02 oct.
2013

Tournai : la "Culture" sous toutes ses formes.

Née dans la foulée du courant culturel apparu avec les événements de mai 1968 et érigée à la fin des années soixante sur la plaine des Manœuvres à l'angle du boulevard Bara et de l'avenue De Gaulle, la Maison de la Culture de Tournai vient de fêter ses quarante années d'existence sur le site. La M.C.T. (elle est également connue sous cette abréviation) est bien plus qu'une salle de spectacles, c'est rapidement devenu le haut-lieu de la Culture tournaisienne, le rendez-vous incontournable des adeptes de l'Art sous toutes ses formes.

Le service de prêt des livres, de CD ou de vidéos ainsi que la salle de lecture de la Bibliothèque communale y sont logés au premier étage et, avant son déménagement vers ses nouveaux studios situés à Tournai-Expo, No Télé, la télévision communautaire de Wallonie Picarde, a occupé pendant plus de deux décennies ses entrailles. 

Deux salles de spectacles : la salle Jean Noté, du nom du célèbre baryton tournaisien, d'une capacité de près de neuf cents places et la salle Frank Lucas, d'une capacité d'un peu moins de cinq cents places, dont la forme circulaire permet de facilement la moduler en fonction de la spécificité des spectacles qui s'y tiennent, accueillent la programmation interne mais aussi les spectacles de troupes ou d'artistes en tournée.

La Maison de la Culture propose, de septembre à mai, une large programmation de spectacles, de concerts, d'expositions et de conférences et touche tous les publics, des enfants aux séniors, des amateurs de créations aux amoureux du théâtre classique.

Des événements incontournables y sont programmés annuellement : en novembre, le "Next Festival" au cours duquel sont mis à l'affiche des spectacles de théâtre ou de danse internationaux et novateurs et le "Tournai Jazz Festival",  qui se déroule en février. La M.C.T s'associe au festival annuel mis sur pied par le Centre de la Marionnette de la Communauté française et contribue également au succès de "la Piste aux Espoirs", le festival des arts circassiens. Elle participe tout aussi bien à "la Ville des Mots", qu'au "Carnaval de Tournai" ou à la "Fête de l'Accordéon".

A l'étage, deux espaces sont dédiés aux expositions. La peinture, la sculpture, la photographie, le folklore occupent pendant toute la saison les cimaises ou l'Espace Bis.

Au travers d'une soirée théâtrale, d'un concert, d'une exposition, d'une conférence, la Culture se partage mais elle peut, plus encore, se vivre par la participation.

Les Ateliers de la Maison de la Culture proposent la découverte des "Arts plastiques" (Kamishibaï animé par Marion Trenteseaux, photographie numérique avec Gordon War, créations textiles avec Valérie Thomaes, bandes dessinées avec Stéphane Zlobodzian, l'atelier de dessins de Monsieur Pimpant, la céramique avec Carmen Georgescu, la photographie argentique avec Barbara Dits...), de" la musique" (atelier de percussion en famille avec Hughes Adam, de percussions africaines ou afro-cubaines avec Elliot Amah...), de "la langue et de la culture régionale" (l'atelier picard animé par un orfèvre en la matière, Bruno Delmotte), de "la danse" (funk hip hop ou atelier de danse animés par Emily Coppens ou Sandra Vincent), du "chant" avec Ophélie Vershueren, Aurélie Derdeyn et Catherine Chaveri, du "théâtre" ou de "l'expression corporelle" avec Pascale Crombez Anouchka Crahay, Aurélie Vandeputte ou Dimitri Carette. Ces ateliers et stages sont accessibles à tous, des animateurs de qualité guident les premiers pas des jeunes ou des moins jeunes, des novices en la matière ou de ceux qui veulent se perfectionner, ils les accompagnent durant toute la saison et offrent le fruit de leur travail, lors de l'annuelle "Fête des Ateliers" du mois de mai.

Bibliothèque, spectacles ou ateliers font de la M.C.T une fourmilière où se croisent différentes générations toutes soucieuses d'apprendre et de se distraire, d'occuper des loisirs et d'aller tout simplement à la rencontre de l'autre. Rapprocher les gens, les divertir, les émouvoir n'est-ce point là le but de la "Culture", c'est un pari gagné pour la Maison de la Culture de Tournai. 


(S.T. octobre 2013)

Commentaires

C'est un beau résumé de cette appelation "culture", dont les budgets sont malheureusement en baisse avec la crise économique. Bon week-end Serge.

Écrit par : Un petit Belge | 05/10/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.