30 nov.
2013

Tournai : expressions tournaisiennes (251)

I-feaut toudis garder s'calme !

 

J'ai décidé, aujord'hui, d'ête ein heomme d'beon consel et j'vas vous moutrer qu'i-feaut, dins toutes les circonstances (et i-d'a beauqueop tous les jours), savoir garder ein calme olympien (et pos, comme dit Edmeond, olympique), savoir comme ein inglais rester flegmatique, pouvoir rire guéaune comme ein asiatique ou garder l'air impassipe des inciens soviétiques.

Quand su l'autoroute, l'conducteur de l'auteo qui est in train d'vous doubler ravise s'portape puteôt que s'route et, sans l'ormarquer, s'approche d'vous presque à vous raser, i-feaut garder s'calme, car si, à c'momint-là, on deonne ein queop d'klaxeon, i-va avoir l'esquite et pétête perte l'directieon et... berdaf... ch'est l'imbardée dins laquelle on risque de s'ortrouver impliqué. 

Quand su l'autoroute, on suit ein camieon letteon, bulgare ou bin polonais et que l'chauffeur i-s'met tout à n'ein queop à zigzaguer, i-feaut garder s'calme, i-est pétête indormi, orwette s'gazette ou bin s'télé, à moinse qui n'soiche in train d'minger ou d'téléphoner.

Quand su l'autoroute, on aborde ein indreot ave des travéeaux , i-feaut toudis respecter les pannéeaux, i-feaut ralintir pou n'pos mette in dinger, les ouverriers qui seont in train d'ouvrer , i-feaut garder s'calme surtout quand, derrière, on veot arriver, plein gaz, ein abruti qui croit que l'limitatieon, ch'n'est pos pou li.

Quand su l'autoroute, inter Rumillies et Hertain, i-feaut, tous les chinquante mètes, éviter des treos d'chinquante chintimètes, i-feaut garder s'calme et slalomer, s'dire qu'au SPw, l'Wallonie picarte, i-a bin lommint que ceulle régieon où cha s'trouèfe on-l'a oblié.

Quand pa d'vant l'télé, on veot ein grand patreon partir à l'pinsieon ave un bonus greos comme ein porte-avieon, i-feaut garder s'calme, s'dire qu'in dix siept chint quater-vingt nuef, l'Révolutieon elle n'a servi à rien et qu'i-ara malheureus'mint toudis des supernantis et des moinses que rien.

Quand nos brafes policiers i-mettent l'main su ein taggeur et qui l'ortrouèf'tent d'jà in train d'pourmèner dins nos rues après eine heure, i-feaut garder s'calme. On peut pinser qu'i-a bin lommint que dins no pays, no justice elle est partie, bramint d'juges, asteur, seont les infants d'mille nuef chint soixante-huit et i-intintent, pétête acore, i-feaut bin l'dire, dins leu tiête, l'slogan : "il est interdit d'interdire". Si on est arrivé à eine parelle déconfiture ch'est pasque les gins n'eont pus du tout l'même culture mais au moinse comme cha on n'aurmente pos l'surpopulatieon qu'on a d'puis d'z'ainnées dins les priseons. A toute cosse, malheur i-est beon !

Quand, on attind pou payer dins ein grand magasin, que ce soiche à l'caisse six ou à l'caisse huit, et qu'on on veot l'file des visins, pourtant pus leonque, aller beauqueop pus vite, i-feaut garder s'calme, même au momint où l'feimme, comme eine hystérique, dins l'micreo, elle se met à berler pour avoir l'prix d'l'artique", on comprind que l'albran, pa d'vant, ave ein air annochint i-a acore oblié d'peser ses preones et ses rogins. L'pire ch'est que c'baudet, i-nous a acore fait l'queop l'sémaine passée.

Quand les piéteons prioritaires, su ein passache protégé, passe'tent ein à ein à l'plache de s'grouper, on a, à l'feos, l'invie d'démarrer et bin d'aller les arlocher, surtout quand i-nous orwettent ave ein air biête ou pou nous narguer, nous feont risette, i-feaut garder s'calme, pasque quand on déquind de s'n'auteo, qu'on est à pied, on s'fout aussi in rache su les eautes qui n's'arrête'tent pos.

