04 févr.
2015

Tournai : ce n'est pas uniquement la ville !

Nous abordons régulièrement les chantiers en cours et programmés qui parsèment la ville de Tournai, est-ce à dire qu'il ne se passe rien à ce niveau dans les villages qui composent le Grand Tournai ? Même si leurs habitants ont tendance à penser qu'ils sont oubliés, on voit également y fleurir de nombreuses réalisations. En voici quelques-unes que nous avons pu répertorier grâce aux renseignements reçus de l'administration communale :

Blandain.

Deux monuments se dressent à proximité l'un de l'autre, la statue du "Christ-Roi", érigée en hommage à Saint-Eleuthère, premier évêque de Tournai, originaire du village et le "Monument aux Morts", inauguré le 21 mai 1921, œuvre du sculpteur-statuaire Jules Legrain-Catoire. Celui-ci se présente sous la forme d'un obélisque représentant le symbole de la Patrie, une femme vêtue à la mode antique. La mention "Blandain à ses enfants morts pour la patrie 1914-1918" s'affiche sur la croix de guerre fixée sur l'obélisque. En 1951, une plaque a été ajoutée reprenant les noms de victimes locales du second conflit mondial. La statue du Christ-Roi et la toiture de l'église ont été restaurées en 2013. Le nettoyage du monument aux morts sera bientôt entrepris, un subside auprès de la Wallonie a été sollicité pour ce chantier.

L'ancienne morgue du cimetière, bâtiment qu'on doit à l'architecte Lacoste, sera bientôt rénovée et aménagée en espace d'accueil pour les familles.

Chercq.

Dans le cadre du projet d'économies d'énergie des bâtiments publics, de nouveaux châssis seront prochainement placés à l'ancienne maison communale.

Froidmont.

Depuis le mois d'août 2014, le chantier de construction d'une nouvelle école a débuté. Celui-ci a nécessité la démolition d'une maison mitoyenne et la réalisation de fondations pour assurer la stabilité de l'ensemble. Ce projet financé jusqu'à hauteur de 871.450 euros par la Fédération Wallonie-Bruxelles permettra au village de voir s'ouvrir la nouvelle infrastructure scolaire à la fin de l'année 2015.

Froyennes.

Il a été décidé la construction d'un espace d'accueil des familles à l'entrée du cimetière.

La rénovation de l'autoroute E429/E42 dans la section Lamain-Froyennes, soit environ huit kilomètres, débutera réellement au printemps 2015. Des travaux préparatoires ont déjà été réalisés. Le chantier s'étalera sur deux ans et devrait être terminé au milieu de l'année 2017 (si les conditions météorologiques ne viennent pas trop le perturber). Pendant la durée des travaux, le basculement des véhicules sur les voies opposées sera d'application. 7.500m2 de murs anti-bruit seront également posés pour le confort des riverains.

Gaurain.

Des logements sont actuellement en construction à la rue du Jonc.

Dans le cadre des économies d'énergie des bâtiments publics, de nouveaux châssis seront placés dans le bâtiment abritant le district de Gaurain.

La rénovation du hall des sports de la RUSTA reste en attente.

Kain.

Ce village a été doté, en 2015, d'une toute nouvelle salle omnisport.

On prévoit tout prochainement la réhabilitation de l'ancienne décharge dite du "Mont d'Or", située entre l'avenue des Alliés et la rue d'Ormont. En raison d'incidences possibles sur l'environnement, la santé et la sécurité publique, elle a fait partie des anciens sites étudiés par la SPAQUE (Société Publique d'Aide à la Qualité de l'Environnement). Une étude a été commandée, il s'agit d'une première étape dans le processus de réhabilitation de ce site sensible.

Marquain.

Un chantier de rénovation de la cour de l'école devrait débuter bientôt. Les travaux consistent à apporter un "petit coup de frais" pour la cour de récréation par le renouvellement de l'infrastructure, la pose de nouvelles fondations et celle d'un revêtement hydrocarboné.

Templeuve.

Des rénovations sont également prévues pour l'école et des nouveaux logements seront construits par le Logis Tournaisien.

Thimougies.

L'ancienne maison communale, bâtiment emblématique de ce village situé en haut d'une colline va être aménagée. A proximité s'élèvera la "Maison du Village", outil nécessaire pour que continue à vivre son âme.

Le projet de reconstruction du vieux moulin n'est pas abandonné.

Vaulx.

Ce qui a le plus bouleversé le paysage de ce village depuis toujours dédié à l'extraction de la pierre est le projet d'amélioration du transport fluvial qui nécessite le développement du Port Autonome du Centre et de l'Ouest.

La phase I est terminée depuis le mois de mai 2014. Il a été aménagé des boxes de stockage, de manutention et d'accueil et une zone tampon pour la protection des riverains.

La phase II est en cours, il s'agit de la création d'une autre aire de stockage et de manutention réalisée dans le cadre de l'accueil de bateaux de classe Va (1.500 à 3.000 tonnes).

Le projet Vaulx I est destiné au transport des produits issus des carrières, à l'expédition  d'engrais, au transport de déchets non toxiques et non dangereux vers l'industrie du recyclage. Ce qu'on appelle le "vrac".

Le projet Vaulx II recevra des masses indivisibles : cuves, éléments d'éoliennes, palettes et conteneurs. Le premier projet devrait générer un trafic annuel de 300 à 500.000 tonnes de vrac. Le second projet concernera de 7.500 à 10.000 EVP (mesures de conteneur). Le tout doit permettre la création de plusieurs dizaines d'emplois directs et indirects.

S.T. janvier 2015

 

Les commentaires sont fermés.