03 déc.
2011

Tournai : expressions tournaisiennes (151)

L'soyeu du bout du meonde !

(je voudrais dédier cet article à ceux et celles qui sont harcelés par des appels téléphoniques intempestifs en provenance de Pologne, de Tchéquie, de Chine ou du Pérou, régions où fleurissent les "call-centers").

Vous qui lisez ces artiques d'puis des meos, vous connissez les gins que j'rincontre à l'feos. Ceulle sémaine, aux Bastions, j'ai vu Léontine, vous vous rapp'lez d'elle, l'cousine à Fifinne. I-n'a pos fallu lommint, malgré s'grand âche, pou qu'elle soiche débaltée, qu'elle se foute in rache. Pou m'gsm, j'aveos été à l'boutique, pou mette fin à mes innuis téléphoniques. 

Au moinse dix à vingt feos su eine journée, l'paufe Léontine, elle est harcelée.

"L'télépheone, ch'est eine saprée invintieon, à nulle heure, j'orchois des communicatieons, j'vas leu d'minder ein luméreo privé, ou ein eaute ave l'neom qui est affiché"

Ah, ov'là pourquoi, elle est tout in foufièle, que j'in attrape ainsin plein mes orelles.

"Si ch'éteot acore des amisses, cha n's'reot rin mais bin souvint ch'est pou des cacoules de tchien. Quand l'télépheone i-a seonné, l'prumière feos, ch'éteot pou m'offère ein bieau cadeau. On d'veot s'rinte, in vitesse, à "l'Maseon du Beos", ch'est là que nous attindeot l'greos leot. A peine qu'on éteot rintré dins l'magasin, on s'a fait harpeonné pa ein vrai requin, parlant in mettant les préones dins les quertins :

-Je vais vous montrer si vous le voulez bien...

-J'vins pasque... et l'diale i-m'a copé

-Vous venez sans doute voir les chambres à coucher

-Ch'est pos pou eine campe, ch'est pasqu'on a appelé...

-Votre intérêt ce sont les salles à manger !

-Neon, j'deos vous dire que j'm'appelle Léontine et...

-Et vous avez besoin d'une nouvelle cuisine ?

J'ai attrapé des fièfes et des toupiries, i-aveot là jusse ein fauteul et j'm'as assis, l'vindeu m'a orwettié, i-éteot ravi :

-C'était pour les fauteuils, ah si vous me l'aviez dit !

L'rache elle m'a meontée et je m'sus l'vée d'ein beond, je m'sus ortenue pou n'pos li deonner ein cachireon.

-Qu'ai je pu dire, Madame, pour ainsi vous vexer, je parle bien, je suis un garçon bien éduqué !

-L'cadeau qu'on m'a promis.. te peux l'warder, ein biète coussin qui nous éteot destiné.

-L'fauteul, trois mille euros, chéteot l'prix jusse et ein coussin, pou mi i-m'prennent pou Crésus !

Les gins autour de nous s'éteot'ent arrêté et simbleot'ent bénaisses de nous acouter.

-L'jour où on m'a proposé Internet, je n'te dis pos ce qu'j'ai répeondu tout net mais quand i-a intindu ce que j'li ai dit, l'heomme au bout du fil i-n'a pos...sori ! Quand, asteur, on comminche à dire, j'sus hureux ...j'répeond, i-est beon t'es tertous des arnaqueus. Et acore, pos pus tard que mardi passé, i-éteot nuef heure seonné, j'raviseos l'télé, ch'est à c'momint là qu'on a téléphoné, te pinses alors qu'i-a ein malheur d'arrivé ! Ch'éteot ein infant qu'-i areot du ête à s'lit ! J'peux vous poser eine question qu'i-m'a ditahais, bin seûr, mais t'appelles pourquoi ? vous n'avez pos pou mi ein costume de "quoboi" ?

(cow-boy que j'lai orpris, ch'est d'l'inglais, ahais mais elle, elle cause comme à Tournai)

L'rache elle m'a meontée, j'li ai dit tout sec : Bé si fait, mourdreux, l'quévieau avec !

(lexique : soyeu : un scieur / lommint : longtemps / qu'elle soiche débaltée : qu'elle soit déchaînée / elle se foute in rache : elle se mette en colère / au moinse : au moins / saprée : sacrée / luméreo : numéro / être tout in foufièle : être dans tout ses états / des cacoules de tchien : des histoires sans importance / mette les préones dins les quertins : parler avec emphase / l'diale : le diable / eine campe : une chambre / les fièfes : les fièvres / les toupiries : les vertiges / ein cachireon : une gifle bien marquée) / warder : garder / sori : souri, à ne pas confondre avec l'soris comme la souris d'ordinateur pour aller sur... internet) / nuef : neuf / raviser : regarder / bin seûr : bien sûr).

S.T. décembre 2011



10:14 Écrit par l'Optimiste dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : tournai, patois, picard |

Commentaires

Alors merci de me dédier ton article...car je suis dans le cas! Ils sont ch... Passe une bonne soirée et à bientôt.

Écrit par : Un petit Belge | 04/12/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.