08 nov.
2012

Tournai : Jean Louis Godet, promoteur es culture et patrimoine

Jean Louis Godet est né à Tournai, au pied de l'église Saint-Jacques, le 16 octobre 1958, au foyer de René et de Josiane, teinturiers bien connus dans la cité des cinq clochers. Après des gardiennes aux Ursulines et des études primaires à l'école Paris, il effectue ses secondaires au Collège Notre-Dame et c'est là que nait sa passion pour le volley-ball, il sera un des piliers de l'équipe du collège, l'Olympic Notre-Dame, et en deviendra plus tard le Président. 

Entre 1976 et 1982, on le retouve à l'Université Catholique de Louvain où il décroche une licence en journalisme et en communication sociale. 

Un an plus tard, il embrasse la profession de journaliste, au sein de la toute jeune télévision locale et communautaire No Télé, il y devient responsable du service des sports. Il quittera les studios tournaisiens en 1988 pour rejoindre ceux de C9 TV à Lille, où il occupera la fonction de rédacteur en chef. Il y restera jusqu'en 1994, moment où il décide de devenir indépendant.

Au cours de sa carrière télévisuelle, il a eu l'occasion de goûter à la création de spots publicitaires et il a même prêté sa voie pour de nombreuses réalisations vantant des activités locales ou régionales, il va donc mettre sa créativité dans la réalisation de films au service d'entreprises comme Technord ou Baxter ou encore pour des projets d'intercommunales ou  régionaux. 

Les touristes qui visitent la cité de Clovis ignorent peut-être que le film "Les Couloirs du Temps", projeté à l'Office du Tourisme, mettant en scène Bruno Coppens, autre ancien de No Télé, doit beaucoup pour sa réalisation à son sens inné du travail de qualité. De nombreuses autres réalisations vont suivre et il sera à la base d'audioguides ou de bornes interactives pour de nombreuses villes touristiques de Belgique et de France (Thuin, Beaumont, Spa, Maroilles...).

Bien qu'indépendant, il n'hésite pas à rejoindre ponctuellement des équipes telles Plasma d'Alexis Lambert avec laquelle il réalise notamment les pubs de Pairi Daiza (Paradisio), ou Kacsen, où il est à la base de la conception et de la réalisation d'évènements non seulement en Belgique mais aussi en France. Jean Louis Godet est le concepteur de dizaines d'expositions et d'innombrables supports mutimédia. On lui doit les réalisations à la Maison de la Mangrove en Guadeloupe, le Musée d'anthropologie de Corte en Corse, au site archéologique du Sud-Ouest à Ambrussum et plus près de nous, dans la forêt de Saint-Marcoult à Silly, haut lieu de la résistance lors de seconde guerre mondiale, où il conçoit l'exposition désormais permanente dans la chapelle du lieu.

Il touche également au domaine cinématographique ainsi, en Touraine, il écrit des films sur la ville de Richelieu. 

Pour la télévision, il réalise également les émissions de vulgarisation pour Ipalle ou Aquawal mettant en scène Jamy Gourmaud, célèbre animateur de l'émission "C'est pas sorcier". 

René, son père, était un membre de la Royale Compagnie du Cabaret Wallon Tournaisien (voir l'article que l'Optimiste lui a consacré), Jean Louis a probablement hérité de lui une fine plume et une présence sur scène. A Tournai, on le retrouve régulièrement à la salle "La Fenêtre" au sein de l'équipe des "Nouvelles de l'Espace" en compagnie d'une autre tournaisienne Anne Simon, de Jean Michel Brioux, Jean Louis Leclercq, Dominique Watrin et Renaud Ziegler. L'actualité y est passée à la moulinette à la grande joie des très nombreux spectateurs puisqu'on y affiche toujours complet. 

Sa plume, il la met également au service d'une rubrique dans l'Echo et nous ne résistons pas à l'envie de vous transcrire un extrait d'un de ses derniers textes : "... L'Echo titrait, il y a peu : la fortune des Belges a atteint un sommet historique fin juin". Fin juin ? Au moment où ma déclaration d'impôts aboutissait au dernier étage de la Tour des Finances ? C'était çà, le sommet de ma fortune ? Et que dire de cette étude de Crédit Suisse qui conclut que désormais : "il y a davantage de riches, mais moins riches". Je confirme à cette nuance près : "je trouve qu'il y a moins de riches et moins d'avantages".

A la lecture de ce qui précède, vous allez penser que la ville de Tournai a bien de la chance de posséder parmi ses enfants un tel génie de la conception et de la communication et vous auriez raison, mais nul n'est prophète dans son pays et Jean Louis Godet est là pour conforter cet adage, lui qui travaille en région wallonne ou à l'étranger est trés peu sollicité par ses concitoyens. Ignoti nulla cupido !

(sources : le Courrier de l'Escaut, édition du samedi 8 septembre et documentation personnelle)

(S.T. Novembre 2012)


Commentaires

Un des avantages d'avoir eu un Papa comme le mien, c'est que j'ai hérité de ses amis ;-)

Merci

Écrit par : Jean-Louis Godet | 17/11/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.