01 avril
2015

Tournai : la découverte d'une chapelle souterraine !

Une chapelle donnait l'impression d'être abandonnée depuis peu !

Au cours de travaux de rénovation dans une petite maison de la rue de la Madeleine, on a découvert une chapelle souterraine contenant encore son mobilier (autel et chaises).

"C'est fortuitement que cette chapelle a été découverte. Lors de travaux sur un mur d'une des pièces, un ouvrier s'est rendu compte que celui-ci "sonnait creux", peut-être poussé par la curiosité ou par le souci d'un travail bien fait, l'homme prit la décision d'y pratiquer une ouverture afin de contrôler la raison du vide qui pouvait s'y trouver et que son oreille avertie venait de déceler. Quelle ne fut pas sa surprise de découvrir un escalier qui descendait vers les sous-sols et au fond de celui-ci, une porte donnant accès à une vieille chapelle possédant encore son autel, les prie-Dieu et les chaises".

Voilà l'information que je suis en mesure de vous donner et vous pensez peut-être, en faisant un rapide rapprochement avec la date de parution de mon article, qu'il s'agit d'un poisson d'avril, absolument pas mais... en vérité, la découverte de cette chapelle ne date pas d'hier !

Je vous ai déjà signalé combien j'aimais rencontrer et entamer la conversation avec Yvonne Coinne, une habitante de la chaussée de Lille dont le père fut boulanger. Retrouver les traces du Tournai ancien est une véritable passion pour elle et le fruit de ses recherches est consigné dans de nombreuses fardes qui remplissent les armoires de son bureau. C'est grâce à elle que j'ai pu vous conter "l'Histoire tragique et merveilleuse du Soldat La Violette" ou vous parler des "Salines et des mines de fer exploitées à Tournai" encore exploitées durant le XIXe siècle (des accidents survenus dans le courant des années 1858 y font référence dans l'article "Tournai : l'année 1858 sous la loupe" paru sur le blog). Yvonne est la mémoire de tous ces faits petits et grands depuis longtemps oubliés, notamment ceux qui se rapportent à la transmission orale de génération en génération. Dans un rôle de passeur de mémoire, elle répertorie des tas d'événements survenus à l'ombre de la cité des cinq clochers.  

Selon elle, cette chapelle a été découverte dans la rue de la Madeleine, à proximité de la Brasserie Saint-Yves qui a été rénovée voici quelques années. Cela se passait, au début du siècle dernier dans une de ses petites maisons de rangée située à peu près en face de l'église Sainte-Marie Madeleine. Un membre de la famille d'Yvonne qui y habitait a été appelé par un voisin et a eu l'occasion de la visiter.

Existe-t-elle encore ? Probablement pas ! La plupart des maisons ont, en effet, été détruites et des immeubles ont été reconstruits. A-t-elle été remblayée ? Une personne en a-t-elle le souvenir ? Y-avait-il un couvent qui s'étendait jusqu'à cet endroit ou bien faisait-elle partie d'une maison particulière dont les propriétaires s'étaient fait construire un petit oratoire ?

Peut-être que cette information éveillera la curiosité de l'un ou l'autre Tournaisien et que celui-ci pourra apporter quelques précisions supplémentaires à ce sujet. Les commentaires lui sont ouverts car j'aime vérifier la véracité des infos données sur mon blog !

S.T. mars 2015

10:01 Écrit par l'Optimiste dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tournai, découverte, chapelle, rue de la madeleine |

Les commentaires sont fermés.