03 mars
2012

Tournai : expressions tournaisiennes (163)

Ein infant affublé d'ein bin bieau neom.

I-aveot lommint que j'aveos rincontré Edgard, vous savez l'heomme d'Irma, les amisses d'Edmeond et Fifinne, les ceusses du quartier du Palais d'Justice. I-aveot bin eu des russes pou partir à commissieons à causse d'ein procès qui aveot attiré toute l'presse de l'Hexagone, eine affaire saumâtre dont on j'n'aveos jamais intindu parler. 

Edgard i-éteot acore sous l'queop d'l'émotieon car in lisant s'gazette, i-aveot découvert l'nouvieau neom de l'banque Dexia qu'on appeleot avant l'Crédit Communal. 

"Ch'est à morir de rire mais quand j'ai li cha j'ai failli m'étroner ave m'jatte de café : Belfius. J'ai dit à Irma, ainsin pou rire, planqueons nos sesterces, les Romains sont orvenus. M'feimme elle a cru que j'dev'neos seot mais quand j'li ai moutré l'artique, elle aussi elle s'a mis à rire plein s'panche. Acore eine beonne histoire belge qui veont dire les Français. Ch'est vrai qu'ein neom parel, on direot qu'on a été l'querre chez Mossieu Uderzo, l'mopère d'Astérix. Te sais ce qu'cha veut dire Belfius ?"

"Neon mais j'sus seûr que te vas me l'dire !".

"I-feaut lire Bel comme Belgique, Fi comme Finances et Us, te deos bin t'tenir, comme nous in inglais. Cha veut dire les Finances Belges à nous eautes. Ch'est ein peu tordu comme neom, neon ! Ch'est pou moutrer l'ancrage belge. L'pire là d'dins ch'est qui ont osé dire qui aveot eu pus d'quate mille neoms proposés. Bé si on a pris l'meilleu ou bin l' moins mauvais quoisque cha deveot ête les eautes. J'ai eine idée, pou rinflouer les caisses de ceulle banque qui a fait pus d'ein milliard d'pertes in 2011, i-feaut éditer ein life ave tous les propositieons, ch'est l'succès du rire asseuré, les Pirette, De Warzee et tous les eautes pourreot'ent aller s'rhabiller, in lisant cha, on rireot à picher dins s'mareonne".

J'ai pos eu l'temps d'in placher eine qui continueot d'jà.

"J'veos d'jà ichi l'prumier slogan publicitaire : Ave vos liards chez Belfius, nos administrateurs sereont toudis des Crésus ou acore les biens que Belfius gèrent à l'intérieur, se voient à l'extérieur. Ahais, I-va falloir pus d'trinte-chinq millieons d'eureos pou canger les façades des aginces. Bé hureus'mint qu'in Belgique, l'ridicule i-n'tue pus, i-faudreot ornouv'ler tous l'consel d'administratieon de ceulle nouvelle banque. J'vas ichi deonner eine idée à no beonne vielle caisse d'épargne de l'Ville de Tournai, si elle deot canger d'neom, l'jour où elle va ête adossée, comme on dit, mi j'li deonnerai comme neom : la CaDeMi (L'caisse d'épargne à mi), cha va moutrer à tertous son ancrage tournaisien !".

Comme i-orpreneot s'n'haleine, j'ai quand même pus placher ein meot.

"Te sais, Edgard, i-a des cosses bin pus graves que cha, on s'focalise su des cacoules ainsin et pindant c'temps-là, l'situatieon économique, elle se dégrade. L'carburant, l'élestrique, l'ieau, l'gaz, tout coûte pus tchier. Béteôt, on s'ra si paufe qu'on ara pus d'liards à déposer à Belfius ou bin ailleurs".

L'sourire d'Edgard i-s'a éteint et i-est parti l'deos reond in m'disant ein bin p'tit à'rvoir.

(lexique : lommint : longtemps / les ceusses : ceux / avoir des russes : avoir des difficultés / l'queop : le coup / s'étroner : s'étrangler / moutré l'artique : montré l'article / rire plein s'panche : rire aux larmes / querre : chercher / ein life : un livre / picher à s'mareonne : rire à ne plus savoir se retenir, la mareonne signifie le pantalon, la culotte / canger : changer / des cosses : des choses / des cacoules : des mensonges / l'élestrique : l'électricité / tchier : cher)

S.T. mars 2012.

08:50 Écrit par l'Optimiste dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : tournai, patois, picard. |

Commentaires

Vas-tu au Carnaval ? peut-être l'occasion d'y prendre un verre ...

Écrit par : jacques robert | 05/03/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.