23 oct.
2013

Tournai : l'année 2009 sous la loupe (3)

Au cours de cette année 2009, de nombreuses disparitions marqueront le mois de septembre. Le 2, disparaît le chanteur Joël Holmes (81 ans), le lendemain, le chanteur-compositeur Jean-Claude Massoulier (77 ans), le 6, le fantaisiste Sim (Simon Jacques Eugène Berrier) 83 ans, le 14, le comédien Patrick Swayze (57 ans), connu pour ses rôles dans "Dirty Dancing" et "Ghost", le 16, Filip Nikolic, membre du groupe 2BE3 et acteur dans la série Navarro, retrouvé mort à son domicile, à l'âge de 35 ans.

En Belgique, l'actualité est marquée, en Wallonie, par la grève des producteurs de lait, mécontents de l'effondrement des prix. Celle-ci débouche sur le blocage de grandes surfaces et le déversement de centaines de milliers de litres de lait sur les champs lors d'opérations médiatisées. Les manifestants s'inviteront même à la "Foire agricole de Libramont" dont ils perturberont les cérémonies d'ouverture.

Dans l'actualité locale, c'est l'annonce ou le début de très nombreux chantiers dont la plupart nous (pré)occupent encore aujourd'hui qui va faire la "une" de la presse locale. Les engins de chantiers creusent une gigantesque excavation sur l'ancien terrain de l'Union Sportive Tournaisienne, à la rue des Sports, dans le cadre des fondations de la nouvelle implantation du Centre Hospitalier de Wallonie Picarde. En un peu plus de deux mois, au cours d'un ballet incessant de tracteurs, près de 22.000 m3 de terre sont évacués et transportés sur la plaine des Manœuvres qui a besoin d'un sérieux nivellement. A la cathédrale Notre-Dame, les travaux de restauration de la nef romane progressent, ils font l'objet de visites régulières de touristes emmenés à hauteur des toitures par les Guides de Tournai. On évoque le début des travaux de revitalisation du quartier cathédral, l'aménagement du nouveau Centre de Tourisme à la place Paul Emile Janson, l'élargissement des arches du pont des Trous, la création d'un rond-point au carrefour du Viaduc...

Juillet.

En ce début des vacances, le Vice-premier Ministre, Didier Reynders et sa collègue Sabine Laruelle sont présents à Tournai pour l'inauguration des nouveaux locaux des Archives de l'Etat dans la rue des Augustins.

Présent également à Tournai, Jamy Gourmaud, le sympathique animateur de l'émission télévisée "C'est pas Sorcier", diffusée sur France 3. Il vient participer à la réalisation d'un clip commandé par l'intercommunale Ipalle sur le compostage à domicile. Celui-ci est entièrement réalisé par la société de production audio-visuelle tournaisienne "Plasma".

En ce début de vacances, juges et avocats ont entendu que le ministre de la Justice, Stefaan De Clerck avait tranché et que le futur Palais de Justice de Tournai serait érigé sur un terrain vague située le long du Luchet d'Antoing, actuellement à usage de plaine de sports. Les hommes de droit pourront au moins rêver à des installations plus fonctionnelles, tout au moins, le temps les vacances judiciaires.

Autre décision ministérielle, celle du ministre de la Défense qui souhaite réaliser des économies en supprimant près de 30% des lieux de casernements. A la caserne Saint-Jean, on évoque la prochaine disparition le groupe 5.GP.CIS (le "5e Groupe Communication and Information System"), une unité forte de 200 hommes qui sera purement et simplement supprimée. Elle apportait son appui aux troupes terrestres de la Défense lors des missions en Afghanistan, en Côte d'Ivoire, au Cap-Vert, au Liban, au Kosovo ou au Tchad. Le groupe département logistique du Centre de Compétence de la formation appui, stationné à la caserne Ruquoy sera quant à lui maintenu.

Le 21 juillet, devant la toute grande foule, invité par la Gestion Centre-Ville, le groupe Génération 80 clôture les festivités de la Fête Nationale avant le traditionnel feu d'artifice.

Le "Tournai Tempo Festival" a attiré près de 10.000 personnes, des fans de Vincent Venet, Patrick Bruel et Julien Clerc.

Août.

