20 juil.
2014

Tournai : 1914-1918 hommage au lieutenant Alexander McHardy

DSC03439 - Alexander MC HARDY.jpgDans la brume d'un petit matin.

Courte mais émouvante cérémonie que celle qui a eu lieu, ce dernier dimanche, au cimetière du Sud à Tournai. L'heure très matinale pour le rendez-vous (8h15) était probablement la raison pour laquelle la foule n'avait pu être présente, toutefois, pour accueillir une délégation de la Royale Air Force Canadienne, on retrouvait l'échevine Ludivine Dedonder, représentant l'Administration Communale de Tournai, des membres des associations patriotiques entourant les drapeaux, le doyen Michel Decarpentrie, Pierre Bauters, ancien commandant de la place de Tournai et Jacques De Ceunink, un passionné qui, depuis quelques années déjà, s'est assigné pour mission de retrouver les familles des pilotes américains, anglais ou canadiens ayant perdu la vie lors des deux conflits mondiaux dans le ciel belge (voir l'article que nous lui avons consacré).

Participant actuellement à la marche du souvenir à Nimègue en Hollande, le capitaine Thomas McHardy, pilote de Sea King dans l'armée canadienne, avait rejoint la cité des cinq clochers avec quelques membres de son unité. Il tenait à rendre hommage à son grand-oncle, le second lieutenant canadien William Alexander McHardy tué avec le second lieutenant écossais William Alexander Rodger lors d'un combat aérien au-dessus de Froidchapelle, le 10 novembre 1918 vers 11h, vingt-quatre heures à peine avant que le clairon ne sonne la fin d'un des épisodes les plus meurtriers de l'Histoire.

C'est autour des tombes IV 010 et IV 011 de l'extension alliée qu'eut lieu cet hommage. Dans un discours emprunt d'émotion et de fierté, le capitaine McHardy évoqua la mémoire de cet oncle dont il a toujours entendu parler au sein de la famille, il se dit heureux de pouvoir, à la veille des commémorations du centenaire de la première guerre mondiale, être présent à Tournai et ainsi l'honorer. L'échevine Ludivine Dedonder lui répondit, en français et en anglais, mettant en exergue le courage de ces jeunes venus défendre les valeurs qui étaient les nôtres. Après des oraisons prononcées par le capitaine Morris, aumônier du contingent canadien et par le doyen Decarpentrie, un dépôt de gerbes fut suivi par une minute de silence et par une dernière sonnerie de clairon avant que ne s'élève le son plaintif de la cornemuse. La cérémonie se termina par la diffusion de l'hymne "O Canada".

Alexander William McHardy et William Alexander Rodger.

Le premier avait vu le jour à McLellan's Mountain dans la province canadienne de la Nouvelle-Ecosse, il pilotait le Bristol FE2b qui avait décollé vers 10h20, ce 10 novembre 1918. L'observateur-mitrailleur, le second lieutenant William Alexander Rodger était lui originaire d'Edinburgh dans le Midlothian en Ecosse. Leur mission consistait à observer le déplacement des troupes ennemies dans la botte du Hainaut et la région de Charleroi. Arrivés au-dessus du village de Froidchapelle, ils furent opposés en combat aérien au pilote allemand Hans Von Freden de la Jasta 50. Agé de 26 ans, ce dernier pilotait depuis 1917 et avait déjà de nombreuses victoires à son actif. Ce jour-là, il ajouta un nouvel appareil à son "tableau de chasse". Les deux aviateurs alliés s'écrasèrent près de la ferme Gobert. Ils furent tout d'abord enterrés à Froidchapelle avant que leurs dépouilles ne soient transférées dans "l'extension alliée" du cimetière du Sud de Tournai, où ils reposent désormais.

Les recherches minutieuses de Jacques De Ceuninck.

Il est très important pour les générations actuelles qui ne semblent plus guère intéressées par l'Histoire que des citoyens remémorent ces différents faits et entretiennent des liens d'amitié avec les familles des acteurs de ces tragédies. On appelle cela le "devoir de mémoire". Les nombreuses recherches entreprises par Jacques De Ceuninck l'ont amené à rencontrer un des derniers témoins de ce combat aérien. Le 17 juillet 1996, dans le village de Froidchapelle, il interroge Mr. Charles Descartes qui était âgé de cinq ans lors des faits et qui, depuis la porte de l'habitation familiale à la rue du Gouty, a assisté au combat et à la chute de l'avion.

P1000128 - Captain Thomas MC HARDY.JPG Le capitaine McHardy

P1000159.JPGAuprès des deux tombes.

l'échevine Ludivine DedonderP1000136 - Mme l'échevine Ludivine DEDONDER, représentant la Ville de Tournai.JPG

(sources : recherches et photos de Jacques De Ceuninck - Etienne Boussemart : article de l'Avenir du mardi 15 juillet 2014 - participation personnelle à cet hommage);

S.T. juillet 2014

 

 

Commentaires

Bonjour Serge,

Emouvants souvenirs que rappelle ta relation des faits de ce 13 juillet 2014 au cimetière du Sud - cimetière Commonwealth. Que les années passent vite ! C'était en 1996 que j'eus le plaisir de rencontrer ce témoin Charles Descartes, octogénaire qui a maintenant, depuis quelques années, le plaisir de parler ... en direct, de cette tragédie avec les deux victimes MC HARDY et RODGER ( ndla : pour ceux qui y croient ! ). Pour Alexander MC HARDY, la boucle est bouclée. Reste maintenant William RODGER ... Bien cordialement -- Jacques

Écrit par : jacques De Ceuninck | 24/07/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.