02 oct.
2012

Tournai: au revoir petite Fanny !

Souvenez-vous, c'était le 18 juin, après de nombreuses hésitations car je ne voulais pas qu'on pense à une récupération, j'avais enfin décidé de vous parler du combat mené, depuis de longs mois, par la petite Fanny, cette étudiante de l'Athénée Royal de Tournai, victime d'un grave accident de la circulation, le 22 décembre 2011, en début de soirée, sur la chaussée de Courtrai, à hauteur de la pizzeria.

Depuis cette date fatidique, jour après jour, un formidable élan de solidarité avait pris forme sur le blog qui lui était consacré et sur facebook, des messages venant de la Belgique entière et même de l'étranger apportaient un soutien permanent à la malheureuse victime plongée dans un profond coma et opérée à de multiples reprises. Par son histoire, Fanny avait fait une intrusion dans notre vie, elle était devenue une amie proche dont on prenait des nouvelles presque tous les jours en consultant le bulletin de santé transmis sur le Net par des parents faisant preuve d'un énorme courage. Fanny était devenue une soeur, un enfant, un proche pour lequel nous tremblons tous lorsqu'on le sait sur la route.

Les jours ont succédé aux jours, les semaines aux semaines, les mois au mois. Fanny n'avait plus de température, Fanny réagissait aux sollicitations, ouvrait les yeux, suivait les visiteurs du regard, sa fracture de la jambe se résorbait, ces messages distillés nous donnaient un peu plus confiance. Son transfert vers le centre l'Espoir, spécialisé dans l'aide aux victimes de comas, dans la proche banlieue lilloise était une étape supplémentaire. On s'est mis à espérer, on a eu presque la certitude de revoir un jour Fanny dans son quartier de Maire, on la soutenait, on priait pour elle, de partout, on lui envoyait des ondes positives. Ces messages lui étaient lus par ses parents et les quelques amis autorisés à lui rendre visite, même si elle ne pouvait y répondre, elle devait très certainement entendre nos encouragements, sentir cette amitié sincère. 

Hélas, l'information est tombée, brutale, ce mardi matin. Fanny nous a quittés, discrètement, pour rejoindre un monde meilleur où la souffrance n'est pas de mise, où on peut se promener sur tous les chemins, sans danger, avec l'insouciance de la jeunesse, où tout n'est que sourire, joie, bonheur. Fanny est partie et a soudainement plongé ses parents, ses amis, ses condisciples de classe et des milliers d'internautes dans une immense tristesse et un grand désespoir. 

Ce soir, une nouvelle petite étoile brillera au firmament, c'est peut-être pour mieux la voir qu'au moment où j'écris ces quelques lignes, les nuages se déchirent et laissent apercevoir de larges coins de ciel bleu.

Ce soir, elle nous murmurera : "Ne fermez pas votre coeur, continuez à soutenir toutes les petites Fanny, toutes les innocentes victimes de nos conduites égoïstes, inconscientes, de nos démons de la vitesse, de notre grande immaturité".

Au revoir, petite Fanny !

(S.T. octobre 2012)

 

 

 

19:18 Écrit par l'Optimiste dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : tournai, fanny |

Commentaires

Une pensée pour toute sa famille...

Écrit par : Un petit Belge | 02/10/2012

Répondre à ce commentaire

Merci pour le témoignage poignant de cette courte vie, mais combien riche de marques d'Amour! En unité avec Fanny et tous ceux qui l'ont entourée dans les derniers mois de son existence, à commencer par ses parents!
Bien sincèrement
Crocki

Écrit par : Crocki | 03/10/2012

Répondre à ce commentaire

Merci pour les siens l'ami

Écrit par : VéroGrim | 03/11/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.