 La soirée du 6 août est marquée par la violence. Trois malfrats commettent une série impressionnante de méfaits dans la région frontalière, une folie qui trouvera son épilogue à Tournai. Tout débute par le braquage d'une banque à Hazebrouck (F), vers 18h25, suivie d'un car-jacking afin d'emboutir le distributeur de billets, la folle équipée se poursuit de l'autre côté de la frontière, à Watou où le véhicule verse au fossé, des armes de gros calibre seront trouvées dans celui-ci, "empruntant" à un passant une autre voiture, les individus forcent un barrage de police tout en essuyant des tirs. Ils prennent la direction de Lomme (F) où ils volent un nouveau véhicule qu'on retrouvera, abandonné, à la résidence Marcel Carbonnelle à Tournai.

Ce mois d'août est marqué par une vague de chaleur, les 19 et 20 août, le thermomètre frôle les 33°.

Inquiétude chez Casterman, le groupe Evadix demande le concordat judiciaire pour son secteur imprimerie et sa société marketing direct. La crise financière et économique affecte ce groupe qui occupe 378 personnes. Cette demande a pour but de geler la dette pendant six mois, en raison de la baisse de 25% du chiffre d'affaires.

Pendant ces vacances, la grande crainte des Tournaisiens est d'attraper la "grippe mexicaine", le virus A/H1N1. Une famille de Kain a été confinée dans sa maison, un médecin ferme sa salle d'attente et ne reçoit plus que sur-rendez-vous pour éviter, dit-il, les nids à virus, les hôpitaux rappellent la nécessité de se laver fréquemment les mains pour éviter les transmissions...

Nouvelle flambée de violence, le samedi 29 août vers 10 h, sur les quais de la gare de Tournai. Des jeunes originaires de la région de Charleroi, âgés entre 20 et 23 ans, revenant d'une discothèque s'en prennent à un conducteur de train, à un accompagnateur et au sous-chef de gare, ils brisent le talkie-walkie de ce dernier et s'attaquent à des dizaines de vitres, brisées au moyen des cailloux trouvés sur les voies. Maitrisés par la police, ils seront rapidement remis en liberté par le juge qui assure la garde. Un nouveau signal d'impunité donné à ceux qui, après une nuit de libations, agressent des personnes et dégradent l'environnement des citoyens dans des gestes aussi ridicules que gratuits.

Septembre

Le nouveau plan de stationnement est adopté par le conseil communal. A partir du 1er janvier 2010, pratiquement toutes les rues de la ville comprises à l'intérieur de la ceinture des boulevards verront le stationnement régi par les horodateurs ou par une zone bleue de 2h ou 4h. On ne peut pas dire que cela réjouisse les automobilistes tournaisiens, les éternelles vaches à lait des différents niveaux de pouvoir qui paient des taxes à l'achat, à la mise en circulation, lors de l'entretien, à l'utilisation et, maintenant, même pour stationner leur véhicule. Seule consolation : à part augmenter les taxes, il sera difficile de faire mieux. En attendant, un titi tournaisien écrit dans le journal : "les gars qui nous contrôlent, eux stationnent impunément près de leur lieu de travail sans bourse déliée". Il a raison, c'est une forme de discrimination entre les citoyens et cela est répréhensible selon les lois européennes qui prônent l'égalité de tous.

Tragique accident de la circulation à Gaurain-Ramecroix, le mercredi 9 septembre, vers 17h00. Un automobiliste est percuté par un bus débouchant d'une rue perpendiculaire. L'infortuné perdra la vie.

En ce mois de septembre, un des endroits les plus bucoliques de notre ville se dégrade de plus en plus. Les plongeurs sont appelés à l'étang de Froyennes où un importante fuite a été constatée. Le niveau de l'eau baisse rapidement, des centaines de m3 partent à l'égout. Une réparation de fortune permet de stabiliser le niveau de l'eau.

Cela devient une (très) mauvaise habitude pour le Football Club de Tournai, son début de championnat est à nouveau catastrophique, pas la moindre victoire après 7 rencontres et les Sang et Or occupent une bien triste 15e place dans un classement de 19 équipes possédant un maigre actif de 4 points. Eupen, le leader, en compte déjà 17. 

On avait raison de dire que le pouvoir judiciaire tournaisien devait bien profiter des mois d'été car voici que le Ministre Stefaan De Clerck propose un plan de réduction des arrondissements judiciaires pour des raisons d'économies, celui de Tournai serait fusionné avec celui de Mons. Dans ce cas, la construction du Palais de Justice à Saint-Jean est-elle remise en cause ? Probablement !   

 

(sources : presse locale et souvenirs personnels).

 

S.T. octobre 2013

Les commentaires sont fermés.