Pa d'vant m'maseon, j'vous in ai d'ja parlé, l'chantier i-n'est pos 'cor terminé. Cha fait asteur près d'dix sémaines  qu'on essaie d'survife dins ein tas d'problèmes. Après l'poussière et l'bruit, ave les vibratieons, on tranne su nos cayères dins no saleon. Vous pouvez est seûr, mes gins, ch'n'est vraimint pos des cacoules quand on dit que l'rue disparaît asteur sous l'bédoule. Tous les dix mètes, i-a ein treos signalé pas des plastics et des potieaux, su l'pas de l'porte, on inliève ses sorlets pasque sineon, l'maseon elle est incrapée de l'cave au guernier. I-feaut garder s'calme, i-a du chimint plein les égouts, si l'pluèfe elle cait, i-n'avale'tent pus rien du tout et i-paraît que cha va durer jusqu'au meos d'mai si l'hivier i-n'est pos aussi leong qu'l'ainnée passée.    

I-feaut rester calme, i-n'feaut pos s'énerver, i-feaut respirer ein beon queop et cha va passer ! 

A forche d'garder ainsin s'calme, on va finir pa attraper des ulcères, faire des crisses de nerf ou bin avoir ein cancer, pasque ch'est prouvé pa les docteurs, pou vife vieux et pou ête bin portant asteur, i-feaut, à l'feos, savoir lâcher l'vapeur, j'vous veos d'ja v'nir, vous allez m'dire : "cha n'sert à rien", ahais, pétête, mais au moinse cha fait du bin l 

L'Optimisse i-a dit l'vérité, i-va acore s'faire exécuter ! I-va ichi s'mette à deos, les chauffeurs d'camieons, les mauvais conducteurs, l'meonte judicaire, les grands patreons, les bonzes du SPW et les piéteons prioritaires. Si tout ces gins i-feseot'ent comme i-doive'tent faire, bé, croyez-mi, i-l'ireot ein p'tit queop mieux su tierre.

 

(lexique : toudis : toujours / ein consel : un conseil (parlé on prononcera aussi cansel) / moutrer : montrer / beauqueop : beaucoup / ein inglais : un anglais / guéaune : jaune / incien : ancien / raviser : regarder / ormarquer : remarquer / ein queop : un coup / avoir l'esquite : avoir peur / pétête : peut-être / tout à n'ein queop : tout à coup / orwettier : regarder / à moinse que : à moins que / ein indreot : un endoit / les ouverriers : les ouvriers / ouvrer : travailler / inter : entre / les treos : les trous / lommint : longtemps / s'trouèfe : se trouve / l'pinsieon : la pension, la retraite / brafes : braves / pourméner : promener / bramint : beaucoup / asteur : maintenant / intinte : entendre / parelle : pareille / aurmenter : augmenter / eine cosse : une chose / les visins : les voisins / leonque : longue / berler : crier / l'artique : l'article / l'albran : le mauvais sujet / annochint : innocent / les preones : les prunes / les rogins : les raisins / ein passache : un passage / à l'plache : à la place / des invies : des envies / arlocher : secouer / faire risette : sourire / déquinte : descendre / s'foute in rache : se mettre en rage, en colère / pa d'vant : devant / tranner : trembler /les cayères : les chaises / seûr : sûr / des cacoules : des mensonges / l'bédoule : la boue / des potieaux : des poteaux / les sorlets : les souliers, les chaussures / incrapée : sale au poiont d'avoir du mal à récurer / l'guernier : le grenier / l'chimint : le ciment / l'pluèfe : la pluie / caire : tomber / l'meos : le mois / l'hivier : l'hiver / A forche : à force / pasque : parce que / vife : vivre / ahais : oui).

S.T. novembre 2013. 

09:57 Écrit par l'Optimiste dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : tournai, patois, picard |

Commentaires

sympa ce post, Tournai est une ville superbe que j'adore.

Écrit par : Louisette | 02/12/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.