01 avril
2014

Tournai : la découverte d'un trésor !

 

Dernière minute, l'optimiste possède un scoop !

Passant au pied de la cathédrale Notre-Dame, ce matin, j'ai été intrigué par la présence d'un attroupement à la hauteur de la place de l'évêché. J'ai d'abord cru qu'un car venait de déverser son lot habituel de touristes mais la qualité des personnes présentes ne laissait aucun doute, on était bien loin de simples touristes venus admirer ce chef d'œuvre romano-gothique, au contraire, il s'agissait de personnalités non seulement locales mais aussi du monde scientifique.

Vous le savez depuis bien longtemps, l'Optimiste a l'habitude de laisser traîner une oreille indiscrète afin de savoir tout ce qui se passe dans sa ville et ainsi vous le rapporter, je me suis donc approché tout naturellement. J'ai reconnu, Mr. Francis Van de Putte, responsable des guides de la Ville, celui-ci, m'apercevant, est venu à ma rencontre, tout excité. Pour sûr, il devait se passer quelque chose d'inhabituel.

"C'est formidable !" m'a-t-il dit "hier, lors de travaux réalisés à la tour lanterne, en enlevant un faux plancher, un ouvrier a découvert un véritable trésor qui dormait là depuis de très nombreuses années, de l'or, des bijoux, des vases sacrés, des pièces de monnaie, des ornements liturgiques, quelques manuscrits, le tout magnifiquement conservé. D'après les chercheurs de l'U.L.B. arrivés sur place au début de la matinée, il pourrait s'agir d'un trésor caché là avant la venue des Iconoclastes qui pillèrent les édifices religieux.

Qui en est le propriétaire ?

Normalement, cette manne "céleste" devrait tout naturellement revenir au Trésor de la cathédrale qui s'enrichirait ainsi d'importantes pièces de collection, Monseigneur Guy Harpigny a été le premier à émettre cette opinion. Le Conseiller provincial, Serge Hustache, dont on connaît la passion qu'il voue au prestigieux édifice, interrogé en ma présence, rappelle que la province est propriétaire de l'édifice et que les objets trouvés lui reviennent donc de droit. Rudy Demotte, le bourgmestre de Tournai, et Paul Olivier Delannoy, l'échevin-délégué, partaient à la pêche aux informations, ils auraient bien voulu mettre ce trésor dans la corbeille de naissance de la petite Juliette, fille de l'échevine des finances, Laetitia Liénard, toujours soucieuse de combler le déficit communal.  

A l'heure où j'écris ce bref article, je n'ai pu obtenir d'autres informations, je vous renvoie donc au journal télévisé de No Télé dont une équipe est arrivée sur place et à la presse locale, mon ami Etienne Boussemart ayant eu le privilège de photographier ce trésor inattendu.

Demain, je vous donnerai plus d'explications ! 

(S.T. avril 2014)

Tout cela n'était qu'un poisson d'avril comme la majorité d'entre vous l'avaient pensé. Que serait le monde sans un peu d'humour et beaucoup d'amour, encore moins bien qu'aujourd'hui si cela est encore possible ! Edmond et Fifinne m'ont néanmoins envoyé un e-mail pour me dire qu'ils n'avaient rien vu sur No Télé... il faut dire qu'ils avaient aussi oublié de changer les pendules dimanche !

12:04 Écrit par l'Optimiste dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : tournai, trésor, découverte, scoop |

Commentaires

je suis blonde mais tout de même !!!!

premier avril bonne soirée !!!!!!!!

Écrit par : rauwers | 01/04/2014

Répondre à ce commentaire

Manne providentielle, n'y aurait-il pas des ''épinoch' in or'' ça nous promet de fameuses discutions

Écrit par : Dumoulin | 01/04/2014

Répondre à ce commentaire

Poisson qui m'a bien amusée, et qui est bien dans le t(h)on annoncé par ton qualif; optimiste!
Belle journée, et amitiés chez toi
Crocki

Écrit par : Crocki | 02/04/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.