gallait et de la Tête d'Or, "la Maison Ch. Gisler, P. Henrion, successeur", bijoutier-Fabricant au 10 et 11 Grand-Place, "l'American Garage" concessionnaire Ford, au 23 de l'Avenue Van Cutsem, qui présente "l'atelier de réparation le plus moderne de Belgique", "l'armurerie Hauvarlet-Deghin" au 1 de la rue de l'Yser , la "New-Sports House Charles Duhaubois" au 13 de la rue du Cygne, la "Maison Smets", spécialiste du piano, fondée en 1880, à la rue Royale, la "Maison Waroquier", 30 rue de Pont, capsules et cires à bouteille.

(S.T. mai 2015)

Les commentaires sont fermés.